Côte-d’Ivoire: À peine enterré, la tombe d’Arafat profanée, cercueil ouvert (scène macabre)

À peine enterré, la tombe d’Arafat a été profanée par ses fans, le cercueil ouvert…Une scène macabre qui marquera certainement la mémoire collective de la Côte-d’Ivoire pour longtemps.

ARAFAT ET HOUON ANGE-DIDIER SONT MORTS (Bally Ferro)

DJ Arafat a trouvé la mort, le 12 août 2019 à Abidjan, dans un accident de circulation.
Houon Ange-Didier, de ses nom et prénoms à l’État civil, est vraiment passé de vie à trépas, le 31 août, dans sa dernière demeure au cimetière de Williamsville. Ses admirateurs, les « Chinois » devenus des « Hong-Kongais » réclamant son corps avec hystérie, sont passés à l’acte.
Se torchant avec l’appel, peut-être tardif, de l’inhumation dans l’intimité familiale, ils ont pris d’assaut le cimetière pour profaner la tombe, vandaliser le cercueil et exposer le corps. Les hommages grandioses à cet artiste hors norme se terminent ainsi dans le chaos malgré des moyens colossaux et des milliers d’éléments des forces de l’ordre déployés.

 

 

Facebook Comments

Author: La Rédaction

7 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: À peine enterré, la tombe d’Arafat profanée, cercueil ouvert (scène macabre)

  1. Correction

    On a laissé des bruits courir selon lesquels ce ne serait pas son corps dans le cercueil.

    La nuance est de taille

    Dabakala

  2. Krrrr krrrr krrrr…

    “Claude Koudou toutou … Correction

    On a laissé des bruits courir selon lesquels ce ne serait pas son corps dans le cercueil.

    La nuance est de taille … Claude Koudou toutou”

    Krrrr krrrr krrrr…

    “on” : pronom imbécile qui qualifie celui qui l’emploie.

    té ande

  3. Vous y étiez presque !

    Non, ici le « on » est un pronom intelligent pour ne pas dire « vous ».

    Mais je vous comprends, c’est une tournure qui est peu utilisée chez les personnes d’un certain niveau intellectuel et social. Toutefois, ces personnes se reconnaissent toujours et plaident leur cause instinctivement.

    Dabakala.

  4. Je suppose qu’on a compris cette fois et qu’on ne se laissera pas surprendre de nouveau.

    Dabakala.

  5. On prendra cela comme une confirmation.

    Merci de l’avoir illustrée de si belle manière.

    Dabakala

Laisser un commentaire