Dépouille profanée d’Arafat DJ en Côte-d’Ivoire: La défaite d’Hamed Bakayoko « chinois autoproclamé »

Edito: Double défaite

LIDER News | 1er septembre 2019

La Côte d’Ivoire a subi hier une double défaite face aux Chinois.

D’abord à Pekin, lors des phases éliminatoires de la coupe du monde de basket-ball où, dans le groupe A, constitué de la Chine, la Côte d’Ivoire, la Pologne et du Venezuela, notre pays a perdu par 55 contre 70 face à son adversaire asiatique.

Mais aussi, ici à Abidjan, où le gouvernement, mobilisant l’opinion et les moyens publics pour des funérailles privées, plus par peur et calcul politicien électoraliste que par altruisme oblatif, s’est retrouvé à troubler l’ordre public, ce qui tomberait sous le coup de la loi anti-casseurs.

Démonstration a été faite que les cérémonies funéraires, dont le principal maître de cérémonie était le ministre d’Etat, ministre de la défense, qui se présentait avant-hier soir au public mondial comme un «chinois», appellation des fans du défunt artiste DJ Arafat, lui avaient totalement échappé, laissant libre cours à des bagarres rangées entre policiers anti-émeutes et les meutes de chinois venus accompagner leur idole à sa dernière demeure, et qui auraient occasionné des blessés graves et même des décès.

Que dire de cette double défaite, sinon que la première est sportive et, en sport, l’une des issues possibles est la défaite. Rien de surprenant donc. Au basket, on gagne, on fait un match nul, ou on perd. Nous y étions préparés.

Mais que le gouvernement prenne, de son plein gré, la maîtrise de cérémonie des funérailles familiales, en perde le contrôle, et que cela cause des destructions de vies humaines et de biens publics et privés est des plus surprenants.

La dégénérescence politique et morale de notre pays a franchi une étape supplémentaire et ce, en période de non guerre.

Author: La Rédaction

12 commentaires sur “Dépouille profanée d’Arafat DJ en Côte-d’Ivoire: La défaite d’Hamed Bakayoko « chinois autoproclamé »

  1. DE LA RETENUE ET DU BON SENS

    Le secret de la réussite s’appelle : la retenue.

    HAMBAK a joué le tout pour le tout en essayant de récupérer politiquement la chose. Il était la seule personne dans ce gouvernement à pouvoir, sinon à devoir le faire.

    Politiquement, c’est légitime, car personne ne lui en voudra d’avoir essayé de frapper la balle qu’on lui a offerte. Mais l’erreur a été de ne pas anticiper sur toutes les situations possibles, du début à la fin (non pas l’inhumation, mais plutôt l’anniversaire de celle-ci prévue pour 2020, occasion pour faire du matraquage médiatique au nom de HOUAN, une dernière fois, juste avant les élections de 2020).

    De l’arrogance, de la frénésie et de la suffisance et voilà que l’on aura oublié ou négligé un petit détail.

    Le bateau a pris de l’eau.

    Frustrations et honneur bafoué, que l’on veut attribuer à des « chinois », à la recherche de preuves qu’on leur auraient refusées… et on attend de voir l’acrobatie que ce pouvoir fera pour se sortir du trou qu’il a lui même creusé.

    Dommage, car DJ ARAFAT n’a pas mérité cela. Au contraire, il représente l’une des rares « valeurs » Ivoiriennes (on peut en discuter, mais le débat ne se justifie pas) qui aura réussi à regrouper les Ivoiriens, du moins, ceux mélomanes qui ont apprécié sa musique et son style, voire sa personne et sa personnalité (Dieu, ils sont nombreux !!!!).

    Le pouvoir a joué son pion, maintenant c’est à ceux qui veulent corriger les valeurs et les perceptions de la jeunesse ivoirienne de jouer. Et ce n’est pas forcément le camp d’en face (oh que non …)

    Tout n’est pas forcément politique. La politique est seulement un facteur facilitant ou aggravant. Les douleurs sociales exigent des solutions sociales que le politique met en action.

    Hambak, l’ex loubard, a joué avec le feu. Il devra en payer la facture (avec les moyens de l’état encore une fois)

    Dabakala.

  2. Bon je ne vais pas défendre le ministre et/ou son régime ( les militants RHDP et/ou les «chinois» ( sic) ) ou les éléphants basketteurs incapables de marquer même ce que nous basketteurs appelons des paniers ouverts ….
    Mais si défaite il y’a pour hambak,les éléphants …il y a forcément aussi défaite pour LIDER grand donneur de leçons devant l’éternel..
    En effet voici un parti qui se veut leader mais qui a ( déjà…hummm) plus de vingt ans de retard…
    son envoyé écrit de sa belle plume et je cite «au basket on gagne ou on fait match nul ou on perd»….
    J’ai pas croyé comme le dit souvent lasso un collègue coxer à la gare de gba-ha…
    Match nul au basket ? Ça n’existe plus depuis au moins 25 ans …on fait le nombre de prolongations qu’il faut jusqu’à ce qu’il y ait un vainqueur….dans un parti normal il y a un chargé des sports à qui on demande des précisions avant de se lancer dans des grands discours où on doit ne serait-ce qu’évoquer le sport ….
    Le diable est dans les détails n’arrêtait de marteler NIETZSCHE un philosophe teuton …
    Cette bourde de lider en est l’illustration parfaite ….avant de vouloir faire de grandes leçons à tout le monde il importe d’asseoir son jugement sur des données inattaquables….
    A l’école coranique de SINDOU nos professeurs de matières scientifiques et techniques nous sanctionnaient quelque soit le résultat trouvé ( expression littérale ou application numérique ) quand l’hypothèse de départ était fausse…cas ici de lider …donc démonstration de lider fausse pour postulat de base faux …
    donc en conclusion on aurait au moins
    Éléphants défaite ;le ministre et/ ou le gouvernement défaite et lider défaite …..au moins ça..parallélisme des formes oblige …
    Je passais fiiiiah

  3. LIDER ?

    C’est bizarre mais sur la place publique on ne parle que d’HAMBAK et d’un gouvernement qui a fait une faute grave dans sa récupération échouée.

    Pourquoi vouloir dans sa tragédie s’agripper à tout ce qui vous environne ?

    Si on retient l’image du basket, il y a les joueurs sur le terrain qui jouent et perdent, et il y a les spectateurs sur les gradins qui se la racontent et perdent leur pari.

    Au demeurant, ceux qui ont perdu sont avant tout les joueurs et non les spectateurs parieurs.

    LIDER en faisait partie.

    A la fin on ne retient que la défaite de l’équipe (ou la victoire de l’autre équipe pour être plus juste) et rien d’autre.

    Je passe.

    Dabakala.

  4. La vraie tragédie touche la famille de houon ange Didier ses fans et ensuite très loin derrière la Côte d’Ivoire …

    Il serait donc intéressant de savoir la méthode utilisée pour déceler tout d’abord qui est touché par la tragédie et ensuite plus curieux celle utilisée pour repérer quelqu’un qui « s’accroche»…bref

    Pour revenir au basket…il est curieux de limiter une défaite juste aux joueurs …on se demande donc quelle mouche peut bien piquer les présidents d’équipe qui démissionnent pour ne pas subir le courroux des aficionados et quelle mouche pique des présidents pour qu’on vide un entraîneur et/ou tout le staff technique suite aux des défaites lors des grands rendez-vous …

    Lider ? Oui lider ….spectateur parieur ….cela peut s’accepter surtout pour éviter de polémiquer…mais avant de parier sur un jeu il me semble indispensable d’en connaître les règles …apparemment lider aurait pu parier sur un match nul des pachydermes contre l’empire du milieu ….astonishing…

    Donc je persiste et je signe pour avoir un jugement valable quelque soit le domaine il faut avoir de bonnes données de base ce qui ne semble pas être le cas du spectateur parieur qui ne perd pas nous dit-on quand bien même il aurait perdu …son argent …why not ?
    Dans le cas de la «tragédie » dont il s’agit,lider a perdu ….ne serait ce que l’occasion de se taire …
    En passant encore fiiiaah

  5. Oui, LIDER aura raté l’occasion de se taire, vous dites ? Pourquoi pas ? Tout comme un bon millier d’activistes sur le net dont on ignore le nom et le lieu de séance…

    Mais pour le moment, c’est bien le gouvernement et HAMBAK qui sont taggés et indexés ici et partout, même si on voudra transférer la calamité dans les chaussures de divers « coupables » retrouvés par un préfet.

    Il est évident que ceux qui se sentent floués par ce gouvernement ne citent pas LIDER.

    Et pour en revenir au jeu, c’est le résultat de l’équipe qui est avant tout le plus important pour le président du club, s’il veut conserver sa place, à priori. Démissionner à cause du courroux des aficionados n’est qu’une conséquence de cette défaite à laquelle ils ne participent pas en tant que joueurs, mais plutôt en tant que spectateurs.

    LIDER n’était pas assis aux cotés de HAMBAK et du gouvernement pour leur donner des instructions sur la conduite à tenir.

    Mais bon… Chacun a sa façon de voir les choses.

    Pour le moment, ce sont les joueurs qui sont très largement critiqués et LIDER n’est évoqué qu’en minorité ici et là par ceux qui compatissent avec le gouvernement, uniquement dans le but de se sentir moins seuls dans cette tragédie (oui, j’insiste sur ce mot, vu sur le plan politique, car c’était une occasion gratuite et en or de se la péter).

    Libre à vous de nous dire qui elle toucherait, selon votre perception que vous voulez universelle, cela n’enlève rien à l’actualité et à l’impact politique certain de cette situation. La famille de HOUON Ange Didier ne fait pas de politique, leurs fans non plus. Quant à la Côte d’Ivoire, elle la subit et a le droit de porter un jugement critique sur ce qui s’est passé.

    Résumé : HAMBAK et son équipe ont fait une faute. (Il faut laisser LIDER là ! Orrrghhhhh)

    Je passe.

    Dabakala

  6. Oui une superbe occasion de la boucler parce que contrairement au bon millier d’activistes auquel il est fait allusion ici ,ce miller n’est pas leader d’un parti politique qui chaque jeudi donne des leçons à hue et à dia ,leçons que ce miller d’abonnés se serait garder d’appliquer quand il en a eu l’occasion pendant ses dix ans à la tête de ce pays …La nuance est de taille ..
    Le gouvernement et HAMBAK indexés? possible et c’est normal ..quand on assume une fonction publique on n’évite pas les critiques .donc rien de plus normal et comme je l’ai mentionné plus haut ( je vais tout de même le répéter vu que la répétition serait pédagogique) le gouvernement et/ ou Hambak ont ( a) suffisamment de partisans pour voler à leur secours ….
    Ça n’a pas été compris manifestement mais mon point est que lider qui a de façon évidente pas mal d’avocats devrait avant de parler se baser sur un postulat qui est juste ….tel n’est pas le cas ….match nul au basket …et pourquoi pas des hors-jeu tant qu’on y est …
    Ceux qui se sentent floués ne citent pas lider …en effet pourquoi le feraient ils d’ailleurs ? Mais moi c’est bien lider que je vois se baser sur de l’imaginaire pour démontrer quelque chose et cela ne passe pas …ce que j’ai souligné
    Maintenant nous sommes d’accord sur une chose ( fait suffisamment rare pour être souligné) …chacun a sa façon de voir les choses …
    Quelqu’un peut et a le droit de voir coûte que coûte une faute ou une défaite du grand maître maçon et son équipe;pendant que quelqu’un d’autre sans livrer son opinion constate que lider sur cette question a fait du faux …
    En effet le basket a ses règles et reste un sport assez confidentiel par rapport au foot dans ce pays …un militant de lider ou un abonné faisant partie de ce fameux millier ne le pratiquant pas pourrait en lisant l’adresse faite par ce parti penser qu’au basket on pourrait faire nul comme on dit à la gare de gba-ha…dommageable…
    Ma façon de voir les choses que je veux universelle ? sempiternel et nième procès d’intention du même auteur ..donc je passe …

    HAMBAK et son équipe ont fait une faute ? sans doute que oui ..aucune œuvre humaine n’étant parfaite ….seuls ceux qui ne font rien ne se trompent jamais et ne font donc pas de fautes …
    Par contre j’insiste quand lider se base sur un postulat archi-faux pour sa démonstration mon côté cartésien me fait bondir pour dire que pour un leader d’opinion il convient d’être plus rigoureux dans les commentaires qu’on balance ça et là…tel était mon point qui je le vois bien n’est pas compris …et non associer lider à une faute par une alchimie ou sublimation du genre …

    Autre résumé. Tant que lider dira des énormités de ce genre le warning sera actionné

    En passant encore fiiiahhh

  7. « HAMBAK et son équipe ont fait une faute ? sans doute que oui »

    Le résumé de ceci et la raison des articles savoureux dont HAMBAK ne réussit pas à se départir, malgré l’aide de certaines personnes qui pensent pouvoir utiliser Lider comme diversion ou analgésique…

    Lider ? diversion et déjection de salive. Rien de plus.

    Voyons si le « warning » selon l’autre nous amènera à voir ne serait-ce qu’un seul article critique traitant de lider, quand toute la sphère médiatique ne parle que d’HAMBAK et du gouvernement, sinon de leur bévue monumentale (oui, rien n’est parfait – lapalissades -, mais là tout de même, on s’en passerait…), et des épisodes qui s’en suivent (et oui, on n’est pas près de la sortie. Chaque jour il y a un rebondissement).

    Et alors, on fera l’inverse, parler de HAMBAK dans la colonne commentaire d’une série d’articles (il y en a eu au moins 4 autour de Hambak rien qu’ici, des milliers dans les RS) traitant de LIDER, mais alors ce sera de la science fiction, on le devine.

    Fin. (Dabakala)

  8. Libre au quidam qui m appelle de façon si distinguée l’autre de ne voir que diversion et déjection de salive ..c’est son droit le plus absolu ..pour éviter d’ouvrir une polémique moi je ne dirai pas ce que je pense de son refus obstiné de comprendre qu’une vérité ne peut se baser sur du faux …mais bon à chacun ses valeurs…
    Hambak n’arrive pas à se départir de……problème d’Ahmed je répète …juste le problème d’Ahmed…mais chacun est libre de ses choix notamment refuser de voir la faille d’un raisonnement…
    Voyons si le warning …..
    C est tout vu …même si aucun article ne parlait de la bévue du ministre il n’en demeure pas moins qu’un donneur de leçon devant l’éternel se doit de dire des choses vraies ….
    Après libre à ceux qui ne portent pas Ahmed & co dans leur cœur de se délecter de tout ce qui pourra contribuer à les perturber même en se basant sur du faux …..rien de nouveau sous les tropiques …mon warning même isolé demeure ….pas de match nul en basket donc toute démonstration ou corollaire en découlant ne peut qu’être invalide ….inouï pour des «lider»
    Mais bon chacun peut croire ce qui l’arrange et penser que la démonstration est juste …
    Je passais fiiah….direction la gare

  9. Dans leur bouffée délirante chronique débutée dans un mois de 2011, ils continuent et même ils sont convaincus qu’un quelconque éclatement de pneus entraînerait une émeute générale.Ces hystériques possédés du passé ne ratent aucune occasion même funéraire pour étaler toute sorte de diatribe appelant à la démission du gouvernement et pourquoi pas à une transition criée gorge éteinte.
    Triste et pathétique,ils sont incurables.
    Et DJ ARAFAT de là où il est dirait dans son langage à lui : «  ça va transiter ou transitionner en GÔRÔtisant »
    Bande d’im…….

    À chacun sa lorgnette !!

Laisser un commentaire