Côte-d’Ivoire: La police aux trousses de 15 «chinois» suite à la profanation de la tombe d’Arafat dj

Hamsatou ANABO

La police ivoirienne a publié lundi à Abidjan 15 photos de suspects suite à la profanation de la tombe de l’artiste Ange Didier Houon alias DJ Arafat peu de temps après son inhumation samedi, et les invite « à se présenter » s’ils se reconnaissaient, dans une note.

« Suite aux derniers évènements liés aux obsèques de l’artiste DJ Arafat (…), la police nationale lance un appel à témoin », indique la note, suivie d’une publication de 15 photos.

Sur les photos, la police a demandé à toute personne « se reconnaissent sur les photos à se présenter au service de police le plus proche ».

Elle invite également la population « à fournir toute information utile et relative » aux personnes figurant sur les photos.

Samedi matin, peu après l’inhumation du célèbre artiste au cimetière de Williamsville (nord d’Abidjan), des individus avaient saccagé sa tombe, l’avaient ouverte, puis avaient manipulé sa dépouille, disant vouloir vérifier qu’il est effectivement décédé.

De nombreux artistes nationaux et internationaux avaient rendu un dernier hommage au défunt vendredi soir jusqu’à l’aube au stade Félix Houphouët-Boigny, le plus grand du pays, en présence de personnalités politiques, de stars du football dont Didier Drogba et de dizaines de milliers de fans.

Ange Didier Houon, 33 ans, est décédé le 12 août à Abidjan, à la suite d’un accident de moto.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

blank

blank

blank

 

 

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires