Côte-d’Ivoire: Le chef d’état-major particulier de Ouattara rentre au gouvernement (Sécurité)

Quelques changements notables

Le chef d’état-major particulier du chef de l’État, le général Vagondo Diomandé rentre au gouvernement, comme ministre de la Sécurité et de la protection civile.

La député Miss Belmonde Dogo passe Secrétaire d’État.
L’ancien juge Zoro-Bi Épiphane également.

PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE RÉPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE ————– Union – Discipline – Travail
COMMUNIQUÉ DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, ce mercredi 04 septembre 2019, à la signature de deux décrets.

AU TITRE DU GOUVERNEMENT

Sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Président de la République a signé un décret portant nomination des Membres du Gouvernement.
Ainsi sont nommés :
1- Ministre d’Etat, Ministre de la Défense :
M. Hamed BAKAYOKO
2- Ministre des Affaires Etrangères :
M. Marcel AMON-TANOH
3- Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique :
M. Abdallah Albert Toikeusse MABRI
4- Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle :
Mme Kandia KAMISSOKO CAMARA
5- Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme :
M. Sansan KAMBILE
6- Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation :
M. Sidiki DIAKITE

7- Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile : Gal. Vagondo DIOMANDE
8- Ministre des Eaux et Forêts : M. Alain Richard DONWAHI
9- Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur : M. Ally COULIBALY
10- Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural : M. Kobenan Kouassi ADJOUMANI
11- Ministre des Ressources Animales et Halieutiques : M. Moussa DOSSO
12- Ministre du Plan et du Développement : Mme Nialé KABA
13- Ministre des Transports : M. Amadou KONE
14- Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale M. Pascal Abinan KOUAKOU
15- Ministre de la Promotion de la Riziculture : M. Gaoussou TOURE
16- Ministre de l’Economie et des Finances : M. Adama COULIBALY
17- Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme : M. Bruno Nabagné KONE
18- Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique : M. Aouélé Eugène AKA
19- Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste : M. Mamadou SANOGO
20- Ministre de la Ville
M. François Albert AMICHIA

21- Ministre des Mines et de la Géologie : M. Jean Claude KOUASSI
22- Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité : Mme Anne Désirée OULOTO
23- Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public :
Mme Raymonde GOUDOU COFFIE
24- Ministre de la Culture et de la Francophonie : M. Maurice BANDAMAN
25- Ministre de l’Equipement et de l’Entretien Routier : M. Amedé Koffi KOUAKOU
26- Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables :

M. Abdourahmane CISSE
27- Ministre de l’Environnement et du Développement Durable :
M. Joseph SEKA SEKA
28- Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant :
Mme Ramata LY-BAKAYOKO
29- Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté :
Mme Mariatou KONE
30- Ministre du Commerce et de l’Industrie : M. Souleymane DIARRASSOUBA
31- Ministre de l’Artisanat : M. Sidiki KONATE
32- Ministre auprès du Premier Ministre chargé de la Coordination des Grands Projets:
M. Claude Isaac DE
33- Ministre de la Fonction Publique : M. Issa COULIBALY

34- Ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du Gouvernement :
M. Sidi Tiémoko TOURE
35- Ministre du Tourisme et des Loisirs :
M. Siandou FOFANA
36- Ministre des Sports :
M. Paulin Claude DANHO
37- Ministre de l’Hydraulique :
M. Laurent TCHAGBA
38- Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Porte-parole adjoint du Gouvernement :
M. Mamadou TOURE
39- Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat :
M. Moussa SANOGO
40- Ministre auprès du Premier Ministre, chargé de la Promotion de l’Investissement Privé :
M. Emmanuel Esmel ESSIS
41- Ministre de la Promotion des PME : M. Félix ANOBLE

Secrétariats d’Etat

Secrétaire d’Etat chargé du Service Civique : M. Siaka OUATTARA
Secrétaire d’Etat au Renforcement des Capacités : M. Epiphane BI ZORO
Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Transports, chargé des Affaires Maritimes :M. Philippe LEGRE

4- Secrétaire d’Etat auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, chargée des Droits de l’Homme :
Mme Aimée ZEBEYOUX
5- Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale,
de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle :
M. Brice KOUASSI
6- Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, chargée de l’Autonomisation des Femmes :
Mme Mys Belmonde DOGO
7- Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme chargé du Logement Social
M. Koffi N’GUESSAN Lataille

AU TITRE DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

M. Adama KONE est nommé Ministre auprès du Président de la République, chargé des Affaires Economiques et Financières

Par ailleurs, le prochain Conseil des Ministres se tiendra le jeudi 05 septembre 2019 à 10 heures, au Palais de la Présidence de la République.

Fait à Abidjan, le mercredi 04 septembre 2019
Le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République : Patrick ACHI

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: Le chef d’état-major particulier de Ouattara rentre au gouvernement (Sécurité)

  1. Tout ce bruit pour ça ?

    Résumé :
    1. On s’attendait à ce que certains transfuges du PDCI apparaissent dans le gouvernement avec leur nouvelle étiquette RHDP : rien
    2. On aura anobli l’un des acteurs du coup d’état au Burkina et par la même occasion …
    3. …Sanctionné HAMBAK pour sa bévue avec ARAFAT.
    4. On récompense l’expert « indépendant » près la CPI
    5. On est toujours dans la dioulacity à souhait
    6. On refuse de créer la rupture, voir la surprise, et par conséquent, on ne fera que conforter l’opinion publique sur le fait que ce gouvernement est compromis. Les vertus individuelles seront ignorées. Je suppose que le programme des élections se focalisera sur le « bilan » et non sur les qualités humaines. humm … maigre.

    Rien de nouveau quoi …

    Mais bon, les opposants ne sont pas concernés par le pouvoir. Ils s’opposent.
    Ne tenez donc pas compte de mon opinion.

    Au fait, comment avancent les enquêtes autour d’ARAFAT ? Le temps semble effacer les tensions.

    Dabakala.

Laisser un commentaire