Le démantèlement des « gnambros » a débuté en Côte-d’Ivoire (Préfet d’Abidjan)

Ce jour Jeudi 05 Septembre 2019, plusieurs gares de la Commune de Yopougon (Sable, SIPOREX, etc ) ont été bouclées par la Gendarmerie Nationale.

À cette heure 12h05, exactement 290 personnes ont été interpellées. Les filtrages en cours permettront de déterminer qui parmi ces personnes mènent des activités illicites ou criminelles. Des tickets illégaux, de la drogue et quelques armes ont été saisis.

L’opération est en cours dans la Commune de Yopougon.

Combattre le phénomène « gnambros » durablement requiert l’implication de tous, à commencer par les gestionnaires des Communes.

Faute de quoi les opérations d’envergure telles que celles démarrées aujourd’hui n’éradiqueront par ce phénomène, qui constitue un sujet d’inquiétude pour la sécurité publique et pour les populations d’Abidjan.

Vincent Toh Bi Irié

 

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Le démantèlement des « gnambros » a débuté en Côte-d’Ivoire (Préfet d’Abidjan)

  1. Pas forcément, srika.

    Tout dépendra des accointances entre le pouvoir et ces gnambros.

    On a vu que certaines personnes étaient protégées ou tolérées dans notre pays et c’est ce qui leur a permis de prospérer (microbes et consort).

    Mais apparemment, le pouvoir semble en a voir marre de la situation, vu que cela a un impact négatif sur leur électorat potentiel et/ou « captif ».

    Il faut donc faire quelque chose.

    Attendons nous à ce que ce pouvoir multiplie ce genre d’actions d’éclat dans le but de plaire et de justifier un nouveau mandat. La campagne présidentielle a déjà commencé.

    Mais nous savons tous qui est qui et qui fait quoi.

    Dabakala.

Laisser un commentaire