Lobbying Cacao de Côte-d’Ivoire: Dominique Ouattara et Patrick Achi conduiront une importante mission aux USA

La Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara et le Secrétaire général de la présidence ivoirienne, Patrick Achi, seront dans les jours prochains aux USA pour défendre le cacao ivoirien menacé d’interdiction par deux sénateurs démocrates américains.

Pour rappel, suite à la lettre des sénateurs démocrates américains Ron Wyden de l’Oregon et Sherrod Brown de l’Ohio au département de Sécurité intérieure américaine (Dhs) dans laquelle ils exigent l’application des lois interdisant les importations de cacao issue du travail des enfants, Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire et Patrick Achi, Secrétaire Général de la présidence sont en chemin pour le pays de l’oncle Sam.

Objectif visé, empêcher la fermeture des frontières des États-Unis d’Amérique au cacao ivoirien dont les importations américaines se chiffrent à 608 millions de dollars soit plus de 304 milliards de FCFA de fèves de cacao et 100 millions de dollars, soit plus de 50 milliards de FCFA de pâte de cacao pour la seule année 2018.

La Première Dame de Côte d’Ivoire dont la Fondation s’est donnée pour mission la lutte contre le travail des enfants dans les plantations de cacao, a permis à de nombreux enfants de réintégrer soit le système éducatif, soit d’apprendre un métier avec des résultats encourageants.

«La Fondation Children of Africa, de la Première Dame a offert un centre d’accueil pour les enfants récupérés dans ces plantations. Actuellement vous avez soixante-quinze enfants qui sont, soit réintégrés dans le milieu scolaire, soit qui apprennent un métier », a soutenu la ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant. Elle a annoncé qu’ «Un nouveau plan (de lutte contre le travail des enfants dans la cacao-culture et autres) a été mis en place sur la période 2018-2021, chiffré à plus de 70 milliards de FCFA », expliquait Bakayoko Ly Ramata, la ministre ivoirienne de la Famille, de la Femme et de l’Enfant lors du panel de l’AGOA sur de la société civile et la femme tenu à Abidjan.

Des actions qui sûrement joueront en faveur de la Côte d’Ivoire qui produit à elle seule plus de 40% de la production mondiale de fèves de cacao.

Arnaud Houssou
7info

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire