CPI/Côte-d’Ivoire: Bensouda accusé de faire de la politique par le parti de Laurent Gbagbo

Communiqué de presse
—————————————–

Nous venons d’apprendre ce lundi 16 septembre 2019 que la Procureur Fatou Bensouda a décidé de faire appel de la décision d’acquittement du président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé.

Les observateurs attentifs qui ont suivi ce procès depuis 8 ans savent que depuis le début, la Procureur n’a jamais fait reposer sa démarche sur des principes de justice, mais sur de la politique. La preuve, depuis 8 ans, Mme Fatou Bensouda ne s’acharne que sur le Camp Gbagbo alors que toutes les victimes de Duekoué, Guiglo, Toulepleu, Bangolo et bien d’autres continuent de réclamer un procès pour leurs bourreaux sans que cela n’émeuve Mme Bensouda. Cela montre à suffisance qu’il s’agit plus d’une démarche politique que juridique visant à éloigner le Président Laurent Gbagbo de son pays.

Nous, nous sommes des politiques. Mme Bensouda ayant décidé d’assumer un rôle politique, nous allons donc nous employer à lui donner la réponse politique qui convient à cet acharnement.

En tout état de cause, nous sommes sereins et confiants pour la suite des événements dans la mesure où l’innocence du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé a été établie et reconnue par la chambre de première instance. Il n’y a donc pas de raison que le droit ne soit pas dit par les juges de la chambre d’appel.

C’est pourquoi le peuple de Côte d’Ivoire, déjà engagé dans la dynamique de Paix et de réconciliation doit demeurer calme et confiant pour le retour du Président Laurent Gbagbo.

Fait à Abidjan, le 16 septembre 2019
Pour le FPI
Le Secrétaire Général
Dr Assoa Adou

Facebook Comments

Author: La Rédaction

5 commentaires sur “CPI/Côte-d’Ivoire: Bensouda accusé de faire de la politique par le parti de Laurent Gbagbo

  1. Décision politique ou incantation d’un politicien ignorant.
    C’est à croire qu’au sein de ce parti, il n’existe aucun spécialiste du droit.
    Faire APPEL d’une décision n’est que du juridisme qui est un droit accordé aussi bien à l’accusation qu’à la défense.
    Preuve en est que pour l’avocat de La Défense qui est un professionnel du droit disait que ce serait plutôt une surprise et même très étonnant que la Procureur ne le fasse pas.
    Cher responsable politique, éviter donc de faire des prophéties juste pour mettre en extase vos militants.
    C’est une question de procédure juridique.

    À chacun sa lorgnette !!

  2. Ah ! la brave toutou qui mérite bien sa gamelle de croquettes ! Cet appel n’a aucune chance de prospérer. A la lecture de l’avis écrit, il ressort une impressionnante caractéristique : le vide abyssal. Alors on peut légitimement s’interroger sur sa pertinence. Baroud d’honneur du bureau du procureur, ou simple volonté de prolonger les mesures de coercition contre les prévenus ? On a dû sabler le champagne hier quelque part, pour un sursis de plusieurs mois encore obtenu : les empêcheur de dictater en rond seront maintenus loin du pays, le temps d’un nouveau round judiciaire forcément sans issue. Merci qui ? Merci Mame Fatou !

  3. Chers amis GORs, il faut que vous comprenez que la justice a ses règles. Et l’une d’entre elles, est de donner la possibilité à l’avocat de la défense (Me Altit dans le cas présent) ou au procureur (qui représentent les parties civiles, ici Bensouda) d’interjeter appel , lorsque l’un ou l’autre considère que le jugement lui est défavorable. C’est tout. Bensouda est dans son bon droit et il n’y a rien de politique dans sa décision. Malheureusement, tout cela concerne la RCI. Le seul pays où l’on passe des militaires à tabac pour avoir diner avec un ambassadeur de France.

  4. C’est clair que si Gbagbo reste à la CPi les gors ne resteront pas à la maison, ils voteront pour Bédié.
    Tout ce que ceux qui motivent Bensouda à continuer à se ridiculiser ne font que cimenter les Gors et le pdci.

    Car on a tous bien compris que l’objectif c’est d’empêcher un ivoirien de rentrer dans son pays, ça seulement ça suffit à motiver.

    Moi à la place de Ouattara je tente le tout pour le tout pour réconcilier les ivoiriens par des initiatives insoupçonnées: il en sera forcement le grand bénéficiaire.

  5. Krrrr krrrr krrrr…

    C’est la poussiéreuse Nady Bamba qui est la plus heureuse à l’heure là … Koudou sera maintenu dans sa boule à elle pour ne pas qu’il la trompe … surtout avec Simone version 2.0 en manque d’amour depuis 10 ans.

    Sans oublier maître Altitude … pardon … Altit qui voit son gombo prolongé pour une période indéterminée …. krrrr krrrr !!!

    Bison à vous !!!

    té ande

Laisser un commentaire