Côte-d’Ivoire: Une dizaine de forces spéciales parties libérer un des leurs « gnambro » mis aux arrêts à la préfecture de police

Par Connectionivoirienne

Une dizaine de militaires encagoulés pour certains, issus des forces spéciales se sont introduits à la préfecture de police d’Abidjan en vue de faire libérer des Gnangbros interpellés et incarcérés.

La scène ubuesque s’est passée ce jeudi à Abidjan dans la commune d’Adjamé, route d’Abobo.

Les militaires égarés ont été finalement maîtrisés et désarmés par les policiers et gendarmes d’élite en plus grand nombre malgré un appel aux renforts lancés par les militaires.

La situation serait sous contrôle pour l’heure malgré les rumeurs d’assaut de forces spéciales en vue de libérer leurs camarades arrêtés.

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: Une dizaine de forces spéciales parties libérer un des leurs « gnambro » mis aux arrêts à la préfecture de police

Laisser un commentaire