Côte-d’Ivoire: Nicolas Pépé sous le feu des critiques, Arsenal lève les boucliers pour le protéger

Joueur le plus chère de l’histoire d’Arsenal, Nicolas Pépé ne présente pas encore un bilan comptable flamboyant. Et si certains ont déjà sorti leurs flèches pour piquer l’Ivoirien, les Gunners ont levé leurs boucliers pour le défendre.

Forcément, ça devait arriver. Recruté pour 80 M€, un transfert record dans l’histoire d’Arsenal et de Lille, Nicolas Pépé savait qu’il serait épié. Et depuis qu’il a rallié l’Angleterre, l’ancien Dogue n’affiche pas des statistiques flamboyantes, à savoir 0 but et 2 passes décisives en 6 rencontres, toutes compétitions confondues. Un scénario pas surprenant, Pépé n’étant pas le premier joueur sur lequel un club a beaucoup investi à avoir du retard à l’allumage. Hier, il était en tout cas remplaçant comme beaucoup de cadres pour le match de Ligue Europa à Francfort.

Entré en jeu à la place du jeune Emile Smith Rowe, l’Ivoirien a disputé les trente dernières minutes de la rencontre. Suffisant pour signer sa deuxième passe décisive de la saison. Mais pour certains anciens de la maison comme Martin Keown, ce bilan est loin d’être satisfaisant. Interrogé sur BT Sport, l’ex-défenseur des Gunners n’a pas été tendre. Séduit par les jeunes alignés par Unai Emery, dont Joe Willcock (20 ans), Emile Smith-Rowe (19 ans) et un certain Bukayo Saka (18 ans), Keown se demande bien pourquoi Arsenal a dépensé autant pour recruter Pépé.

Keown n’épargne pas Pépé
« Quand vous pensez à la manière dont joue Pépé à la minute. Ils l’ont payé 80 M€ et ces jeunes ont été meilleurs que lui ce soir (hier). Quand Saka a la balle, il affiche un certain calme. Il a une belle finition. Et dire qu’il n’a que 18 ans ». Des propos partagés sans doute par une partie des fans d’Arsenal. Mais tous les anciens du club ne sont pas aussi durs. A l’instar de Pépé, Robert Pirès a lui aussi vécu le passage de la Ligue 1 à la Premier League. Alors, le champion du monde 98 a tenu à calmer le jeu. « Avec Lille, il était fantastique. La saison dernière, il a été l’un des meilleurs joueurs. Il a marqué 21 ou 22 buts. C’est un grand joueur. Aujourd’hui, il joue pour Arsenal en Premier League et il doit s’adapter. C’est très difficile, très dur. Donc je veux dire aux fans qu’ils doivent être patients avec Pépé ».

Un avis forcément partagé par Unai Emery. En conférence de presse d’après-match, l’Espagnol a lui aussi demandé du temps pour l’Ivoirien. « Nous avons quelques nouveaux joueurs et ces joueurs ont besoin de travailler durant les prochains matches pour leur adaptation. Ils deviendront meilleurs progressivement. Par exemple, regardez Pépé. Il a joué 30 minutes ce soir (hier) et nous sommes contents de lui. Nous l’aidons, mais je sais qu’il est capable de faire plus que ce qu’il fait aujourd’hui ». Patience donc.

Matthieu Margueritte/Footmercato.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire