Côte-d’Ivoire: Échauffourées entre policiers et forces spéciales à Abidjan

Par Connectionivoirienne

Des affrontements ont éclaté ce samedi 21 dans la matinée entre des éléments des forces spéciales et des agents de la police nationale au Lycée classique d’Abidjan dans la commune de de Cocody, où se déroulent actuellement les épreuves écrites du concours d’entrée à l’école nationale de police. Des tirs ont été entendus et des blessés ont été signalés.

Pour rappel, le 19 septembre 2019, des incidents ont éclaté entre une dizaine de forces spéciales et des policiers à la préfecture de police d’Abidjan. Les éléments des forces spéciales étaient venus faire libérer un des leurs écroué suite à une opération de rafle dans des fumoirs. Les éléments des forces spéciales avaient été désarmés et neutralisés par les policiers en nombre plus grand.
Plus d’infos suivront

DU RIFIFI À LA SÉCURITÉ IVOIRIENNE

La nuit dernière, vers 23h, un commando a attaqué et vidé, dit-on, le 2è arrondissement de Police de Yamoussoukro.
Et ce 21 septembre 2019 matin (photo), des éléments des Forces spéciales, par des tirs, ont gravement perturbé, au Lycée classique d’Abidjan, le concours d’entrée à la Police nationales.
Ils entendaient certainement laver l’affront subi, quarante-huit heures plus tôt, à la Préfecture de police d’Abidjan. Venus encagoulés et armés pour « vérifier l’identité » d’un des leurs interpellé au cours d’une rafle, ils ont été humiliés: malgré leur arsenal de combat, ils ont été désarmés, maîtrisés et dépeints comme une « farce spéciale ».
Le calme est revenu après l’intervention de la hiérarchie qui semble avoir du pain de l’indiscipline sur la planche. Car, après l’incident du jeudi 19 septembre, les généraux des deux corps ont produit un communiqué commun pour en appeler au calme.
Ils ont prêché dans le désert avec la tension de ce samedi matin pour en découdre, par les armes.

Ferro Bailly

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Échauffourées entre policiers et forces spéciales à Abidjan

  1. Bon comme on nous écoute pas .que FAIRE?DEPUIS PARIS QUELQU’UN A DIT QUE EN SEPTEMBRE OCTOBRE QUELQUE CHOSE VA SE PASSER ICI.ET ON A RIEN DIT .CES ATTAQUES NE SONT PAS ANODINES
    .SOUVENONS NOUS DU MESSAGE DE SORO AU PATRON DE LA GENDARMERIE?.REGARDER L’ATTITUDE DE LOGBOGNON ET SES MESSAGES DE PROVOCATION.ET ENFIN POURQUOI BEDIE EST SI MENACANT?QUE FONT BEDIE ET SORO DEPUIS PLUS DE TROIS MOIS EN FRANCE?ET ENFIN POURQUOI BEDIE A REFUSE DE RENTRER AU PAYS ET SON REFUS CORRESPOND AUX DIFFERENTES ATTAQUES

  2. Force speciales mon oeil. JAMAIS DANS L HISTOIRE DU MONDE UNE FORCE SPECIALE A ATTAQUE OU ATTAWUE SES FRERES D ARMES, A MOINS QU ILS SOIENT DEGUISES ET DANS CE CAS ILS LE SONT: C EST DED EX REBELLES, GNAMBROS, VOYOUS ILLETRES MELANGES.

Laisser un commentaire