Côte-d’Ivoire: Les 15 membres de la commission électorale connus, Youssouf Bakayoko out par la petite porte!

Tel qu’annoncé par Sidi Touré, le porte-parole du gouvernement, ce 25 septembre à l’issue du Conseil des ministres tenus à Dimbokro, les 15 nouveaux membres de la Commission électorale «retouchée» sont enfin connus.
Ce sont 4 femmes et 11 hommes, sans le PDCI de Bédié et le FPI de Gbagbo qui conduiront les prochaines échéances électorales en Côte-d’Ivoire.

Koné Sourou (au titre du Président de la République), Ibrahim Bayo (au titre du ministère de l’administration territoriale ), Coulibaly Kuibert ( au titre du conseil superieur de la magistrature), Kouamé Adjoumani Pierre, Sanogo Salimata Porquet [photo], Yako Bi Goue Marguerite, Julien Gaude Fernand (Société civile) Yapobi Yollande ( Ordre des avocats ), Bamba Sindou (Conseil national des droits de l’homme ), Traoré Effo, Ebrotié Émile, Adja Serges (Rhdp), Henriette Lagou, Dogou Alain, Yapi Yapo (opposition).

Youssouf Bakayoko ne fait plus partie de l’institution.

Le Pdci et la coalition Eds pro-Gbagbo, comme ils l’ont déjà fait savoir en réclamant la modification de la nouvelle loi qu’ils ne trouvent pas consensuelle, sont absents de la liste des 15 nouveaux membres.

Ces 15 membres seront installés dans les jours à venir, et éliront leur président, ainsi que leurs autres organes, en vue de l’installation prochaine des commissions régionales et locales, et du déploiement du processus et chronogramme pour les élections de l’année 2020, qui viennent d’être ainsi lancées.

*Charles Kouassi *
L’Intelligent d’Abidjan

Facebook Comments

Author: La Rédaction

6 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Les 15 membres de la commission électorale connus, Youssouf Bakayoko out par la petite porte!

  1. « L’opposition », ce serait donc Affi N’guessan (0,5% du vrai FPI) et Henriette Lagou ? Un peu gros mais bon, le ridicule n’a encore tué personne !

  2. Henriette Langou qui avait affirmé son appartenance au RHDP pourrait être choisie comme future remplaçant de Youssouf Bakayoko.
    Je crois que @Connectionivoirienne avait publié dernièrement une revelation de « Jeune Afrique » sur les trois choix dont Henriette Langou et autres .

    Nous savons que DRAMANE a offert des contrats miniers á une structure appartenant á Henriette Langou.

    « palabre ne peut pas finir en RCI.. »

  3. Clairement et sans aucune espèce d’ambiguïté, le pouvoir affiche son option pour LE SANG dans son schéma de confiscation du pouvoir en 2020. Aucune concession à la cohésion et à la paix, tout à la force notamment dans le choix d’opérer en toutes occasions un passage en force. Je remarque souvent cette habitude dans la circulation, avec les wôrô-wôrô, les taxis et les gbaka : c’est à vous de leur laisser le chemin vu que vous n’avez pas une peinture à refaire au même prix en cas de choc, donc écartez-vous. Le gbaka fou (pardon, le pouvoir) envoie le message qu’il passera coûte que coûte, à vous d’éviter l’effusion de sang en ne protestant pas, et en acceptant ses actes, tous ses actes.

    Eux, sont rodés aux coups de force, aux rébellions, aux descentes meurtrières sur le pays et il n’y a aucune raison qu’ils changent de mode opératoire pour ne pas avoir à prendre le chemin de l’exil en 2020, voire de se retrouver devant la CPI. Ils feront les modifications constitutionnelles qu’ils veulent, ils nommeront les ministres qu’ils veulent, ils utiliseront les logos qu’ils veulent, ils composeront la CEI qu’ils veulent, ils poursuivront ceux qu’il veulent en justice, ils créeront les taux de participation qu’ils veulent, et ils déclareront qui ils ont choisi vainqueur avant même les élections, et ça n’ira nulle part. En face, c’est à la mère légitime du bébé (qui, selon la justice de Salomon, devra sauver son fils en l’abandonnant pour éviter qu’il soit coupé en deux) de baisser casaque pour ménager le sang. Vraiment ? Et pendant combien de temps encore ? Quand j’entends et lis les ressentiments du brave peuple de Côte d’Ivoire, j’ai comme l’impression que ce coup-ci, ça ne passera pas. Parce que chaque chose et chaque personne a son terminus.

  4. « Quand j’entends et lis les ressentiments du brave peuple de Côte d’Ivoire, j’ai comme l’impression que ce coup-ci, ça ne passera pas. Parce que chaque chose et chaque personne a son terminus. »
    Cri d’un artiste frustré dans un stade vide sans spectateurs.
    Sinon pour ceux qui sont dans une alliance non idéologique à savoir sans idée ( encore un autre concept incongru) ont pris acte dès lors qu’ils poussent leur revendication sur le découpage et la liste électorale.
    Il serait mieux avant d’être auto-alarmiste ou de peter son fusible morbide d’autolyse de prendre la peine de suivre chemin actualisé dans lequel vous conduit vos leader.
    Et comme on se connaît au pays,ça sera juste du bavardage de salon.

    À chacun sa lorgnette !!

  5. Looool …keskon se …non que c’est hilarant…
    Or donc ….donc ooh je dis ooh pour nous les coxer-gnambros qui avons fait école coranique et non école de fesci là….dans affaire de Salomon si la basse volta pardon le sud-Burkina..non j’ai trompé;la Côte d’Ivoire est le bébé en question qui sont les deux femmes …la vraie mère serait qui ? Les visages lisses forestiers ? et la mère usurpatrice les balafrés poussiéreux nordistes musulmans …looool …sacré cochon de cocoticoigny@kro…bon d’accord ..nous les dozos simdouka on accepte tout juste parce que trop «kouman» ça donne da -gbè ( perlèche) …donc allons seulement…
    Le brave peuple de Côte d’Ivoire selon le porcin n’acceptera pas ? A la bonne heure et nous les dozos aux tenues puantes venus de notre SINDOU natal « achiré lé chékirité» et non achuré la chékurité ( tchrrrr) en ingérence nous n’accepterons pas non plus le retour d’un membre du front patriotique ressuscité au pouvoir ….on préfère anticiper sur la volonté non cachée du front de faire de nous des apatrides…le décor est donc planté…ils sont prêts nous sommes prêts …comme le dit tous les jours lasso un collègue coxer à la gare de gba-ha … «arrêtons de faire semblant on commence quand ? » …c’est de cela qu’il s’agit ….tout le reste là..CEI , démocratie,RHDP,plateforme,orpailleurs,fraude de nationalité,,,,tout ça c’est un écran de fumée…la réalité c’est les ivoirito-nazis contre les anti-ivoiritaires…comme on ne pourra jamais s’entendre vu que dans leur esprit brumeux tortueux évanescents et embués ils ne pourront jamais admettre que nous sommes des citoyens à part entière et non entièrement à part et que nous nous ne laisserons PLUS JAMAIS quelqu’un jouer avec notre citoyenneté pour satisfaire ses propres lubies et délires et ambitions politiques ,engageons les combats en même temps au lieu d’attendre 2020 pour faire comme si c’était un problème de politique…le problème de ce pays n’est pas politique et les paroles des frontistes patriotiques le prouvent chaque jour …zot paré ? Nou mem nou paré…si tout moun paré… An nou alé karnaval la…( traduction êtes vous prêts ? nous aussi sommes prêts.si tout le monde est prêt..allons au carnaval)

    Saabé ( té ande en sindouko -nordiste)

Laisser un commentaire