À Dimbokro, ferveur et enthousiasme à dioulakro, le quartier d’enfance de Ouattara (REPORTAGE)

Hamsatou ANABO

La ferveur et l’enthousiasme sont palpables au Dioulakro, l’ancien quartier du président ivoirien Alassane Ouattara, en visite d’Etat, dans sa ville natale.

À l’entrée du quartier, une grande affiche de son portrait est fièrement dressée à l’occasion de la tournée du chef de l’Etat dans la région du N’ZI.

Assises devant une cour, des femmes s’attèlent à exécuter des pas de danses.

« On fait la répétition pour le meeting de clôture, car nous habitants de dioulakro devront montrer à tout le monde qu’Alassane vient d’ici », explique Mariam Touré, chef du ballet.

Rassemblés non loin de l’ancien domicile de M. Ouattara des jeunes habillés avec des tee-shirts orange-blanc-vert tiennent une réunion du quartier, l’ordre du jour : le débriefing de l’accueil.

« Je suis très content de vous, ce matin tous les jeunes du quartier sont partis à l’accueil, restons mobilisés ainsi pendant toute la visite d’Etat », a félicité Mamadou Koné, un des leaders sous les ovations des autres.

Non loin du domicile du président, Ladji Traoré, habitant à Dioulakro, soutient que » des prières pour le président seront faites, car c’est notre fils, vous voyez la maison qui est en face de la mosquée est son domicile ».

Devant la maison peint avec des couleurs marron, quelques jeunes sont assis en train de boire du thé.

« C’est ici qu’habitait notre président, même si la maison a été rénovée, il est passé ici et nous sommes fiers de lui, c’est pour cela que nous sommes mobilisés devant la cour ».

Sur le terrain de football du quartier, un mini concert est prévu le soir pour l’animation du quartier.

Le vieux Drissa Ouattara, l’un des sages, confie que « tout le quartier est heureux de savoir que l’un des nôtres est président et qu’il nous a pas oublié, il est revenu à la source ».

Quant aux femmes, elles promettent « le show » au stade de Dimbokro pour le meeting de clôture.

HAN, envoyée spéciale

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire