Nouvelle commission électorale en Côte-d’Ivoire: Le président Coulibaly demande aux électeurs de « faire confiance »

« Ne préjuger de rien »

Edwige FIENDE

Le nouveau président de la Commission électorale indépendante Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, a demandé aux électeurs « de faire confiance » à la CEI et « à ne préjuger de rien », après son élection lundi.

« Je souhaiterai au nom de tous les commissaires que les électeurs nous fasse confiance, qu’ils ne préjugent de rien », a recommandé M. Coulibaly-Kuibiert, face à la presse.

« Nous n’avons pas encore agi, il faut nous présumer innocents, nous juger aux actes », a-t-il ajouté.

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, 53 ans, magistrat hors hiérarchie, a été lundi nouveau président de la CEI pour un mandat de six ans non-renouvelables, en remplacement de Youssouf Bakayoko.

Trois vice-présidents et trois secrétaires ont également été élus au cours de la première réunion des membres de la nouvelle commission centrale de la CEI.

« La tache est difficile, mais pas impossible, il faut qu’on se mette au travail, car la nation nous regarde », a dit M. Coulibaly-Kuibiert aux membres de la CEI.

« Il faut que nous fassions en sorte qu’il n’y ait plus de crise après les élections » a-t-il souhaité.

Cette élection des membres de la commission centrale de la CEI nommés le 25 septembre, intervient trois jours après leur prestation de serment devant le Conseil constitutionnel.

La nouvelle CEI reformée après des négociations entre le gouvernement et les parties prenantes, comprend 15 membres, contre 17 auparavant.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et ses alliés de l’opposition qui exigent « une réforme totale » de la CEI, n’ont pas désigné de représentant.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

3 commentaires sur “Nouvelle commission électorale en Côte-d’Ivoire: Le président Coulibaly demande aux électeurs de « faire confiance »

  1. C’est bouclé et c’est même cadenassé …
    Maintenant c’est le top départ de la bataille pacifique du programme contre programme,du bilan contre bilan.A la fin les citoyens choisiront qui a une alternative crédible pour le bonheur du peuple Ivoire.

    À chacun sa lorgnette !!

  2. >« Nous n’avons pas encore agi, il faut nous présumer innocents, nous juger aux actes »

    Le scorpion avait dit la même chose à la grenouille, en ignorant son instinct naturel. On connaît la suite. Toi, Cui-Vert, tu serais capable de dire NON à Ouattara ? La bonne blague !!! Et on devrait d’abord attendre que tu finisses de commettre ton forfait avant de te juger ? What a good joke ! comme disent certains.

  3. avant 2011 il y avait consensus sur la cei on a eu 3000 morts. là dès le départ il n y a pas de consensus. Les ivoiriens ont fait quoi à dieu?

Laisser un commentaire