Le Burkina-Faso « dément » la construction d’une base militaire française à Djibo (ministre de la Communication)

Par Suzanne SAMA

Le ministre de la Communication burkinabé, Remis Fulgence Dandjinou a affirmé jeudi à Ouagadougou « qu’il n’y a pas de base Française en construction à Djibo dans la région du Sahel », évoquant l’hypothèse de la présence de l’armée française sur le sol burkinabé, lors de la conférence de presse du gouvernement.

« Il n’y pas de base française en construction à Djibo, (…) les soldats de la force Barkhane y sont intervenus deux fois à la demande de l’Etat burkinabé », a martelé M. Dandjinou, porte-parole du gouvernement, rejetant l’hypothèse de la présence de l’armée française dans le Sahel.

Selon le porte-parole du gouvernement, l’Etat burkinabé est en accord avec la France pour solliciter l’aide de son armée à travers la force Barkhane pour certaines opérations.

Fulgence Dandjinou a, par ailleurs précisé que les soldats de la force française Barkhane ont « fait leurs interventions et sont reparties ».

Mercredi, une coalition d’organisations de la société civile, dont l’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ), le Mouvement burkinabé des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) ont dénoncé la présence des forces étrangères sur le territoire burkinabé.

Ces syndicalistes ont accusé ces forces étrangères d’être porteuses de dangers sur la sécurité nationale, et ont annoncé des mouvements de protestation le 12 octobre à Ouagadougou et ses environs.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire