Duékoué: Le gouvernement ivoirien toujours dans l’incapacité de déguerpir le mont Péko

Le gouvernement a « entamé toutes les démarches » pour « vider » le mont Péko de ses « occupants » (Gon)

Manuella YAPI

Le Premier ministre ivorien Amadou Gon Coulibaly, a assuré samedi à Duékoué (Ouest) que l’Etat de Côte d’Ivoire a « entamé toutes les démarches », y compris « sur le plan diplomatique » pour « vider » le parc nationale du mont Péko de ses « occupants », afin qu’il retrouve « sa vocation initiale », à une cérémonie.

« Nous avons, y compris sur le plan diplomatique, entamé toutes les démarches pour que le mont Péko soit effectivement vidé de ses occupants » afin de « revenir à sa vocation initiale » et être « traité conformément à la nouvelle politique forestière de notre pays », a dit M. Gon, au terme de sa visite de travail entamée jeudi dans l’ouest du pays.

Selon les autorités ivoiriennes, ce sont 52.717 personnes qui ont été exfiltrées de ce parc national de 34.000 hectares à la date du 30 juillet 2016, après 14 ans d’occupation illégale.

Lors de la 8e conférence du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina fin juillet, le président ivoirien Alassane Ouattara a déploré « la lenteur voire le non-démarrage de certains chantiers », dont la « gestion des ex-occupants du mont Péko », parmi lesquels figure un nombre important de ressortissants Burkinabè.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Facebook Comments

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire