Côte d’Ivoire: «Gbagbo et Bédié ont montré la voie de la réconciliation», selon Demba Traoré (Fpi, ex Meeci))

En 1969 la lutte syndicale estudiantine à l’UNEECI a vu Laurent Gbagbo du lycée classique et Assoa Adou du lycée technique du même côté face à Yébouet Lazare Pro PDCI.

Après la rencontre de Bruxelles entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, Assoa Adou et Yéboué Lazare regardaient dans la même direction peut être pour la première fois depuis 50 ans ! Des cendres de l’UNEECI, naitra le MEECI (Mouvement des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire) mouvement de Jeunesse du PDCI.

Alphonse Djédjé Mady ancien président du MEECI et ex-secrétaire général du PDCI, s’apprête à recevoir dans le Haut Sassandra la visite d’une délégation du Front Populaire Ivoirien conduite par son Secrétaire Général Assoa Adou.

Au Palais des Sports de Treichville, à la demande des Présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, Assoa Adou et Maurice Djikahué Secrétaire Exécutif du PDCI et ex-Président de MEECI ont animé un meeting historique où on a pu voir en très bonne intelligence Gaston Ouassénan Koné et Simone Ehivet Gbagbo.

Je ne suis pas pourtant en train d’écrire une scène de fiction politique ! Les anciens ont donné l’exemple.

Blé Christophe, Frank Anderson, Vé Emile, ex Meecistes comme moi (Demba Traoré), aujourd’hui militants du Front Populaire Ivoirien, nous avons en face de nous, pour ceux de notre génération, Hamed Bakayoko, Mabri Toikeusse, Kobenan Adjoumani Kouassi pour ne citer que les plus célèbres du camp d’en face.

Au nom de la Côte d’Ivoire si nous avons le courage qu’ont eu nos pères et tontons Bédié et Gbagbo, pour initier le dialogue direct de notre génération, la Côte d’Ivoire fermera une parenthèse qu’elle n’aurait jamais dû ouvrir.

Initions le dialogue qui permettra de fermer la parenthèse qui a été ouverte en 1989 qui a ensuite conduit à la première année blanche de l’histoire de notre pays.

« Jeunes » de 55 ans, parlons-nous afin que la Côte d’Ivoire referme la parenthèse qui a été ouverte en 1999 qui n’aurait jamais dû être ouverte, et la Côte d’Ivoire n’aurait jamais connu son premier coup d’Etat

HamBak, Adjoum et Mabri suivez l’exemple de nos ainés du MEECI Djédjé Mady et Djikahué, Parlons-nous afin que la Côte d’Ivoire ferme en 2019, la parenthèse qui a été ouverte en 1989, qui a donné à ce pays des maux qui ont pour noms, rébellion, RHDP, et bien d’autres mouvements, associations et des personnalités politiques qu’il ne serait pas productif de nommer ici.

Génération 55-65 parlons-nous et suivons l’exemple de nos ainés, répondons sans égo à l’appel de Bruxelles, pour donner une nouvelle chance à la Côte d’Ivoire de nos enfants et petits-enfants.

En Côte d’Ivoire, Pays de l’ESPERANCE cela est possible.

Demba Traoré, ex Meeciste – Militant du Front Populaire Ivoirien.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire