Côte-d’Ivoire Amon Tanoh depuis Genève: «Plus rien ne justifie que des ivoiriens soient réfugiés dans des pays limitrophes»

Vers la fermeture des camps dans les pays voisins

La 70 e session du Comité Exécutif du programme du Haut-
Commissaire (Excom), organisée du 7 au 11 octobre 2019, à Genève,
en Suisse, a enregistré la participation du ministre des Affaires
étrangères ivoirien, Marcel Amon-Tanoh. Au nom du gouvernement
de son pays, il a invoqué la cessation du statut de réfugié ivoirien…
L’officiel ivoirien a saisi l’occasion de cette rencontre internationale
pour exposer les efforts du gouvernement pour un retour à la
normalité, après la crise post-électorale de 2010-2011 que le pays a
connue. Des dispositions ont même été prises, notamment
l’ordonnance d’amnistie du 6 août 2018, qui donne des garanties aux
personnes qui craignaient d’être poursuivies dans le cadre de ladite
crise.

« La situation sécuritaire est bonne aujourd’hui. D’ailleurs 278 mille
des 300 mille réfugiés, soit plus de 90 %, sont rentrés au pays. Plus
rien ne justifie que des ivoiriens soient réfugiés dans des pays
limitrophes», a déclaré l’homme d’Etat ivoirien.
Sur cette question, le ministre affirme que Filippo GRANDI, Haut-
commissaire pour les réfugiés, qui l’a reçu le 7 octobre 2019, a dit
être en phase avec la Côte d’Ivoire. Le gouvernement ivoirien
envisage en effet de travailler de concert avec le HCR et les pays
limitrophes (Libéria, Ghana, Mali, Togo et Guinée) qui ont accueilli
des Ivoiriens en vue de la fermeture des camps de réfugiés sur leur
territoire respectif.

Par la suite, le ministre Amon-Tanoh a été reçu par le président du
CICR – Comité international de la Croix-rouge. Au menu des
échanges : le statut de l’organisation et la situation carcérale en Côte
d’Ivoire.

Le ministre des Affaires étrangères a partagé avec son hôte les
actions menées par la Côte d’Ivoire pour l’amélioration des
conditions de détention dans les prisons ivoiriennes. Amélioration de
l’alimentation dans les prisons et de la santé des détenus (par la
construction d’infirmerie, par l’accès plus facile aux médicaments),
construction de nouvelles prisons (au nord, au sud et à l’ouest du
pays notamment), réhabilitation des centres de correction existants
(en conformité avec les standards internationaux), constitue la
palette d’efforts du gouvernement en la matière. Le nouveau Code
pénal ivoirien traduit également de façon éloquente l’engagement de
la Côte d’Ivoire à améliorer la situation carcérale. Ledit Code essaie
en effet d’apporter « une alternative à la détention, par les travaux
d’intérêt public, par une alternative importante, le contrôle judiciaire
pour réduire la population carcérale, l’accélération des procédures
judiciaires, la création de la chambre criminelle notamment », a fait
savoir le ministre Amon-Tanoh.

La coopération entre la Côte d’Ivoire et le CICR se porte bien.
L’organisation voit d’ailleurs en la Côte d’Ivoire son « centre de
gravité logistique en Afrique ». Et le pays devra accueillir le 4 e plus
important centre de logistique au monde du CICR.

L’officiel ivoirien s’en est félicité, non sans manquer de solliciter
l’expertise du CICR pour le renforcement des capacités des agents
pénitentiaires et des forces de sécurité ivoiriens, en matière de droit
international humanitaire.

Ci avec agence

Author: La Rédaction

8 commentaires sur “Côte-d’Ivoire Amon Tanoh depuis Genève: «Plus rien ne justifie que des ivoiriens soient réfugiés dans des pays limitrophes»

  1. …ET LE PREMIER MINISTRE ÉTHIOPIEN ABIY AHMED DÉCROCHE LE PRIX NOBEL DE LA PAIX 2019
    Hélas !… Quel gâchis ! Voilà un prix qui serait « facilement » revenu à Ouattara. Imaginez un peu : un dirigeant politique ostracisé, combattu, accablé d’accusations diverses, personnage clivé et clivant qui accède au pouvoir au terme d’une guerre sanglante. Comme le boxeur vainqueur, il relève son adversaire et lui lève le bras au ciel. Il fait table rase du passé, réconcilie le pays et fonde les espoirs de l’ensemble de la population dans un projet commun et inclusif pour le développement.

    Un rêve qui ne sera jamais réalité. Parce que l’homme, irascible et jaloux comme un pou et vindicatif comme une poule, met en place un régime de terreur, de répression, de justice à double vitesse, de stratification sociale et ethnique, de balkanisation régionale, de menaces, d’enlèvements, de torture, d’accaparement institutionnel, de prédation économique, de népotisme, de pillages, de stigmatisation systématique de ses prédécesseurs, etc.

    Si le Nobel de la Paix à Obama a été une erreur, le Comité est devenu plus regardant sur la désignation et à ce compte-là et en dépit de son carnet d’adresse et de ses soutiens multiforme, JAMAIS une politique comme celle de Ouattara ne pourra rêver de ce Prix. Encore heureux qu’il ne soit pas publiquement voué aux gémonies !… Non, notre monde en 2019 ne récompense pas la haine et la méchanceté. N’en déplaise à Marcel Amon Tanoh.

  2. PRIX NOBEL DE LA PAIX ET AFFAIRE DE RÉFUGIÉS
    ===============================

    Je vous concède que le thème est loin de l’article. Mais ils aiment tant et si bien ADO….

    Le prix Nobel de la paix 2019 a donc été remis au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali pour avoir ….réconcilié son pays avec l’Erythrée après VINGT (20) ans de conflit !

    La guerre entre les 2 pays avait fait entre 1998 et 2000 près de 80 000 morts. Et depuis lors les frontières étaient fermées. Depuis 20 longues années…

    En 20 ans plusieurs gouvernements se sont succédé et chacun a vu ce qu’il a gagné dans cette affaire. L’Érythrée était annexée depuis 1962. Après 30 ans de luttes, ils ont pu avoir leur indépendance en 1993. Et redevenir comme ils étaient avant 1963. Mais 5 ans plus c’était la terrible guerre… Depuis la fin des combats des populations sont martyrisés des deux côtés de la frontière.

    Voici résumé le contexte. C’est un résumé.

    Mais pour Abiy Ahmed et non Paul KAGAME ?

    Le premier est neutre dans le conflit. Le second malgré tous les résultats engrangés chez lui couronné de plusieurs prix africains, a été un acteur direct de la terrible guerre du Rwanda. Ses opposants ont une durée de vie très courte ..Même réfugiés en Afrique du Sud ! Voici pourquoi avec moins de 2 ans au pouvoir la recherche de l’apaisement devenu possible est saluée en Éthiopie au détriment du colossal travail abattu par KAGAME.

    Mais entre nous est ce seulement cela qui justifie que KAGAME ne remporte pas ce prix légèrement gagné par certains ? Je suis dubitatif devant certains vainqueurs.

    Et pourquoi pas Ouattara ? Puisque c »est la préoccupation de l’ami Coigny !

    Je m’attendais aussi à ce que Coigny nous dise que le Prix Houphouët Boigny pour la Recherche de la Paix s’essouffle, faute de donateurs ou faute de candidats sérieux…

    Qu’il nous dise aussi que Houphouët Boigny pour avoir mis fin à la guerre fratricide de cinq jours entre le Mali Burkina Faso en fin décembre 1985, aurait dû donc avoir le Prix Nobel de la Paix. Pour avoir évité qu’une longue et terrible guerre ne ravage la région toute entière…au prix de sacrifice de soldats ivoiriens !

    L’effort de l’ethiopien semble donc véritablement dérisoire face à l’action du President Houphouët Boigny en son temps !

    Mais cela Coigny n’en a cure.

    Et si on revenait à l’article lui même ?

    Oui ou non, Ouattara a fait des efforts pour que les réfugiés de gré ou de force regagnent tranquillement le pays ?

    Oui ou non a-t-il désarmé les esprits des vainqueurs de la guerre inutile pour qu’ils soient avec leurs frères d’armes du camp opposé dans les mêmes unités ?

    Oui ou non, a t il dans sans exclusion engagé des actions de développement partout en Côte d’Ivoire et qui portent leurs fruits aujourd’hui pour le plus grand bonheur des populations sans distinction aucune ? Toulepleu en est l’illustration. La route Tiassale-Gagnoa. Les énormes investissements sur Yopougon. Donc AUCUNE DISCRIMINATION sur la population bénéficiaire du projet. Ce sont tous des ivoiriennes et des ivoiriens.

    Oui ou non a t il oeuvré pour la réintégration des agents de l’etat ayant déserté leurs postes pour raison de guerre ? Leurs postes administratifs ne voulant pas dire leurs anciennes nomitations qui n’étaient pas fondées nécessairement sur la compétence ils n’ont pas eu besoin de théorie du rattrapage mais on a vu les résultats !!! Pas SEULEMENT dans les concours de l’école de police dont à son corps défendant, Mamadou Koul a dénoncé les énormes hérésies et incongruités…

    Est ce que ces actions de réconciliation par le développement ne valent pas bien un prix ?

    Coigny ne le dira jamais !

    Les camps de réfugiés seront donc fermés sous peu… c’est cela l’information ! Certains de toutes façons ne rentreront pas de sitôt. Ils savent pourquoi. Mais cela Coigny ne le dira pas ici. En tout état de cause pas à voix haute !

    Pour revenir à l’Ethiopie après la réouverture des frontières les réfugiés commencent à regagner leurs terroirs. Et à se reconstruire une nouvelle maison.

    Ils n’attendent pas forcément que le gouvernement de part et d’autre viennent les réconcilier particulièrement…

    Comparaison n’est toujours pas raison. Mais de temps en temps regardons à la fenêtre pour voir ce qui se passe VRAIMENT chez les voisins.

  3. Oui, Paul Kagamé, personnage controversé, méritait autant que Abiy Ahmed un Nobel. Mais dans notre cas, pourquoi rendre difficile ce qui est facile ? Voilà le fond de mon intervention. Et la réponse à cette question éclaire d’une lumière vive le coche raté par Ouattara pour entrer dans l’histoire avec un grand « H ». Il a choisi la voie opposée, qui oblige l’ami Wara à égrener quelques épiphénomènes pour tenter de le présenter comme homme de paix. Hélas, « le malheur suit le vice, et le bonheur la vertu », disent les Chinois et comme le constate le soma ivoirien hébété dans l’expectative d’une année 2020 promise comme la pire de toutes.

  4. J’ai pas croyé comme le répète sans cesse mon collègue coxer-gnambro sur la ligne Adjam-talla Bagdad ( adjamé-abobo) petit Lasso …j’ai bien essayé de lui dire qu’on ne disait pas comme ça ..il n’en n’a cure …
    J’ai pas croyé disais-je …comment effectivement faire difficile quand on peut faire simple ?
    Le président avant Ado et même pendant ,loool , ( décembre 2010 à avril 2011) porte le nom de Koudou Gbagbo Laurent …
    Pourquoi ne pas lui avoir donné le prix Nobel de la paix et CONCOMITAMMENT( lool) …le prix Félix Houphouët-Boigny
    Un président arrivé sans avoir embobiné euh pardon enfariné un putschiste qui ne voulait plus se contenter de balayer …
    un président qui a eu à affronter les partis significatifs dans une élection non calamiteuse ,qui n’avait pas exclu de candidats de poids ,qui prêta serment devant une nation rassemblée et non un charnier de nordistes,euh pardon un montage
    .un président qui n’évoqua pas un cas de politique intérieure devant l’assemblée nationale française,
    un président qui lors d’un forum de réconciliation n’affirma pas devant la terre entière que sa Gorstitution était dirigée contre un homme,
    un président qui ne viola pas sa propre Gorstitution en son article 30 en divisant son pays entre la partie utile et la partie inutile ( oui un autre montage ,on le sait ) ,
    Un président qui ne viola pas sa propre Gorstitution en son article 24 en créant des milices diverses et variées euh pardon des coureurs aux mains nues disait-on ,
    Un président qui un soir de septembre 2002 ne lança pas « que ceux qui sont pour la démocratie se mettent à gauche et ceux qui sont contre se mettent à droite ET QUE LA BATAILLE S’ENGAGE ( rien que ça ) ..il est temps que dans ce pays on sache qui est qui qui veut quoi et qui peut quoi »…
    Un président qui ne lâcha pas ses meutes de patriotes contre des accords signés de sa propre main …
    Un président qui ne massacra pas 500 personnes ou 120 selon le prisme parce que ces derniers réclamaient l’application des accords signés ..
    On s’arrête là mais il y a encore à boire et à manger ne serait ce que de 2004 au 11 avril 2011..
    Bref , bien avant ADO et de loin pourquoi un tel président n’a pas eu ce fameux prix …on aime vraiment la difficulté quand on peut faire simple…
    Je lis aussi faire table rase du passé et réconcilier le pays ….come on dude..are you serious ?keskon se…non ça c’est FPR;que c’est hilarant…
    Question pour tous .
    Comment se réconcilie t-on avec des négationnistes et révisionnistes qui sont innocents de tout,qui n’ont jamais rien fait ,qui ne sont coupables de rien ,mais surtout qui dénient à une partie de sa population sa citoyenneté ( oui un autre montage ) et qui en fait un sinon le seul outil politique ( non je ne compare pas à l’apartheid ni au nazisme…sic )
    On fait comment ? Ça même l’école coranique de SINDOU ne nous a pas donné la solution…Help!!

    Té ande

  5. 2020 la pire de toutes ? Pourquoi pas ? Si c’est le prix à payer pour la naissance d’une vraie nation allons-y gaiement et sans peur comme les enrôlés de la der des ders..
    La révolution bolchévique et la guerre qui suivit entre l’armée rouge et l’armée blanche ont forgé la grandeur de l’urss d’abord et de la Russie ce jour
    La guerre entre les confédérés et les Yankees ( le nord contre le sud ) de 4 ans précéda la grandeur des USA .
    La longue marche de Mao Zédong ou Tsé Toung ( c’est selon ) la partition avec Formose et la révolution culturelle ont formaté l’empire du milieu comme nous le connaissons aujourd’hui
    La révolution française et sa suite dont la grande terreur ;combien de morts ?
    L’Allemagne combien de morts durant le nazisme ? combien de morts durant la guerre …l’Allemagne aujourd’hui ? No comment
    Le Japon ! Seul pays au monde à s’être ramassé deux bombes atomiques sur la tronche ..
    Le beau pays du matin calme ? Guerre de 1950 à 1953 …aujourd’hui visitez Séoul ,Incheon,Taegu ( équipe nationale de tae kwon do merci ) vos larmes couleront en songeant qu’en 1950 on avait le même PIB….
    Le Rwanda justement du général Kagame ? Minimum 850 000 morts dont moins de 10 mille par balles .aujourd’hui pays cité même par les sécessionnistes de ce site comme exemple..lol…bad trip bro’ …au passage pour ceux qui auront l’occasion de s’y rendre un jour n’évoquez jamais l’appartenance ethnique.il vous en cuirait ..pas que les tutsis aiment subitement les Hutus mais le spectre de la guerre d’il y a 25 ans et les lois en vigueur hyper draconiennes à ce sujet ont instruit la population…
    Beaucoup de grandes nations sinon toutes sont passées par là..
    Si la Côte d’Ivoire fait ce choix ,assumons le ,comme je le dis toujours les survivants se respecteront et les générations futures ivoiriennes éviteront de se servir de l’ethnie comme leitmotiv politique…
    Alors la pire de toutes ? Si mentalement nous sommes tous prêts le choc en sera moins rude ..
    aléas jacta est ( Jules César )

  6. Débat intéressant ouvert tant il y a à rétorquer. Mais comme d’hab, la prochaine réaction adverse sera ponctuée d’injures et attaques de toute sorte. Donc, non, merci.

  7. Ah ça !!! Un cochon venu des égouts puants de Kôkôti@Coigny-kro et qui est devenu tout à coup soudain brusquement allergique aux injures et attaques de toute sorte … keskon se marre … pardon … krrrr krrrr krrrr !!!

    Un prix Nobel de la puanteur au plus cochon des porcs de Kôkôti@Cogny-kro!!!

    té ande

  8. Loool ….la théorie du « courage,fuyons »…(film d’yves Robert ) qui symbolise bien la situation de ceux d’en face lorsqu’il s’agit de débats arguments contre arguments..
    C’est vrai que dans les défunts parlements et agoras il s’agissait de monologues et de propagande…
    On prend note et on répondra «habeas corpus ad subjiciendum et recipiendum » pas au sens juridique ( habeas corpus act ) mais au sens étymologique de l’expression..qu’on pourrait traduire par le droit de chacun de disposer de son corps et de choisir ce qu’il en fait ( évitons la traduction mot à mot) …ça a du bon l’école coranique de SINDOU….
    Entre-temps ma question reste posée..
    Comment se réconcilie t-on avec des négationnistes et révisionnistes qui sont innocents de tout,qui n’ont jamais rien fait ,qui ne sont coupables de rien ,mais surtout qui dénient à une partie de sa population sa citoyenneté ( oui un autre montage ) et qui en font un sinon le seul outil politique ( non je ne compare pas à l’apartheid ni au nazisme…sic )
    Help firmly and desesperatly requested..por favor dòndé estás ?

    Té ande

Laisser un commentaire