7 millions d’inscrits: « On est toujours dans le folklore » politique en Côte-d’Ivoire

« Je suis chaque fois amusé de voir les publications des FPI-GOR, des pro RHDP, des pro-PDCI, à la suite d’un meeting.

« Voilà, cest bouclé, c’est géré, avec cette mobilisation, y a plus match pour 2020 ».

« Le Rhdp tremble, ils n’ont rien vu encore, cette mobilisation est la preuve que rien n’est bouclé pour 2020″.

Si la foule faisait l’électeur, Laurent Gbagbo aurait gagné l’élection présidentielle au 1er tour en 2010.

On ne tire jamais aucune leçon dans ce pays, on est toujours dans le folklore. Tous oublient qu’avec 26 millions d’habitants, il y a moins de 7 millions d’inscrits sur la liste electorale y compris les milliers de morts qui y sont toujours et que le problème de papier pour voter dans ce pays, n’a jamais réglé.

En 2020, il y aura un autre recensement électoral et on verra qu’il y aura moins de 300 mille nouveaux électeurs.

Des millions d’Ivoiriens n’ont même pas d’extraits de naissance, ni de certificat de nationalité dans ce pays. A Yamoussoukro par exemple pour être dans l’actualité, il y a, depuis 2010, moins de 90 mille inscrits.

Parcourez les villages de ce département où même de la région des Lacs et vous verrez le drame. Des milliers de pères et des mères de famille n’ont pas de jugement, ne parlons même pas de leurs enfants.

A Tiassalé, vous trouvez par village, au moins 100 personnes âgées de 18 à 70 ans, qui n’ont pas d’extraits de naissance. Et c’est quasiment pareil dans tous les villages du pays.

Cette situation n’émeut pas nos champions qui dirigent les partis politiques, vous ne les entendrez jamais parler de cela pendant les meetings.

Moins de 7 millions d’inscrits sur une population de 26 millions d’habitants, c’est un scandale en matière de politique d’état civil.

La norme dans tous les pays d’Afrique, c’est au moins 45% de la population qui sont sur la liste electorale.

Au Ghana, à côté de nous, sur une population de 27 millions d’habitants en 2016, 15,7 millions étaient inscrits sur la liste electorale. Soit, plus de 57%. La Côte d’Ivoire est à moins de 30%.

Nous avons des présidents élus par moins de 2 millions de personnes sur 26 millions, et cela ne nous dit rien. »

Assalé TIÉMOKO (journaliste, maire de Tiassalé)

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire