En difficulté la compagnie camerounaise Camair-Co suspend ses vols sur Abidjan

(Agence Ecofin) – L’instabilité opérationnelle perdure chez Camair-Co. Le transporteur national du Cameroun a indéfiniment suspendu ses vols vers l’Afrique de l’Ouest, notamment vers Abidjan, Cotonou et Lagos.

Dans une note interne du 16 octobre, le directeur général de la compagnie, Louis Georges Njipenji Kouotou, a rappelé les six cadres camerounais officiant dans les agences commerciales des villes susmentionnées.

Les vols vers l’Afrique de l’Ouest avaient déjà été suspendus début mai 2019, et ce durant un trimestre. Des dessertes fermées faute d’aéronefs. Sur une flotte de six appareils, la compagnie ne disposait plus que de deux avions opérationnels (un Xian MA60 et un Bombardier Q400).

Mal en point depuis le lancement de ses activités en 2011, le transporteur camerounais peine définitivement à sortir des cumulo-nimbus. L’arrivée d’un nouvel exécutif à la tête de la compagnie en mai 2019 augurait pourtant un lendemain meilleur.

Oh que non ! A ce jour, plus de la moitié de la flotte est clouée au sol et le personnel entre dans son troisième mois sans salaire. Les deux Boeing 737-700 qui assuraient l’essentiel du trafic régional sont cloués au sol, depuis février. Une maintenance moteur est requise pour leur remise en service. Il en faut encore plus pour le Boeing 767-300, son unique avion long-courrier, non opérationnel depuis 2016.

Pour rappel, une réunion sur la situation critique de la structure était prévue le 15 octobre 2019, au Comité technique de réhabilitation (CTR) des entreprises publiques, à Yaoundé, capitale du Cameroun. Rencontre qui faisait suite à la demande du directeur général de l’entreprise, d’une enveloppe de 2,6 milliards FCFA, afin d’éviter un arrêt complet des activités.

Romuald Ngueyap

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire