Babily Dembélé fait signer des accords de paix à des ex-combattants proches des FDS et des FRCI

Le jeudi 24 octobre 2019 à Cocody M. Babily Dembélé a procédé au lancement d’une caravane pour la paix et la réconciliation après la signature d’un accord de paix entre des ex-combattants de la crise postélectorale.

Deux groupes d’ex- combattants ivoiriens réunis au sein de la Fédération des Associations des ex-combattants de Cote d’Ivoire (FAEX-CI ) proche du pouvoir en place et l’Amicale de solidarité des ex – détenus de la crise post -électorale (pro Gbagbo) ont fumé ensemble le calumet de la paix ce jeudi 24 octobre 2019 à travers la signature d’un protocole de paix devant plusieurs témoins, notamment les organisations de la société civile, des droits de l’homme et les chefs traditionnelles .
Cet accord de paix a été rendu possible grâce à M. Babily Dembélé président du Congrès ivoirien pour le développement et la paix (CIDP) qui en est le facilitateur.

Ces ex – combattants ont décidé d’enterrer définitivement la hache de guerre pour s’inscrire désormais dans une dynamique de paix et de réconciliation nationale à travers la signature d’un protocole d’accord qui marque le lancement d’une caravane de la paix ( dont le thème est :  »les enjeux de la réconciliation entre les ivoiriens » ) qui sillonnera bientôt tous les hameaux du pays pour véhiculer le message de paix et de réconciliation .

« Mettez balle à terre la guerre ça suffit, un bulletin de vote est mieux qu’un fusil allons-y aux élections», a déclaré M. Ouattara Issouf qui s’est exprimé au nom des ex-combattants pro Ouattara. « Nous allons aller partout en Cote d’Ivoire avec nos frères du nord pour parler de paix, notre détermination pour parler de paix ne souffre d’aucune condition », a renchéri M. Agnès Melèdje Fred s’exprimant au nom des ex-combattants proches du défunt régime.

Le Président Babily Dembélé a dit sa détermination à aller au bout de son combat pour le retour de la paix et la réconciliation en Cote d’Ivoire.

« J’invite les ennemis de la Cote d’Ivoire à nous rejoindre, plus de crise en Cote d’Ivoire, la guerre est terminée », a ajouté le président du CIDP.

Ces ex- belligérants de la crise post- électorale vont ensemble sillonner tout le pays pour parler de paix et de réconciliation. « Rien ne me fera reculer lorsqu’il s’agit de construire la paix en Cote d’Ivoire », ajoutera M. Dembélé. Il a conclu qu’au terme de la caravane « un forum de vérité » , qui sera une tribune offerte aux ivoiriens pour faire le diagnostic, le bilan et l’origine de la crise passée. Babily Dembélé avait été interpellé récemment par la police et gardé à vue pour ses accointances supposées avec des ex-combattants.

Zatté Albert

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire