Côte-d’Ivoire: La Cour africaine des droits des Peuples va statuer sur la nouvelle commission électorale (contentieux)

Par Connectionivoirienne

La cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) a inscrit le dossier (contentieux) de la nouvelle commission électorale indépendante (CEI) sur l’agenda de sa séance plénière du 1er novembre prochain.

L’annonce de cette importante décision a été faite par le député Maruis Konan (PDCI) sur sa page Facebook.

«La CADHP a d’ailleurs inscrit l’affaire en jugement lors de la prochaine session qui s’ouvrira le 1er Novembre 2019», indique le jeune député selon lequel, « cette plainte est motivée par la volonté de l’opposition d’aider la Côte d’Ivoire à se doter d’une structure consensuelle, capable de convaincre les ivoiriens de la sincérité des résultats des prochaines élections. »

Pour rappel, l’ancien président de la république Henri Konan Bédié, chef de file de l’opposition, avait annoncé aux militants du PDCI réunis en meeting à Yamoussokro le weekend dernier que la requête de la plateforme était déclarée «recevable» par Arusha.

A un an de la prochaine présidentielle, la bataille pour une commission électorale qui ne fait l’objet d’aucun doute est plus que jamais relancée avec cette irruption de la Cour africaine dans le marigot politique ivoirien.

Avec Beninwebtv

Facebook Comments

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire