Le CHU de Cocody en Côte-d’Ivoire saturé après la fermeture du CHU de Yopougon (REPORTAGE)

Hamsatou ANABO

La fermeture du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon l’un des plus grands d’Abidjan, situé à l’Ouest la capitale ivoirienne, pour trois ans de réhabilitation, créée une surpopulation,, dans celui de Cocody.

A l’entrée du CHU de Yopougon, Constance Kouakou, une dame d’un certain âge est assise sur un banc en attendant un taxi qui doit l’amener au CHU de Cocody.

« Je suis venue pour une consultation à la médecine générale, mais on vient de me dire que le service est fermé, je dois me rendre au CHU de Cocody » (à l’Est d’Abidjan), explique Mme Kouakou, essoufflée, ajoutant qu’elle n’a pas « prévu les frais de transport pour cet imprévu ».

Dans les services du CHU de Cocody, le personnel est débordé par l’affluence des malades venus de Yopougon.

« Déjà, nous avons assez de malades ici, avec ceux de Yopougon qui viennent s’ajouter ce n’est vraiment pas facile », confie un médecin du centre hospitalier qui requière l’anonymat.

Il estime que le gouvernement « aurait dû orienter les malades du CHU de Yopougon au CHU d’Angré nouvellement construit, parce qu’il y a plus de place là-bas ».

« C’est vraiment pénible en ce moment, nous sommes débordés au niveau des soins et surtout des hospitalisations », explique une infirmière du CHU de Cocody.

Selon ses explications « le CHU fait de son mieux pour faire correctement son travail, mais on sent énormément de pression ».

Arrêté devant les urgences, Drissa Traoré, accompagnant d’un patient, se plaint de « la lenteur des soins ».

« J’ai accompagné mon fils qui s’est blessé au bras, mais pour avoir une chaise afin qu’il puisse s’asseoir même s’est compliqué. Ca fait plus d’une heure que nous attendons, les médecins sont débordés », ajout t-il avec une voix nouée.

Stressée par les cris et pleurs de son bébé, Fatoumata Koné, patiente tranquillement au service pédiatrie.

« J’habite la commune de Yopougon, quand je suis partie ce matin, ils m’ont dit de venir ici à Cocody, ca fait plusieurs heures que nous attendons d’être reçu, mais il y a beaucoup plus de monde que d’habitude ».

La fermeture des 26 services que compte le CHU de Yopougon sera effective à partir du 31 octobre, selon le ministère de la Santé.

Les admissions ont été suspendues depuis le 21 octobre, sauf dans quatre services à savoir : la néphrologie pédiatrique, la néonatalogie, la médecine physique et la neurochirurgie.

« Depuis lundi, nous assistons à tout ce monde parce que leur CHU est fermé, ca sera vraiment difficile pour nous », lâche un vigile du centre hospitalier.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire