Nyamsi « clache » encore Ouattara/Gon sur «les chiffres économiques alarmants» en Côte-d’Ivoire

Par Franklin NYAMSI Blog

Voici Les chiffres économiques alarmants qui enragent le dictateur Alassane Dramane Ouattara en Côte d’Ivoire! Il a certes payé des cabinets de communication pour les masquer, mais la vérité explose au grand jour! Voici les chiffres réels qui prouvent l’échec du prétendu grand économiste venu du FMI! avec leurs sources! Allez-y vérifier!

Quelques chiffres économiques sur la Côte d’Ivoire

25 millions 823 mille habitants environ en 2019

Chômage des travailleurs ivoiriens

70 à 90 % de la population en âge de travailler est au chômage !

Source : la Banque Africaine de Développement

Exclusif / Côte d’Ivoire « taux de chômage entre 70% et 90% » : Voici le vrai rapport de la BAD

Taux de Croissance en Côte d’Ivoire, en baisse continue depuis 2016. Sources : FMI et Banque Mondiale.

PIB en baisse : De 9% en 2016 vers 6 % en 2020

« La croissance du PIB a cependant progressivement ralenti pour passer de 10,1 % en 2012 à 7,7 % en 2017, tandis que pour 2018 les estimations tablent sur un taux de 7,4 %. Le pays doit relever un double défi : maintenir un rythme de croissance rapide mais aussi instaurer une croissance plus inclusive (le taux de pauvreté s’élève encore à 46,3 %) tout en réduisant les déséquilibres budgétaires. La proximité des élections nationales, programmées en octobre 2020, risque de générer un climat d’incertitude et d’avoir une incidence négative sur les investissements privés. »

https://www.banquemondiale.org/fr/country/cotedivoire/overview

Classement de la Côte d’Ivoire à l’Indice du Développement Humain (IDH) du PNUD, (Programme des Nations Unies pour le développement)

170 ème pays/ 189 en 2018 , la Côte d’Ivoire classée parmi les pays au développement humain FAIBLE

Voir le site de données : http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/tend/CIV/fr/SP.POP.IDH.IN.html

Taux de pauvreté en Côte d’Ivoire

Plus de 46% en 2019 selon la Banque Mondiale, soit près de la moitié de la population ! 48% selon la Banque de France !

https://www.banquemondiale.org/fr/country/cotedivoire/overview

https://www.banque-france.fr/sites/default/files/media/2019/05/07/819028_zf2017_cote_ivoire_maj_v6.pdf

Taux de Suicide en Côte d’Ivoire

Le taux de suicide en Côte d’Ivoire est le plus important en Afrique, selon l’Organisation Mondiale de la Santé ! (OMS)

« Ce classement, attribué à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), fait apparaître, sur la base du taux de suicide répertorié dans 183 pays (100.000 personnes par pays) en 2015, la Côte d’Ivoire comme le premier pays africain et le cinquième dans le monde. »

Voir le rapport de l’OMS sur le suicide, publié en septembre 2019 : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/326948/WHO-MSD-MER-19.3-eng.pdf

Taux d’endettement de la Côte d’Ivoire en hausse drastique sous Alassane Ouattara

Selon le ministère français de l’économie et des finances, la Côte d’Ivoire est passée au-dessus de la barre moyenne de 50% de taux d’endettement des pays africains.

https://www.banque-france.fr/sites/default/files/media/2019/05/07/819028_zf2017_cote_ivoire_maj_v6.pdf

Le Club est l’espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Facebook Comments

Author: La Rédaction

6 commentaires sur “Nyamsi « clache » encore Ouattara/Gon sur «les chiffres économiques alarmants» en Côte-d’Ivoire

  1. === L’ÉCONOMIE POUR LES NULS ! =====

    Sur le chômage : a partir d’un rapport de la BAD qui disait ceci
    « la part cumulée des emplois vulnérables et des chômeurs dans la population active a atteint un pic d’environ 90 % au Bénin et au Niger en 2016. Elle a varié entre 70 % et 90 % en Côte d’Ivoire, en Gambie, au Ghana, au Mali, au Sénégal et au Togo»…. les oiseaux de mauvais augure en ont fait des tonnes.

    Une confrontation détaillée a été faite par AfricaCheck. Elle est très explicite !

    On retiendra qu’avec la méthodologie de L’OIT le secteur informel et bien d’autres secteurs en net progrès ne sont pas pris en compte. Cela veut dire quoi tout simplement que le feronier Mamadou et ses apprentis installés dans mon quartier et qui font un chiffre d’affaires de 2 millions F CFA chaque mois, sont considérés comme des chômeurs !

    C’est pourquoi justement le FPI de AFFI en fait une source pour augmenter les impôts dans son programme de gouvernement….. Pendant qu’on y est à quand la sortie officielle du vôtre ? ?

    Les autres chiffres il est inutile de les commenter dès lors que vous faites abstraction du contenu global de chaque rapport pour ne sélectionner que des chiffres pour la cause du dénigrement.

    Félicitons nous deja qu’on puisse trouver des chiffres dans tous les domaines pour la Côte d’Ivoire. Y compris au niveau du suicide !!!! Il fallait y penser ! FRANCHEMENT… Et dire que chez certains peuples le suicide est abomination et on interdit d’en parler… Comment faire amors des statistiques comparatives FIABLES ?

    ===== ET SI ON BALAYAIT DEVANT NOTRE PORTE ? =======

    Un grand professeur d’économie et un savant africain, père du combat contre le franc CFA s’est mystérieusement suicidé en 1984 chez lui. Sur sa table il a laissé un détail très chiffré de ses cérémonies funéraires. Il était Camerounais….et non ivoirien !

    JOSEPH TCHUNDJANG POUÉMI – Auteur de MONNAIE, SERVITUDE ET LIBERTÉ : LA RÉPRESSION MONÉTAIRE DE L’AFRIQUE….

  2. === LES ENFANTS MAUDITS (?) DE L’EXODE ======

    Où vas-tu paysan,
    avec ton boubou neuf Ton chapeau bariolé,
    tes souliers éculés
    Où vas-tu paysan,
    loin de ton beau village  
    Où tu vivais en paix,
    près de tes caféiers  

    Je vais à Yaoundé,
    Yaoundé la capitale
    Je vais à Yaoundé,
    Yaoundé la capitale  

    Où vas-tu étudiant,
    tout de neuf habillé
    Ton blazer à la mode,
    ton pantalon plissé

    Où vas-tu étudiant,
    le regard conquérant  
    Délaissant ton pays,
    ton beau bamiléké  

    [REFRAIN] : Je vais à Yaoundé,
    Yaoundé la capitale
    Je vais à Yaoundé,
    Yaoundé la capitale

    Par la Mifi et le Ndé,
    de Badjoun  à Bafia
    Je vais chercher là-bas,
    une vie meilleure  

    REFRAIN
    Paysan, étudiant, chauffeur ou demoiselle
    Tu peux toujours courir vers un bonheur rêvé
    Cherche donc ton bonheur dans la vie quotidienne
    Chaque instant, chaque jour, là où Dieu t’a placé  
    ……..

    Ces paroles sont celles d’un titre phare de la musique africaine. Celle d’André Talla Marie le grand musicien non voyant.

    Elles sont de la même veine que le titre EXODE RURAL de notre cher Wedji Pedro. Ce titre qui fut imposé à Podium 1988 pour la composition à interpréter.

    Le Cameroun a produit des talents. L’exode a privé ce grand pays de TOUTES ses ressources !

    D’où l’ingénieur idée de Jagdish Natwarlal Bhagwati, d’imposer aux cadres de la Diaspora un impôt spécifique pour compenser cette fuite de cerveaux. Jagdish Natwarlal Bhagwati, un des pères de la théorie df croissance appauvrissante mal comprise par des néophytes !

    Emmanuel N’Djoké alias Manu DIBANGO fait partie de ces talents qu’on a vu transiter en Côte d’Ivoire. Il a dirigé de main de maître l’orchestre naissant de la RTI.

    A coté des bons migrants il y a les aventuriers…et les bons mercenaires. Difficile de trier le bon grain de l’ivraie au départ…

    La Bible recommande cependant ceci :
     » Le blé et l’ivraie pousseront ensemble mais au moment de les ramasser, je demanderai au moissonneur de les séparer. L’ivraie sera brûlée et le blé sera dans mon grenier… »

    L’amour fusionnel peut conduire à des dérives ! On ne sait toujours pas oû certaines de nos pulsions peuvent nous conduire !

    Surtout quand on a faim !

    En passant remarquons que avant « JE VAIS À YAOUNDE », André Talla Marie avait chanté un titre très significatif et fort opportun : « J’AI FAIM ! ». On ne peut pas être plus clair…

    Nyamsi qui vilipende aujourd’hui notre pays à Mediapart est natif du Cameroun comme chacun le sait. Il s’en honore du reste.

    Né dans le mois de mars 1972 au moment du grand traumatisme causé la désillusion de la CAN72 perdue à domicile, on.ne peut pas dire qu’il a échappé à la grande purge historique qui frappa alors le pays en particulier le monde du football.

    Mais chassez le naturel il reviendra au galop !!! Les années passent les habitudes demeurent…

    On sait aujourd’hui que dans l’affaire du report de la CAN 2019, il y au à la base de tres grands détournements… Les exemples abondent dans la presse !

    ==========
    « …On côté des camions de sable facturés à 700.000 francs CFA l’unité alors que la mercuriale  fixe à 120 000 francs le 
    Camion de 20 tonnes de sable fin, à 140.000 francs le camion de 20 tonnes de sable “carrière”, à 230 000 francs le camion de 20 tonnes de sable tout venant encore appelé “sable Sanaga”. On parle aussi du ciment facturé à 16 500 F.CFA le sac, alors que le sac de ciment coûte d’ordinaire entre 4 500, et 5.000 francs, et 6.000 fracs l’unité en période de pénurie.

    On ne va pas oublier les ouvriers payés sur les papiers officiels 500.000 francs la journée, alors que des ouvriers connus attestent n’avoir pas été payés 5.000 francs la journée, et qui plus est, il y en a qui ont totalisé des arriérés de tâches impayées sur 6 mois, voire le double. A telle enseigne qu’il y a eu des mouvements d’humeur sur certains chantiers de la CAN 2019 accompagnés de séquestration du maître d’œuvre ….

    =========

    Un tel pays mérite-il se figurer dans les classements de suicide ? Non ! De probité et de bonne gouvernance ? Non…

    En 1990 les salaires des fonctionnaires ont été divisés par deux. Face à la crise. Les universitaires ont été soumis à un décret présidentiel pour sortir du pays.

    Toutes choses qui auraient pu arriver à la Côte d’Ivoire à la même période n’eut été alors la venue providentielle d’un certain ADO… Les ivoiriens qui ont de la mémoire, se rappellent encore comme si c’était hier les acrobaties de trois ministres de Houphouët Boigny qui tentaient vainement d’expliquer à la télévision pourquoi était impossible de faire face à la crise sans faire de coupes sombres dans les salaires !

    Ce passé récent Nyamsi ne le connaît pas. Et pour cause. Il est arrivé comme un  » Tô monna »…

    On a tous souvenance que dans le feu de l’action, ADO proposa alors à la satisfaction générale des fonctionnaires de faire baisser le train de vie de l’état et de mieux gérer les régies financières. Exit Angoua Koffi DG de la Douane depuis l’indépendance. Exit Amani Goly François DG des Impôts depuis que le colon a déposé son crayon !!!

    Revenons au Cameroun oû 1990 -1991 ont été des années noires avec à la clé des cohortes de déflatés que la dévaluation du Franc CFA viendra enterrer ! AU PROPRE COMME AU FIGURÉ !

    Dans cette ambiance morose en Afrique la Côte d’Ivoire de HOUPHOUET attirait tous les aventuriers. Il se disait le Président Boigny avait tiré se son chapeau magique un certain ADO qui y réussissait des miracles pour inverser les tendances !

    Si vous saviez comment le premier Guéré est arrivé à Abudjan par Gesco, voici comment Nyamsi est devenu professeur de Français et de Philosophie à Tiassalé et à Abobo… Si loin de son Cameroun natal en sautant le Nigéria, le Benin, le Togo et le Ghana…

    Celui qui ameute aujourd’hui la presse à scandales en Europe contre la Côte d’Ivoire en guise de « gratitude » africaine…

    C’est connu du reste !

    « INGRATITUDE POUSSEE » est au demeurant un film à succès qui passe au Cameroun depuis 2018…

    Est ce un hasard ?

    Jacques Monod bien après Démocrite, avait un.point de vue tranché  : « Tout ce qui existe dans l’univers est le fruit du hasard et de la nécessité ».

    Il faut bien des ingrats pour que la gratitude soit la marque de la noblesse de l’être.

  3. Cher Ami Professeur Niamsy juste un peu de rigueur ou peut être de lucidité dans la critique.
    Revenons sur le taux de suicide.
    -Il faut savoir sur les 183 pays membres seulement 80 pays dont la Côte-d’Ivoire ont pu avoir des données +/-fiables( donc étude réalisée sur seulement 80 états)
    -Ce taux porte sur une tranche d’âge comprise entre 15 et 29 ans et non sur tous les âges( ce taux pouvait concerner les tranches de 5 à 14 ans et de 30 ans et plus et les données seraient différentes)
    – les causes des suicides sur cette études réalisées en 2016 étaient principalement:
    •la crise sociopolitique ( désintégration familiale.)
    •Dépit amoureux
    •certaines maladies mentales addictives
    • certaines maladies chroniques
    incurables
    On peut faire des efforts pour comprendre certains chiffres si on le souhaite réellement.
    Je ne crois pas que Son Excellence SORO aurait besoin de ce genre discours pour s’attirer le plus de sympathie.
    À chacun sa lorgnette !!

  4. Maintenant quand on comprend les causes des suicides, je voudrais savoir cher Professeur quelle approche selon votre programme sur la santé entendez-vous articuler des solutions idoines pour que ce taux soit revue à la baisse.
    Juste une préoccupation d’un citoyen lambda qui n’a pu participer à votre « crush-party ».

    À chacun sa lorgnette!!

  5. Exode rural …morceau imposé à Podium mais 78 ….victoire du muppet group dont le benjamin était mon «bra-dri» le claviériste……EMMOU SYLVESTRE..actuel maire de port-bouët….la musique mène vraiment à tout…

  6. Merci Mantape pour ce précieux rappel..

    Aux premières heures de Podium, on a eu un véritable coup de pouce à la musique traditionnelle avec entre autres les artistes Wedji Ped dans Exode rural, Wêhi Bi Gokon Germain et son Kayeli Band qui nous ont donné Gagloudji, Paul Wassaba et son wodassa loho gba…

    RIP Grand Roger Edmond Fulgence Kassy…

    Podium plus que l’émission Tremplin qui l’avait précédée, est une source de détection de talents.

    A juste titre Fitini Le Créateur dans « L’école Ivoirienne » lui fait un clin d’oeil…
    « Un artiste mécontent avait dit…depuis que Podium est fini ..y a plus bon chanteur…moi avant d’être chanteur..j’étais d’abord batteur, quelques fois GUITTAREUR…quelques fois PIANEUR…quelques fois VIOLEUR…. »

    Avec la destinée du Maire de Port Bouet, Fitini aurait pu ajouter « Avant il y avait aussi des intellectuels parmi les artistes ! ».

Laisser un commentaire