Côte-d’Ivoire: Koukougnon Christ, alias Johnny Patcheko, « superstar » du RHDP France

Par Connectionivoirienne

La Rentrée Politique du RHDP France du samedi 02 Novembre 2019 a été une réussite vue le nombre très important de militants ou sympathisants qui ont participé à la fête de cette formation politique. Cependant, l’attraction majeure a été sans aucun doute la présence du célèbre cyber activiste Johnny Patcheko Antonio.

A l’applaudimetre, son nom a triomphé tant le public, n’a pas hésité à maintes reprises crier des « on veut Johnny, on veut Johnny « .

Koukougnon Christ à l’état civil, Johnny Patcheko pour son sobriquet, l’ex chef de la « Djossy gang » a pu mesurer sa côte de popularité auprès de la Diaspora proche du RHDP.

Lui autrefois, pourfendeur des Houphouëtistes et autres partisans du RDR, il s’est mué depuis plusieurs mois chantre des œuvres de développement du président Ouattara.

C’est donc avec grand plaisir que les militants et sympathisants du RHDP ont salué le ralliement de ce « trublion du net » a leur cause et au RHDP. C’est l’œuvre de la diplomatie discrète mais combien efficace de M. Diaby Lanciné, Directeur Exécutif Adjoint chargé des militants de l’extérieur dont les réseaux ont agi pour ramener le leader du MPA à adhérer et accepter l’offre politique du RHDP. Prenant la parole, Johnny Patcheko a expliqué la démarche de son groupe , le MPA (Mouvement Progressiste Africain) et les raisons de son soutien au RHDP ainsi que les œuvres du Président Ouattara.

Ce sont les actions de développement, les routes, les infrastructures, parce que les ivoiriens ont aussi droit au bonheur entre autres, selon ses dires qui l’ont poussé lui et ses camarades à soutenir aujourd’hui le président Alassane OUATTARA. De nombreux militants et sympathisants ont voulu immortaliser ce moment en essayant de faire des selfies, photos ou autres avec la star surprise.

Ce qui a donné du fil à retordre au service de sécurité commise à cette tâche. On aurait dit une véritable star.

Boni Félix Niangoran

Facebook Comments

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire