Côte-d’Ivoire: Adjoujmani clashe Soro, le RACI riposte « Y-a-t-il pire dictature que Ouattara entouré de chefs rebelles ? »

Quelques morceaux choisis des propos d’Adjoumani, ministre de l’agriculture, transfuge du PDCI-RDA vers le RHDP. Plus-bas lisez la réaction du RACI, mouvement politique en phase avec les idées de Soro Guillaume.

« M. Soro n’a jamais constitué un danger pour le RHDP, de sorte que sa présence sur la plateforme de M. Bédié est un non-événement pour nous.

Depuis Londres la semaine dernière, M. Soro a tenu une fois de plus des propos incendiaires contre la Côte d’Ivoire et son Président Alassane Ouattara qu’il accuse de tous les maux.

Nous avons eu connaissance des propos désinvoltes de M. Soro à l’encontre du Président de la République, par ailleurs Président du RHDP. C’est malheureux de constater que quelqu’un qui a occupé de si hautes fonctions puisse s’adonner à des basses besognes. Parcourir le monde, pour tenter vainement de dénigrer son pays, pour insulter ses autorités ne sont pas des pratiques républicaines dignes d’un ancien Premier ministre ou d’un ancien Président de l’Assemblée nationale.

Il s’agit pour nous, d’une véritable activité de rébellion contre la Côte d’Ivoire, à l’international, dans le souci de décapiter la belle image qu’affiche le Président de la République sur la scène mondiale.
En réponse, et épousant le même style de devinettes qu’il a employé, je voudrais lui adresser ces quelques interrogations:

1- Quel est ce leader syndical qui hier dénonçait la dictature fascisante de M. Bédié qui est devenu aujourd’hui son idole politique ?

2- Quel est ce chef rebelle qui criait hier sur tous les toits que M. Gbagbo était le dictateur le plus cruel que la terre ait enfantée et qui aujourd’hui fait des mains et pieds, pour obtenir une audience avec ce dernier à Bruxelles ?

3- Quel est ce leader politique ivoirien qui est devenu ministre, puis Premier ministre sans avoir été une seule fois dans sa vie, fonctionnaire dans une administration publique ou agent d’une société privée ?

4- Quel est ce Président de l’Assemblée Nationale qui en pleine fonction, a été surpris de manœuvre de déstabilisation contre un pays frère, ami et souverain en donnant des instructions précises et des moyens à un général putschiste ?

5- Quel est ce Président de l’Assemblée Nationale dont le Directeur de protocole cachait des tonnes d’armes à son domicile à Bouaké ?

6- Quel est ce chef rebelle qui se fait peur en organisant une tentative d’auto-arrestation dans un hôtel en Espagne ?

7- Quel est ce leader politique qui dans sa quête de statut de martyr des temps modernes vilipende le pays qu’il envisage de diriger demain ?

8- Peut-il y a avoir pire dictateur que celui qui a assassiné la démocratie en Côte d’Ivoire, en menant une rébellion qui a planté le glaive dans le sein de la mère patrie ?

9- Le monde peut-il accorder du crédit à un assoiffé de pouvoir de cet acabit ?

Que M. Soro qui a pris le malin plaisir à indexer le Président Alassane Ouattara, veuille bien répondre à ces interrogations. Qu’il sache qu’à son sujet, nous avons beaucoup à dire et beaucoup de questions à formuler, mais nous reviendrons à la charge quand il aura épuisé ce premier volet que nous soumettons à sa sagacité.

Si jamais il ne se laisse pas gagner par la sagesse et la retenue, nous pourrons par exemple, lui demander d’éclaircir certains points sombres de la rébellion, à Bouaké, à Sakassou, à Korhogo, etc.

Dores et déjà, je voudrais le rassurer et rassurer tous les ivoiriens que la Côte d’Ivoire dirigée par le Président Alassane Ouattara ne brûlera pas. Elle ne brûlera pas, parce que nous avons pu géolocaliser tous les fauteurs de trouble avec leur propre GPS.

La Côte d’Ivoire ne brûlera pas, parce que les ivoiriens sont prêts à opposer une résistance farouche aux pêcheurs en eaux troubles.

La Côte d’Ivoire ne brûlera point, parce que nous allons dénicher les sempiternels déstabilisateurs et les extraire de leur cachette les plus secrètes.

Enfin, la Côte d’Ivoire ne brûlera jamais, parce que Dieu lui-même qui est toujours du côté de la vérité et de la justice, est en train de faire notre combat contre les ennemis de la paix.

Face aux propos belliqueux de M. Soro Guillaume, je voudrais rassurer les ivoiriens et la communauté internationale que le Président Alassane Ouattara ne ménage aucun effort, pour satisfaire les besoins, les préoccupations des ivoiriens.

Je voudrais encore une fois, rassurer les ivoiriens que le discours belliqueux des insoumis de la trempe de M. Soro Guillaume, ne saurait prospérer. Car, le Président de la République SEM Alassane Ouattara, a la confiance de ses concitoyens qui n’ont que faire de ces discours guerriers. »

Le RACI RÉPOND À ADJOUMANI

1- Quel est ce président de la République en pleine fonction dont l’aide de camp est accusé d’avoir convoyé des fonds pour alimenter des manœuvres de déstabilisation contre un pays frère, ami et souverain ?

2Mieux, quel est cet ancien Premier ministre qui s’est réjoui en 1999 de la déstabilisation de son pays en qualifiant le coup d’État d’alors de « Révolution des œillets » ?

Quand Soro était le « sauveur » pour le RDR et le RHDP. Raci répond à Adjoumani

3- Quel est ce président de la République (Alassane Ouattara, NDLR) qui a été porté au pouvoir par des tonnes d’armes non issues de la dotation officielle de l’armée régulière d’alors (FRCI, NDLR) ?

4- Peut-il y avoir pire dictature quand on enterre la démocratie en s’entourant de chefs rebelles qui dit-on ont porté le glaive dans le sein de la mère patrie (voir image), les nommant aux plus hauts grades et aux plus hautes fonctions de l’armée nationale ?

Abi-Daman Koné
Afriksoir.com

Facebook Comments

Author: La Rédaction

8 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Adjoujmani clashe Soro, le RACI riposte « Y-a-t-il pire dictature que Ouattara entouré de chefs rebelles ? »

  1. Sonnés, mais pas – encore – KO. Bravo au RHDP ! Après une petite pause dans le coin du ring, l’appui des soigneurs à grand coup de serviette et d’aspersion d’eau fraîche, respiration de sels, application de pommade et remise en place du protège-dents perdu pendant la volée de coups, vous revoilà un peu groggy, mais de retour. Il était temps. On attendait votre réplique parce que l’adversaire mène largement aux points (et aux poings, aussi).

    Sauf que « le meilleur élève de Gbagbo » (on appelait ainsi Soro quand il menait la vie dure à son ex-mentor) a forcément déjà prévu le coup. Je devine d’avance sa prochaine frappe : – « comment un étudiant qui n’a jamais occupé un simple emploi d’agent de bureau peut-il avoir acquis un arsenal de plusieurs milliards et engagé des mercenaires qui ont mis à feu et à sang la République du 19 septembre 2002 au 11 avril 2020 ? Si vous voulez qu’on en parle, on en parlera ». Et toc !

    Heureusement qu’on a fait provision de popcorn : ce film d’entre-morsures entre loups est devenu trop passionnant ! A quand l’épisode 5 de la saison 3 ? Keskonsmarre !

  2. Un proverbe Africain dit ceci: « Quand on déteste un arbre, on ne mange pas ses fruits…. »
    Soro Guillaume représente ici « l’ ARBRE »
    Adjoumani doit plutôt s’occuper de sa mere qu’il aurait rendu folle par ses rituels Sataniques.
    Lui, Adjoumani , est lui aussi « un demi-ivoirien » de père comme DRAMANE et tant d’autres du RDR qui ont pris notre pays en otage.

  3. Monsieur Adjoumani, il serait plus sage pour vous de ne pas vous mettre entre Dramane et Soro. Ce que chacun sait de l’autre vous dépasse donc il faut quitter dans ça sinon votre honte sera grande (bon si vous la connaissez la honte!).
    Croyez vous que Soro n’ait pas couvert ses arrières en cas de cas? Votre politique bête de griot que vous faites là, ne vous méfiez pas hein!

  4. Hé les « frères sangs », c’est devenu concours de « gâte-gâte » à travers la presse ou quoi??
    S’il vous plaît grandissez un peu.
    Les vauriens paresseux trouillards et froussards d’en face n’attendent que ça pour égailler leur matinée pitoyable pleine de rancoeur dans l’attente du retour révélé d’un historien néo-belge.
    À chacun sa lorgnette !!

  5. >VAURIENS
    >PARESSEUX
    >TROUILLARDS
    >FROUSSARDS
    >PITOYABLE

    Ouais, bon début, si l’ambition est « Peace-ïsation » à terme. Bientôt, l’entre-cuisse des génitrices offert à « analyse » du grand public ? C’est @Mariane qui a idéalisé l’individu qui va être profondément déçue parce que pour moi, c’est sans surprise : quand tu as vu un gnou, tu as vu tous les gnous !

  6. Petit Koffi arrête de geindre comme un quadrupède poilu édenté en supplice.
    Relève toi et affronte les conséquences de vos errements, de vos incapacités de votre haine sauvage et vos égos surdimensionnés.
    Aller courage à toi et arrête de pleurnicher.

    À chacun sa lorgnette !!

  7. « Bientôt, l’entre-cuisse des génitrices offert à « analyse »
    N’est ce pas une manière à toi de déclarer une pensée refoulée dans ton subconscient ou étaler ton voyeurisme débordant.
    Non je ne mange pas de ce pain et je ne ferai pas ce combat pour lequel tu souhaite prendre ton pied ( jouissif de voyeur).
    À chacun sa lorgnette !!

Laisser un commentaire