BHCI: La Côte-d’Ivoire annule la cession de ses parts au canadien Westbrigde et reprend le contrôle de la banque

La Banque de l’Habitat en Côte-d’Ivoire ne sera pas privatisée et restera entre les mains de l’État. En effet, dans un communiqué publié ce 13 novembre 2019, la banque annonce l’annulation de l’opération de cession des parts de l’État de Côte-d’Ivoire au groupe canadien Westbridge.

Publication du 3 septembre 2019

La BHCI fustige une campagne de dénigrement et rassure sur sa bonne santé

La Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) fustige une campagne de dénigrement, dont elle se dit victime, et qui ternit son image, rassurant sa clientèle de sa bonne santé par laquelle elle poursuit son expansion à travers des offres personnalisées pour devenir la référence du financement de l’immobilier dans l’Union économique monétaire ouest africain (UEMOA).

Le CEO de la Westbridge, société de droit canadien actionnaire majoritaire de la BHCI, JD Diabira s’est élevé lundi à Abidjan contre des informations relayées ces derniers jours dans des medias annonçant la faillite de la BHCI, précisant qu’elle relèvent d’une manipulation et de la pure invention.

Une plainte sera déposée devant les juridictions compétentes contre les personnes qui se livrent à la campagne de dénigrement, a-t-il fait savoir, indiquant que “nous n’accepterons plus de voir notre image de marque dégradée par des gens qui n’ont pour seul courage que de se masquer derrière des articles de presse commandités”.

Il a précisé qu’en 16 mois de présence, quatre mois après l’obtention de l’agrément et toujours sans titre de propriété, la banque a entamé son processus d’augmentation de son capital passant de 4,9 milliards à 10,9 milliards Fcfa avec un taux de croissance qui est passé de 4 à 43%. «Nous avons considérablement accru nos crédits promoteurs et acquéreurs. Nous avons accompagné des promoteurs en Côte d’Ivoire, au Sénégal… », a expliqué JD Diabira.

Le CEO de la BHCI a également relevé que le nombre de leurs collaborateurs est passé d’un effectif de 174 à 280 employés et les salaires ont connu une hausse jusqu’à 22% pour les plus bas. De même, 152 employés de la banque auront accès à la propriété foncière et intégreront leurs maisons réalisées par la nouvelle direction.

«Nous démarrerons prochainement le chantier « little Canada » avec 2 groupes canadiens Aksum et Behlen respectivement spécialisés en construction, un projet de 200 logements en standing avec plusieurs commodités dont un centre de formation aux métiers de la construction, d’un centre commercial, un centre sportif », a promis M.Diabira.

Le gouvernement ivoirien avait autorisé en août 2017 la cession de 51,6% de ses parts, soit 349 700 actions, détenues dans la BHCI à Westbridge Mortgage Reit, une société de droit canadien spécialisée dans le financement de l’immobilier.

(AIP)

Bsp/ask

Facebook Comments

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire