Agriculture: La Côte-d’Ivoire lance des modules complémentaires au recensement des exploitants et de leurs exploitations

(Agence Ecofin) – Le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani (photo), a procédé le 08 novembre 2019, à Yamoussoukro (centre du pays) au lancement officiel des modules complémentaires au recensement des exploitants et de leurs exploitations agricoles (REEA) en Côte d’Ivoire.

Cette nouvelle approche du recensement des acteurs du milieu agricole permettra d’avoir les données détaillées sur les rendements, les productions brutes, les pertes post-récoltes, les stocks paysans et les prix bord-champ, les activités et les pratiques agricoles sur la production végétale, l’élevage, la sylviculture, l’aquaculture et la pêche, les aménagements et les équipements agricoles, l’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires l’irrigation, ainsi que la main-d’œuvre agricole.

La phase pilote de ce recensement, qui se tiendra à Yamoussoukro, va durer environ quatre mois pour la phase de collecte des données sur le terrain, et sera répétée tous les ans à partir de la prochaine campagne agricole sur toute l’étendue du territoire national.

Le REEA s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole (PNIA 2) financé par l’Union européenne et la FAO pour un coût total de 11 905 milliards FCFA (environ 19,9 milliards $), dans le but de créer un secteur agricole moderne, performant et générateur de richesse pour tous, selon les autorités ivoiriennes.

Rappelons que la dernière édition du REEA (2015) a permis de recenser 1 407 451 ménages agricoles et 1 742 838 exploitants pour 1 559 629 exploitations agricoles en Côte d’Ivoire.

André Chadrak

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires