Confidentiel opération militaire: Le Burkina accuse le Mali de violation de ses frontières au cours d’une incursion non coordonnée

Le Burkina-Faso a accusé le 18 novembre 2019 les Forces armées du Mali d’avoir mené une incursion sur son territoire et de s’être attaquée à des civils, au cours d’une opération menée non coordonnée avec la hiérarchie militaire des Forces armées du Burkina.

« Les militaires maliens ont (…) procédé à une répression contre les populations du village de Abaye, occasionnant ainsi trois morts, dont un broyé par les roues de véhicules ; des destructions massives d’infrastructures et de matériels ».

Dans une correspondance confidentielle datée du 18 novembre dont nous avons reçu copie, adressée au ministre malien de la Défense, le ministre de la Défense burkinabè Cheriff Sy dénonce une opération des forces armées maliennes sur le territoire burkinabè, qui a « provoqué la consternation (…) au regard de la violence utilisée par une armée amie contre des populations civiles de notre pays ».

Hervé Coulibaly avec Jeune-Afrique

Facebook Comments

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire