Côte-d’Ivoire rencontre Blé Goudé/Soro: «C’est encore un non-événement», estime Bictogo Adama

Serge Alain KOFFI

Le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti présidentiel en Côte d’Ivoire, a qualifié mardi de “non-événement’’ la rencontre qui a eu lieu dimanche à La Haye entre Charles Blé Goudé et Guillaume Soro, l’ancien président de l’Assemblée nationale.

“C’est un non-événement. On ne peut pas faire de la réconciliation un slogan. Il ne faut pas jouer avec les Ivoiriens’’, a affirmé le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, invité à se prononcer sur cette rencontre, lors d’une conférence de presse, au siège du parti à Cocody.

Longtemps amis puis adversaires, l’ex-leader des“ Jeunes Patriotes’’ ivoiriens, Charles Blé Goudé et Guillaume Soro, devenu l’un des opposants du chef de l’Etat Alassane Ouattara, se sont rencontrés dimanche, à La Haye, au cours d’un tête-à-tête, à l’issue duquel ils “ont appelé le régime à organiser des assises politiques nationales inclusives en vue de vider tout le passif de la crise’’ de 2010-2011.

Sur un autre point, M. Bictogo, a informé de l’organisation des journées d’hommage à Félix Houphouet-Boigny, premier président de la Côte d’Ivoire, les 06 et 07 décembre à Yamoussoukro, dont le point saillant est “un giga meeting’’.

Un comité d’organisation, supervisé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et le président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio et présidé par M. Bictogo, a été mis sur pied.

En sa qualité de vice-président de ce comité, le ministre Amedée Kouakou, transfuge du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié, a indiqué que 200.000 personnes sont attendues au giga-meeting.

Interrogé sur la présence du logo du PDCI dans celui du RHDP, en dépit des protestations du parti historique, M. Kouakou, a expliqué que ce logo représentent tous les militants du RHDP issus du PDCI.

“Nous exigeons qu’il soit là et personne ne va l’enlever’’, a-t-il clamé.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Facebook Comments

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire rencontre Blé Goudé/Soro: «C’est encore un non-événement», estime Bictogo Adama

  1. Manifestement, certains rament dans le sens de leurs intérêts (stomacaux, forcément) quand d’autres le font dans le sens de l’intérêt général, donc du futur. Bictogo est des premiers cités. Quand je vois deux « jeunes » hommes politiques qui, il y a peu, menaient l’opinion et les hordes de jeunes désœuvrés du nord et du sud, artificiellement séparés par les intérêts politiques et qui se jetèrent les uns contre les autres… Quand je vois donc ces 2 hommes-là se donner la main et tenter de recoudre le tissu social, je ne peux que me réjouir et voir un horizon quelque peu éclairci. Evidemment que cela ne peut que gêner ceux qui restent dans une vision antagoniste pure et dure et qui, conscients du poids électoral de la jeunesse dans un pays sous-développé, redoutent une synergie nord/sud contre la vielle oligarchie menée par ces deux qui restent les guides référents de cette jeunesse.

    On peut faire dans son froc sans pousser le ridicule jusqu’à déclarer que c’est un « non-événement », tout de même ! Mais, comprenons aussi la logique qui guide Bictogo : un procès en sorcellerie en cours contre Blé Goudé pour un verdict d’avance connu de 20 ans, et des associations de victimes fantoches créées pour coller un procès à Soro à son retour avec là aussi un verdict dicté d’avance de 20 ans au Lycée Tranquille. A votre place, en l’état actuel des choses, je redouterais un double appel à la jeunesse lancé par Blé Goudé et Soro Guillaume, attention à ne pas trop tirer sur la corde. Vous avez vu un échantillon des actions de cette jeunesse affranchie du clivage nord/sud lors des obsèques d’Arafat ! Non ?

Laisser un commentaire