Lutte anti-terrorisme Dakar: Les États de l’UEMOA offrent 100 millions de dollars sur 500 promis aux pays du Sahel

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, par ailleurs Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine, a présidé, ce mardi 03 décembre 2019, à Dakar (Sénégal), le 22e Sommet extraordinaire de l’UEMOA consacré à la situation sécuritaire dans les Etats membres.

Dans son Discours d’ouverture, le Chef de l’Etat a exprimé sa gratitude au Président Macky SALL et au peuple sénégalais pour l’accueil chaleureux qui lui été réservé ainsi qu’à toute sa délégation.

Le Président de la République a indiqué que ces assises se tiennent dans un contexte marqué par les menaces à la paix et à la sécurité, en dépit des avancées enregistrées par les pays de l’Union sur le plan économique.

A ce propos, le Chef de l’Etat a réitéré ses sincères condoléances et sa solidarité aux peuples frères du Burkina Faso, du Mali et du Niger, victimes d’attaques terroristes, ainsi qu’à la France qui paie un lourd tribut dans cette lutte contre le terrorisme.

Le Président Alassane OUATTARA a ensuite lancé un appel à la solidarité entre les Etats et à la mutualisation des moyens pour relever les défis majeurs liés à l’insécurité au sein de l’espace communautaire.

Il a, en outre, salué les efforts déployés pour la mise en œuvre du chantier « paix et sécurité » de l’UEMOA ainsi que les initiatives prises pour rendre opérationnel le G5 Sahel. Ces avancées, selon lui, sont absolument nécessaires pour faire face aux
menaces et nous permettre de relever, ensemble, le défi de la stabilité, de la paix et de la sécurité dans notre Union.

Toutefois, a insisté le Chef de l’Etat, ces initiatives restent confrontées, à la pratique, au problème de financement. Aussi, a-t-il émis le vœu de trouver des moyens de financements alternatifs et durables pour faire face à ces défis.

A cet égard, le Président Alassane OUATTARA a salué l’engagement pris par les pays lors de la session des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, le 13 septembre 2019, à Ouagadougou, de mobiliser des ressources propres à hauteur d’un (1) milliard
de dollar US pour le financement de la sécurité dans l’espace communautaire.

Pour terminer, le Chef de l’Etat a exhorté les pays de l’UEMOA à œuvrer pour la préservation de la Paix et de la Sécurité dans notre zone, afin d’assurer la quiétude de nos populations.

Intervenant à son tour, le Président de la République du Sénégal, S.E.M. Macky SALL, s’est réjoui de la tenue de cette Session extraordinaire de l’UEMOA dans son pays, avant de rendre un vibrant hommage au Président Alassane OUATTARA pour son leadership, son engagement et sa vision éclairée.

Il a ensuite salué les progrès enregistrés par l’Union dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l’énergie et des infrastructures et a invité les pays membres à renforcer ces acquis.

Au terme de cette cérémonie d’ouverture, les Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont retrouvés pour une session à huis clos, sanctionnée par un Communiqué final qui souligne que les Etats et Institutions de l’Union ont été instruits de mettre en œuvre
de façon diligente les directives issues de la 4è réunion du Comité de Haut Niveau sur la Paix et la Sécurité.

Le Communiqué indique également que la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement a décidé d’une contribution immédiate de 100 millions de dollar US aux trois (03) pays membres de la ligne de front du G5 Sahel pour une lutte efficace contre
le terrorisme dans la zone.

Cette contribution s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par l’UEMOA de participer à hauteur de 500 millions de dollar US, au financement du plan d’action de la CEDEAO visant à lutter contre l’insécurité grandissante dans l’espace régional.

Notons qu’au terme de ce Sommet, le Président de la République a quitté Dakar pour Abidjan.

Direction Communication / Service Presse et Information
Présidence

Facebook Comments

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire