Yamb finalement expulsée par la Côte-d’Ivoire vers la Suisse pour « activités incompatibles avec l’intérêt national »

Manuella YAPI

Nathalie Yamb, la conseillère suisso-camerounaise de l’opposant Mamadou Koulibaly (fondateur de Liberté et démocratie pour la République, LIDER) a été expulsée dans la nuit de lundi vers Zurich en Suisse, après plusieurs heures d’audition à la préfecture de police d’Abidjan, a indiqué le parti sur sa page facebook.

« C’est officiel, Nathalie Yamb a été mise dans un avion par les autorités ivoiriennes en direction de Zurich. Le motif mentionné sur l’arrêté d’expulsion du ministre de l’intérieur est: activités incompatibles avec l’intérêt national », a annoncé Lider.

Convoquée vendredi, la conseillère exécutive de l’ex-président de l’Assemblée nationale s’est présentée lundi matin à la préfecture de police, d’où elle a été conduite en fin de soirée « sous escorte policière et sans son avocat » à la direction générale de la police puis à l’aéroport pour son expulsion, selon son parti.

Jeudi, Nathalie Yamb a republié sur les réseaux sociaux sa réponse après un tweet du compte du président français Emmanuel Macron il y a deux ans, qui disait :« Aujourd’hui nous sommes orphelins d’un imaginaire commun: le patrimoine africain ne peut pas être prisonnier de musées européens ».

« Nous vous offrons, pour le remplacer, les momies que vous maintenez au pouvoir en Afrique. Vous pourrez toujours les exposer dans vos musées », avait réagi Mme Yamb.

Lors de sa participation au sommet Russie-Afrique qui s’est tenu les 23 et 24 octobre à Sotchi, elle a fustigé la France, « qui considère toujours le continent africain comme sa propriété », à travers entre autres le FCFA.

« Force est de constater qu’après l’esclavage, la colonisation, les pseudo-indépendances, on ne nous a reconnu que le droit d’être libres, mais seulement au sein de l’enclos français. L’Afrique francophone est encore, en octobre 2019, sous le contrôle de la France », a déclaré la conseillère du candidat de Lider à la présidentielle prochaine, dans son intervention.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Facebook Comments

Author: La Rédaction

6 commentaires sur “Yamb finalement expulsée par la Côte-d’Ivoire vers la Suisse pour « activités incompatibles avec l’intérêt national »

  1. Camerouno-suisso-ivoirienne…
    Or donc le seul qui ne devait pas faire de politique en RCI parce qu’il serait étranger c’était …le PRADO ? damned…
    Mais Yamb Nathalie là c’était rien et c’était normal…Ah la refondation…rien qu’une vaste escroquerie morale qu’il eût fallu balayer bien avant 2002…
    Un passeport ivoirien en 2009 ( les ivoirito-nazillons étaient au pouvoir ) au moment où les « gnous» ( la cochonne se reconnaîtra) ,les maliens du Château Rouge,devaient venir avec leurs arrières grands-parents non même pas,leurs aïeux après avoir vu écrit sur leur dossier en rouge ENQUÊTE….avant de PEUT ÊTRE avoir ce passeport….Quand on donne le passeport à une kamer là ce n’est pas une distribution à tout va….bèèè voyons …
    Le seul critère il ne fallait être ni musulman,ni nordiste et pas forcément dans cet ordre…eh ALLAH ! Ah! j’oubliais…c’est un montage ..
    mais des porcs vont nous dire que ça ne justifiait pas un rodéo meurtrier et pillard …dont acte.Ado a empêché le rodéo d’aller jusqu’au bout mais d’après ce qu’on voit ce qu’on lit et entend ce n’est que partie remise …..À la redjoyure

    en passant fiaah ( en route pour la Suisse ,non …le Cameroun)

  2. MERCI PRÉSIDENT POUR CET ATALAKU A MON ENDROIT !
    ===========================================

    En novembre 1996, alors Directeur Adjoint du FMI, mon champion ADO (il l’a toujours été et le restera certainement longtemps), répondant à un de mes courriers, me dit exactement ceci :
    « Votre écrit est empreint d’une profonde culture qui démontre que les jeunes africains aujourd’hui n’ont rien à envier à personne et sont une force sur laquelle peut compter l’avenir de notre cher continent. »

    Ce n’est pas beau çà ? Quel atalaku de taille ?

    Me prévalant donc de cet grand hommage à moi fait, que je ne méritais pas tant, je me donne aujourd’hui le devoir d’attirer votre attention sur les actes de cette fin de mandant. Ou du moins sur l’image renvoyé dans la société auprès de ceux qui sont aujourd’hui les jeunes africains. Comme je l’étais hier.

    AU NOM DES GÉNÉRATIONS QUI DOIVENT PARTIR ET DE CELLES QUI DOIVENT VENIR !
    ============================================================
    A moins d’un an de la fin de votre (possible) dernier mandant, quelle idée de laisser cette tâche qui marquera votre passage à la tête de l’Etat de Côte d’Ivoire ?

    Si peu d’ivoiriens se souviennent du cas d’expulsion du Dr Antoine Ahua Junior hier sous la Refondation, ce cas de Nathalie YAMB risque de rester une tâche infamante. Plus difficile à nettoyer que l’encre (indélébile) de contrôle du passage dans l’isoloir de vote.

    Cette expulsion n’honore pas la Côte d’Ivoire d’hier et de demain. Donc elle ne vous honore pas.

    En mai 1964, le pouvoir ivoirien suite au complot de 1963 et à la mort de Ernest BOKA, fut à deux doigts d’expulser celui qui deviendra l’emblématique Cardinal YAGO.

    Mais l’expulser vers où ? Au Vatican ?

    Relisez le monumental « Félix Houphouët Boigny, La Fin et la Suite » de Frédéric Grah MEL page 229. Ou toujours du même brillant professeur, «Bernard Yago, le Cardinal inattendu » page 213-222.

    Moins d’un an après cette sordide affaire, Houphouët Boigny ira LUI-MÊME remettre à Kpass, dans le village du prélat, les insignes d’officier dans l’Ordre du Mérite Ivoirien.

    Houphouët Boigny, que le RHDP cite à tout bout de champ, se donnait le temps de toutes choses ! Le RHDP le connait, l’autre Côte d’Ivoire qui ne s’en réclame pas à chaque changement de couleur de feux de signalement routier, aussi !

    Balle à terre, champion ! « La Paix ce n’est pas un vain mot ! C’est un comportement. » C’est la leçon que Houphouët nous a laissées.

    Beaucoup de vos contempteurs disent qu’on ne vous connait pas d’acte de magnanimité politique ! Si cela est vérifié, autant dire que cela est maladroit politiquement et que cette posture rigide va à l’encontre de ce que la mémoire collective ivoirienne retient de l’image d’un bon chef !

    Le Sénégal où vous avez été ces deux derniers jours, pourrait en la matière vous donner de belles et multiples leçons ! La richesse d’une nation, au-delà des statistiques du FMI et des indicateurs macro-économiques, c’est d’abord la valeur et le cœur des hommes qui la composent !

    POURQUOI LES FRANÇAIS NE PROTESTENT-ILS PAS EUX-MEMES AUPRES DES RUSSES ?
    =========================================
    Si ce qu’on dit du discours de rupture de SOTCHI est avéré, pourquoi alors les Français eux-mêmes ne se plaignent pas auprès des Russes chez qui « quelqu’un de moins que rien » serait venu les offenser ?

    J’imagine mal que les raisons profondes de cette expulsion soient ailleurs que dans l’activisme politique récent de cette dame qui est pourtant impliquée depuis au moins huit (8) ans dans la politique intérieure ivoirienne en participant dans la vie d’un parti politique, dûment enregistré. Les propos relatifs durs qu’elle tient depuis longtemps sur la place publique de la toile ou ailleurs, n’ont apparemment pas dérangé jusqu’à présent le pouvoir d’Abidjan. Pourquoi maintenant ?

    De quelles activités incompatibles avec l’intérêt national, veut-on protéger ici LA NATION IVOIRIENNE ?

    Si « Notre ami Le Roi (HASSAN II) » a créé Christine Daure-Serfaty, vous Président Ado, vous risquez d’avoir sur le dos, le cas Nathalie YAMB. Alors que nul besoin politiquement correct et immédiat ne justifiait cet empressement !

    LE CAMEROUNAIS ACHILLE MBEMBE ET SON NOUVEAU PASSEPORT DIPLOMATIQUE SÉNÉGALAIS
    ===================================================

    Drôle de mauvais timing !

    Au moment où Nathalie YAMB quitte la Côte d’Ivoire, Le Sénégal offre un passeport diplomatique à Achille MBEMBE, historien et philosophe camerounais, opposant acerbe au Président Paul Biya !

    Certes comparaison n’est pas raison mais vous comprendrez que les autres ne feront pas de tri quand ils feront les amalgames ! Et les éventuels soutiens africains risquent de ne pas tarder. Mon post d’hier sur le sujet est suffisant.

    « LE FÂCHEUX SYNDROME DU DERNIER ARRIVÉ »
    =====================================

    Soro Guillaume parle de troubadours autour de vous. Moi je ne le pense pas. Mais les actes parfois pourraient lui donner raison.

    Je sais que vous avez déjà entendu parler du « malthusianisme foncier » ! Donc vous connaissez aussi ce qu’on décrit comme « le syndrome du dernier arrivé ». C’est très souvent le dernier arrivé qui ferme à double tour la porte et refuse qu’un autre invité n’accède à la salle des banquets. Au restaurant pour parler comme les hommes de Soro ! Oubliant ce faisant que si les autres qui l’avaient précédé, avaient pris soin de jeter la clé par la fenêtre, jamais il ne serait assis à la table du Roi !

    Faites donc attention, mon cher Champion, à …vos nouveaux amis !

    Ils vous pousseront à monter la caution de candidature à 150 millions. Et vous feront dire que « si on regarde le taux de l’inflation de 1990 à 2015, passer de 20 à 500 millions peut se justifier facilement… ».

    Quand vous en parlez publiquement, vous interrogez Billon…

    C’est bien Machiavel qui avertit en disant :
    « Si vous examinez les actions des hommes, vous trouverez que tous ceux qui ont acquis de grandes richesses, ou une grande autorité, n’y sont parvenus que par la force ou par la ruse ; et qu’ensuite tout ce qu’ils ont usurpé, ils le recouvrent honnêtement du faux titre de gain, pour cacher l’infamie de son origine. »

    Je ne jetterai pas l’opprobre sur ce brillant homme d’affaires qu’est Billon. Mais tous ceux qui vous entourent, à quoi doivent ils l’essentiel de leur patrimoine pour qu’ils aient tant de mal à le déclarer aux commissions compétentes (quand ils ont accepté de le faire !) ?

    Quid de la loi de moralisation de la vie publique qui est pourtant vieille ? Elle impose à tous « les acteurs publics ayant un positionnement administratif et politique de premier plan ou assurant des charges majeures en matière de gestion publique, l’obligation de faire connaître, chacun, son patrimoine au début et à la fin de ses fonctions ou de son mandat pour une meilleure appréciation de la variation de celui-ci. ».

    Quand Guillaume parle de troubadours autour de vous, on pourrait à tort ou à raison penser que le mot est faible au regard des difficultés à appliquer CONVENABLEMENT une loi par ceux-là mêmes qui sont chargés d’être des exemples dans la société.

    SOUVENEZ-VOUS DE CETTE LEÇON DE MACHIAVEL
    =======================================

    L’histoire est parfois ingrate !

    Champion vous avez bâti de grandes œuvres. Immenses et mémorables !

    Mais Champion retenez cette réflexion de Machiavel :
    « L’ingratitude triomphe dans le cœur de tous ceux qui possèdent le pouvoir ; mais nulle part plus allègrement que dans LE CŒUR DU PEUPLE, quand c’est le peuple qui détient le pouvoir. »

    Elle vaut mille méditations. LOIN DES TROUBADOURS.

    Je resterai toujours votre fervent admirateur.

    Wara2020_P20191203_1

  3. L’IMPÉRATIF DU DÉBAT DE LA DOUBLE NATIONALITÉ
    =================================

    Plus urgent que le double nom qui sera vite adopté à l’assemblée nationale et qui répondrait à un souci de s’aligner sur des standards internationaux, il y a le besoin de modifier le désuet code de nationalité de notre pays.

    Le cas de l’expulsion du Dr Ahua Junior évoqué par la presse est encore patent pour comprendre la nécessité.

    Une pétition mise en ligne certainement par un ivoirien de la Diaspora, Mr SEVERIN ADOU, est tres détaillée sur toutes les raisons qui devraient pousser notre assemblée nationale à défaut du Gouvernement à s’autosaisir de cette préoccupation. Selon lui :

    ============= EXTRAITS =========

    Cette pétition a pour but de demander et plaider avec humilité auprès de l’État de Côte D’Ivoire une modification par une loi et/ou décision de là : LOI N° 61-415 DU 14 DECEMBRE 1961 PORTANT CODE DE NATIONALITE IVOIRIENNE en vue d’autoriser La double nationalité pour :

    • Tout Ivoirien ayant acquis auparavant une nationalité étrangère.

    • Tout Ivoirien souhaitant acquérir une nationalité étrangère.

    • Tout enfant dont les parents sont d’origine ivoirienne ou dont les grands-parents sont Ivoiriens(nes).

    Et suppléer à cette loi :

    • L’abrogation de l’article 48 de la LOI N° 61-415 DU 14 DECEMBRE 1961 PORTANT CODE DE NATIONALITE IVOIRIENNE.

    • L’acquisition volontaire d’une nationalité étrangère, ou qui déclare reconnaître une telle nationalité n’entraîne plus de plein droit la perte de la nationalité ivoirienne comme la stipule l’article 48 du Code de la nationalité.

    • Les personnes d’origine ivoirienne qui ont perdu la nationalité ivoirienne en principe ou sur fondement de : Article 48 du code de nationalité ; peuvent être autorisées ou/et spontanément, à réintégrer la nationalité Ivoirienne sans conditions sauf à l’exception d’un désengagement volontaire du/de là concerné(e).

    • Ne faire par ailleurs aucune distinction entre les binationaux et les autres Ivoiriens(nes) sur le plan des droits et devoirs liés à la citoyenneté

    ============= FIN EXTRAIT ========

    Il y a des pays qui avaient peur de leur propre diaspora ! Le Cameroun pendant longtemps en faisait partie.

    La Côte d’Ivoire avec la mobilité très active désormais de ses fils et filles, doit regarder ses lois et apporter une solution qui épouse l’air du temps. Nécessité fait loi.

    Sans cette modification beaucoup de nos compatriotes qui ont acquis une nationalité étrangère, sont de fait forclos de la citoyenneté par cette vieille loi de 1960 !!!

    Et s’il advenait que gouvernants voudrait les sanctionner ici pour Raison d’Etat, il ne resterait plus qu’à mettre dans l’avion pour la France, l’Allemagne, l’Angleterre, le canada ou …le Cameroun, des fils et des filles qui ont gardé malgré tout les noms de Coulibaly, Ahua (ancien système), Koulibaly Yamb, Digbeu Yao, Mabri Yeo ou Ouattara Durand (nouveau système du double nom).

    CA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES !

    Wara2020_P20191204_1

  4. Grand frère lion bonjour …bonjour avec tout ma respect…loool

    Sur ce coup je suis totalement opposé à ce que tu proposes …..plein de pays majeurs ont une position extrêmement dure sur la double nationalité….la Belgique jusqu’en 2007 ne l’autorisait pas sauf pour les israélo-belges ..
    Pour moi ça part d’un principe très simple …un jour un conflit éclate entre les deux nations de l’individu..les armées mobilisent donc les classes d’âge appelées sous les drapeaux….quelle est l’armée qui vous enrôle ?
    Ensuite vous êtes ressortissant d’un pays fabriquant et exportant de la cocaïne (Colombie par exemple qui en tire plus que ses recettes d’exportation légales ) et en même temps citoyen US…vous êtes cadre dans l’économie…pour qui travaillerez vous ? La Colombie en vue d’améliorer l’utilisation de TOUT L’ARGENT à la disposition du pays ? ou au fisc américain pour empêcher l’argent dit sale de circuler dans le pays ..? ..
    Autre exemple ..votre père est ressortissant de le république islamique de Mauritanie…il est musulman et comme le coran lui en donne le droit il épouse une chrétienne française disons …vous choisissez d’être chrétien et un jour fort de votre nationalité mauritanienne vous aspirez à intégrer la très haute administration…ça vous sera impossible vu le caractère non laïc de l’état …qui a raison ?
    L’Algerie l’interdit à ceux qui veulent avoir des hautes fonctions étatiques et/ou électives …
    il y a peu de retour d’une mission à Washington mon cousin me fit part de sa réticence à utiliser son passeport américain uniquement vu que l’ambassade de Côte d’Ivoire leur faisait payer 150 dollars ( si je me rappelle bien ) pour le visa ivoirien ….je lui ai répondu « tu vas me faire pleurer….tu es ricain ,first in the world comme vous dites ,assume maintenant»…
    La Côte d’Ivoire est très permissive dans ce domaine malgré la loi de 1960 …si vous êtes français ou américain en plus d’être ivoirien vous arrivez à l’aéroport d’Abidjan vous présentez votre passeport ivoirien …vous rentrez chez vous donc pas de soucis ..au départ d’Abidjan vous présentez l’autre passeport qui vous permet de rentrer aux USA ou dans l’espace Schengen sans avoir besoin du visa….aucun policier de la police des frontières ne vous demandera «mais vous êtes rentré ici comment ? » aucun ….

    A l’aéroport Houari Boumédiène ( Alger ) j’ai par contre assisté au « débarquement » d’un passager qui tentait d’expliquer en arabe au policier ( certainement pour prouver qu’il était algérien ) qu’il était rentré avec un passeport algérien ..le policier ne s’en laissait pas conter et lui demandait donc soit de prendre un visa d’entrée en Algérie avec son passeport Union européenne ou un visa français avec son passeport algérien …la tuile …
    Une nationalité ce n’est pas qu’un lien juridique avec une nation ,il en faut un peu plus …
    Chacun est doté d’une nationalité,il peut en changer s’il en a la possibilité mais il faut assumer …
    La loi de 1960 visait à ne pas garantir la double nationalité aux béninois ( dahoméens de l’epoque qui bien avant la proclamation de la république de Côte d’Ivoire en décembre 1958 étaient hyper présents dans l’administration ivoirienne…au point où depuis 1929 d’abord date de création de l’Ufoci ( union fraternelle de Côte d’Ivoire ) ,Pépé Paul ( le même) et Groguhuet Christian qui avaient créé la LOCI ( ligue des originaires de Côte d’Ivoire) en 1958 montèrent au créneau et des troubles anti dahoméens-togolais éclatèrent en octobre 1958 quand Houphouët-Boigny proposa …..la double nationalité pour les ressortissants du Dahomey et du Togo …le peuple ivoirien ( gnous y compris …tchrrr) dît non à Houphouët-Boigny qui prit acte du rejet …
    La majorité des ivoiriens sont hospitaliers et n’ont pas de problèmes particuliers avec les étrangers …il n’y a que des politiciens aux petits pieds et à l’esprit retors en manque de légitimité et d’idée qui ont utilisé la nationalité comme programme de société…ce qui nous a valu tout ce qu’on sait …mais il faut bien qu’on sache si on parle à un ivoirien ( d’origine ,par naturalisation,par mariage …peu m’importe ) ou à un étranger …
    Le problème n’est donc pas la double nationalité mais ce qu’on en fait et comment on se sent vraiment…il faut aller où le cœur va …
    Pour moi avant de poser le problème de double nationalité,il faut que la Côte d’Ivoire règle son problème de nationalité simple ….quand des gens qui ont été aux plus hautes fonctions de ce pays voient des maliens musulmans à la place de compatriotes parce qu’ils n’ont pas les mêmes idées politiques,il y a problème…
    Un survol de ce site et de tout autre site estampillé refondation montre bien l’idée réductrice et restrictive que les refondo-ivoirito-nazis ont de la nationalité….réglons d’abord cela….double nationalité ? Problème de riches..dirait l’autre …

    Take care

  5. Bonjour @Mantape notre chasseur d’élite !

    J’ai tenté le concours de l’armée de l’air (pilotage) dès la 1ère C. Echec au test de lecture des multiples instruments du tableau de bord… Ce qui était intéressant, c’est que les résultats sont donnés surplace par les militaires français et ivoiriens. Technique de QCM et modélisation de la correction avec des planches à résultats. Je regrette encore cet échec !

    Il semble d’ailleurs que les tableaux de bord virtuels, équipés d’une intelligence artificielle et d’un système de détection du regard, seront très différents !

    Bref !

    Je maintiens ma position que je résume (c’est mercredi, je vais au chantier voir mes ouvriers !!!).

    1. « La loi de 1960 visait à ne pas garantir la double nationalité aux béninois ».
    La vocation d’une loi n’est pas de faire du particularismes. On connait les constitutions taillées sur mesure…..
    2. Le cas de l’Algérie est plus complexe. La double nationalité existe de fait en Algérie. Cependant la Constitution Algérienne interdit à un « non exclusivement national  » d’occuper une haute fonction Politique comme ministre ou député ! La guerre contre la France a laissé des stigmates dans l’Administration. Donc comprends le comportement du Policier face à un descendant de pied noir peut être …
    3. L’exemple de la République Islamique de Mauritanie ?
    Ce matin même je donnais le contact de mon ami « Bakary Tandia Aka Abou Sidi » surnommé l’infatigable Homme Des Droits à une mauritanienne ! Abou a fait les arts martiaux avec nous ici sur le Campus….Parlons des autres pays. Le cas Mauritanien est un trou sans fonds en matière de droits de l’homme.
    4. L’angle du débat n’est pas seulement du point de vue des ivoiriens de l’intérieur. Ceux qui sont dans la Diaspora et qu’on presse de venir investir chez eux, traînent les pieds parfois pour de multiples raisons dont certains aspects de loi ! En particulier cette restriction écrite dans la Loi « Perd la nationalité ivoirienne, l’Ivoirien majeur qui acquiert volontairement une nationalité étrangère » qui les vise pour beaucoup d’entre eux. Que fait-on pour eux alors ?
    5. «Faut-il leur répondre comme tu le fais : « Une nationalité ce n’est pas qu’un lien juridique avec une nation, il en faut un peu plus « ????? Hummmmmmmmmmmmmmmmmmm (très long !!!!). Le ministre Ally Coulibaly n’oserait pas ! Ce point là va t’attirer toutes les foudres du monde aujourd’hui avec tous tes amis qui te lisent ici !!!

    6. Jeune Afrique a fait un dossier « Double nationalité : quels sont les pays africains qui l’autorisent ? » le 05 décembre 2015 (Par Mathieu Olivier). La carte des pays a même évolué. Regarde la position de la Côte d’Ivoire dans ce lot. Nous commençons à nous singulariser… C’est aussi cela le respect des standards internationaux…

    7. « La Côte d’Ivoire est très permissive dans ce domaine malgré la loi de 1960.. » Dans l’exemple en appui, je dirais que ce n’est pas seulement la Côte d’Ivoire, tous les pays africains ferment les yeux sur cette pratique de la Diaspora. Sauf quelques cas rarissimes !

    8. « Pour moi avant de poser le problème de double nationalité, il faut que la Côte d’Ivoire règle son problème de nationalité simple.. » Sur ce points BEAUCOUP A ÉTÉ FAIT EN COTE D’IVOIRE ! As tu demandé à date récente un certificat de nationalité en Côte d’Ivoire ? Si oui il suffit de comparer la version 2019 avec les anciennes ….
    Il reste encore à faire EVOLUER LES MENTALITES ….C’est une affaire de temps parce que de plus en plus les Ivoiriens de tous bords ont conquis l’Afrique. Une Ivoirienne petite Sénoufo, est guitariste Soliste, dans un orchestre célèbre de RDC ! Qui l’eut crû ?

    Fraternellement …en attendant que les autres te sautent dessus !

  6. Waoww grand frère …tu es vraiment à part …
    Ainsi pour peu tu aurais été un de nos vaillants pilotes militaires…comme quoi la vie !!!
    Tu en as de la chance …moi depuis tout petit je rêvais de ça ,je m’étais programmé pour …mais la visite médicale d’admission du personnel navigant à Balard ( Paris) ,une visite incroyable vu le nombre de contrôles et d’examens hyper minutieux en a décidé autrement..quel choc !!!..mais ma passion n’a pas disparu pour autant et je reste branché et focus à tout ce qui touche le domaine …je me suis même arrangé pour faire mon stage de confirmation professionnelle dans le domaine technologique très orienté air ..pour les nouvelles dispositions dont tu parles ,tu fais sans doute allusion au HUD .head up display de nouvelle génération ( dispositif tête haute ) ,avec même des casques dits intelligents pour les pilotes de chasse ,affichant en priorité les données que l’avion estime prioritaires sans que le pilote ne déplace ses yeux ….une vraie révolution…

    1- loin de moi l’idée de dire que c’est bien les lois sur mesure les gnous (d’après @peggy la truie puante de cocoticoignykro) ont pris les armes contre ….je citais juste les motivations..
    2- j’ai bien compris le policier mais il me semble bien que le passager était un arabe bon teint …
    3-Bon on laisse la Mauritanie mais ma question demeure …
    4-que fait on pour eux ? Excellente question …adaptons nous une loi pour eux ou c’est à eux de s’adapter à la loi du pays dont ils sont originaires ? Vaste débat mais je reste ouvert …
    5- les foudres ? Non je ne pense pas …tu sais pour avoir été international en équipe de Côte d’Ivoire à n reprises , avoir entendu l’hymne national lors de divers championnats civils,et universitaires dans des endroits aussi divers que le kukkiwon center à Séoul ou dans la salle omnisports de l’académie militaire du Caire ou au palais de Bercy , j’ai une autre vision de la nationalité qui pour moi ne peut être juste qu’une accommodation.Mais je respecte les opinions différentes…une des raisons pour lesquelles je ne laisserai jamais les porcs et assimilés remettre en cause ma nationalité sans réaction plus que violente..

    6- si la Côte d’Ivoire décide selon Les standards internationaux de l’autoriser ce sera notre choix et personne ne s’opposera à cette loi qui elle est vraiment impersonnelle et ne vise personne contrairement à…non je ne vais pas ouvrir ce débat ..loool
    7- je prends acte .
    8- oui les versions sont différentes .on n’écrit plus ENQUÊTE en rouge sur mon dossier sans que comme les porcs & co on ne pense à une distribution à tout va , on ne me demande plus de venir avec mes aïeux ..oui je sais ouïe-dire et montages …tchrrrr..mais dans la tête des porcs & CO tu vois bien que rien n’a changé,,,c’est contre cette mentalité nazi qu’il va falloir aller en guerre sans faiblesse….pour moi c’est prioritaire par rapport à la double nationalité….

    me tomber dessus ? j’ai là ..suis calé comme Kallet Bialy ( le docteur) on répondra à tout porc ou truie qui ouvrira son groin …

    Take care brother…

Laisser un commentaire