« Bédié, Gbagbo et Ouattara sont des hommes du passé, la Côte-d’Ivoire a besoin d’une transition générationnelle » (Ives Gnagnoro)

Ives Gnagnoro (Président) « J’en appelle à une transition générationnelle en Côte d’Ivoire  »

« La Côte d’Ivoire Victorieuse  » était face à la presse ce samedi 30 novembre 2019, au 177 rue de Charonne à Paris 17ème, salle Agecca pour égrener son offre politique, à quelques mois de la présidentielle prévue en octobre 2020, en côte d’Ivoire.

Pour son initiateur Ives Gnagnoro, la Côte-d’Ivoire qui, naguère, donnait envie avec un climat de paix permanent, des minerais au nord comme à l’est, des rapports fraternels entre populations sans distinction ethnique et une croissance à faire pâlir de jalousie les nations développées, fait désormais place à une atmosphère désolante .où règnent à profusion les injures, les propos belliqueux d’hommes politiques anciens sans vision nouvelle pour la jeunesse et le pays. Il appuiera son propos  » la tolérance a laissé place au fanatisme et l’adhésion à un parti politique se fait pour la plupart sur l’appartenance ethnique ou régional du leader ».

Or, constate-t-il, Bédié, Gbagbo et Ouattara sont des hommes du passé qui n’ont plus aucune vision pour les jeunesses actuelles et à venir. D’où la naissance de  » Côte d’Ivoire Victorieuse  » qui réunit en son sein des jeunes cadres ivoiriens et de la diaspora experts pour la plupart dans leurs domaines d’activités respectifs.

Pour Ives Gnagnoro, il est temps de conduire la Côte d’Ivoire à « une transition générationnelle ». Pour donner une chance à tous ceux qui, jeunes, en 1990, n’ont jamais fait l’expérience du premier emploi.

Au-delà du constat, son organisation peaufine son programme de société sur la problématique de la santé, de l’éducation son fer de lance. Selon le patron de la  » Côte d’Ivoire Victorieuse “, son mouvement est la clef de voûte de toutes les évolutions.

Pour cela, il invite massivement les jeunes et ceux qui ont soif de renouveau à adhérer à cette nouvelle offre politique à équidistance des partis politiques existants.

Correspondance particulière de Elysée Blandine Gogoua
À Paris

Facebook Comments

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire