Au Burkina-Faso l’armée annonce avoir abattu près de 30 « terroristes » lors d’une opération dans le nord

Donald NGORAN

Au moins « 28 terroristes » ont été tués jeudi soir lors d’une opération des Forces de défense et de sécurité (FDS), appuyée par des frappes aériennes dans les localités de Kain et de Yensé dans la région Nord du Burkina Faso, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire.

« Le 4 décembre en fin d’après-midi, une opération militaire comprenant des frappes aériennes a été menée sur des bases terroristes dans les environs de Kaïn et de Yensé, dans la région du Nord », a fait savoir cette source sécuritaire.

Au cours de cette opération antiterroriste menée par l’armée régulière dans le Nord du pays, « au moins 28 terroristes ont été abattus et une vingtaine de motos et trois tricycles détruits. Des fûts d’essence et des armes ont également été détruits », a-t-elle ajouté, en attendant des réactions officielles.

Trois jours plutôt, de cet énième succès des FDS, une vingtaine de « terroristes ont été neutralisés » dans des ripostes de l’Armée lors de deux attaques simultanées contre les détachements militaires de Toeni (province du Sourou) et Bahn (Loroun), avait indiqué l’Etat-major général des armées (EMGA).

Donald N’GORAN
Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire