Daoukro Côte-d’Ivoire: Le Commandant Supérieur part féliciter les gendarmes pour leur professionnalisme

Le lundi 9 décembre 2019, le Général de Brigade ALEXANDRE Apalo Touré a, à l’occasion de sa visite à Daoukro échangé avec les gendarmes de la localité et ceux arrivés en renfort.

Le Commandant Supérieur a félicité les gendarmes pour le professionnalisme dont ils ont fait montre dans la gestion des événements des 7 et 8 décembre derniers.

Il a par ailleurs rappelé aux gendarmes que l’objectif de ses tournées dans les différentes casernes est de s’enquérir des difficultés qu’ils rencontrent. A cet effet, il leur a demandé de ne pas hésiter à le saisir directement. A juste titre, il leur a communiqué ses numéros de téléphones personnels.

Gendarmerie Nationale de Côte d’Ivoire

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Daoukro Côte-d’Ivoire: Le Commandant Supérieur part féliciter les gendarmes pour leur professionnalisme

  1. Etrange et phénoménale coïncidence :

    – On apprend qu’un gendarme issu des effectifs de Daoukro est mis aux fers, pour avoir réclamé des per diem pour lui et ses collègues, non encore payés suite à leur déploiement pour la sécurisation du super-méga-giga-tetra meeting « trébuchant » du Restaurant, à Yamoussoukro.

    – Et le Commandant Supérieur de la Gendarmerie, avec un sens du tempo qui donnerait des complexes au chorégraphe de Janet Jackson, se pointe illico à… Daoukro ! Bravo mon Commandant ! Je salue ici votre sens du rythme en même temps que votre proactivité. En effet, chat échaudé craint l’eau froide : nous sommes en décembre, et les revendications pécuniaires des hommes en arme doivent recevoir toute l’attention qu’elles requièrent.

    Qui oubliera décembre 1999 ? Nous avions raté la fin de l’année, la fin du siècle et la fin du millénaire. Une triple perte dont ne se relèvent toujours pas les chrétiens de ce pays, qui devaient fêter le second millénaire de la naissance de leur Sauveur. Saluons aussi leur stoïcisme car on ne les entend pas geindre à tout bout de champ sur le sujet.

  2. Correction et recadrage nécessaires

    Le Pandore n’a pas été mis au trou pour avoir demandé ses per diem…allégation fausse. comme souvent …Quand bien même on s’auto-dispenserait de bonne foi de par son statut d’opposant,il convient de ne pas tronquer les faits …le Pandore a été «jailed » pour avoir PUBLIÉ sur les réseaux sociaux un pan de son activité et avoir FAIT PART DE SA REVENDICATION PAR CE MÊME CANAL…j’invite les uns et les autres à lire le manuel de RÈGLEMENTS ET SERVICE en vigueur dans les forces armées..Il sera alors évident même pour ceux qui sont dispensés de preuve de bonne foi que de telles pratiques vont à l’encontre du règlement et ne saurait être tolérées de surcroît par la gendarmerie qui est de loin le corps le plus discipliné.

    Fête du millénaire? ça a beau être important,c’est un jour ou plutôt dans le cas d’espèce une nuit …surprenant de lire une référence dessus de la part d’un supporter d’un régime qui a décrété des couvre-feux je dis bien DES lors de PLUSIEURS mois de ramadan y compris durant des nuits de laylatoul qadri dites nuits du destin ( une nuit vaut mille mois d’adoration..petit rappel) ,d’un supporter d’un régime qui a fait couper l’eau et l’électricité pendant 3 semaines ( sur 30 jours ) lors du ramadan 2004 y compris la nuit du destin dans une zone à écrasante majorité musulmane,le nord euh pardon le Mali de Château Rouge…oui montage ,je sais …et puis j’oubliais encore on n’est pas pro-Koudou mais ..pro Mam Koul ( keskon se….)

    Alors ne pas geindre ,c’est bien le minimum quand on voit ce qu’on a fait subir aux maliens …
    Sans compter que contrairement aux décisions iniques,haineuses du régime ivoirito-national-socialiste islamophobe et anti-château Rouge le coup d’état des jeunes gens ne visait pas une communauté religieuse particulière et d’un et n’a pas été fait ni dirigé uniquement par les maliens du Château Rouge ,de deux.
    Boka yapi,Robert Gueï,Moassi Grena, ( RIP ) n’étaient pas du Château Rouge..pas plus que le capitaine de vaisseau major le truculent HENRI CESAR DAMALAN…
    Encore une fois le révisionnisme marche à plein pot …rien de nouveau; il suffira de restituer les faits …Ne pas geindre ? C’était bien le minimum.

    Mantape Maïga du Château Rouge.

Laisser un commentaire