Côte-d’Ivoire: Simone Gbagbo et Duncan à l’intronisation du nouveau roi des Abourés Ehivé

Le sénateur de la région du Sud Comoé, monsieur Germain OLLO a remercié, Awoula MIESSAN KACOU VENANCE, le nouveau roi de Bonoua pour avoir delaissé ses activités en Guyane pour venir respecter la tradition.

Awoula Miessan est le 22e roi connu des temps modernes des Abouré de Bonoua, à ne pas confondre avec le Roi des Abouré de Moossou.

La cérémonie d’intronisation qui fait suite à plusieurs années sans roi, à cause d’un litige de succession, s’est déroulée sur l’esplanade de la cour royale de Bonoua.

La cérémonie a été marquée par la présence du vice-président de la République Daniel Kablan Duncan accompagné de plusieurs hautes autorités administratives et politiques.

Sa Majesté KACOU MIEZAN Venance arrive à la place du défunt KADJO AMANGOUA.

Plusieurs délégations de maisons royales alliées avaient fait le déplacement aussi. Les plus lointaines venant du Burkina Faso, un pays dont plusieurs ressortissants résident depuis des décennies dans la région de Bonoua en parfaite harmonie avec les populations séculaires.

Monsieur Gabin KASSI AMANKOU, préfet du département de Grand Bassam dont dépend la sous-préfecture de Bonoua, a lu des arrêtés à l’attention de MIESSAN KACOU Venance, roi de Bonoua.

Il l’a exhorté à travailler en étroite collaboration avec sa notabilité et son conseil. Le préfet a enfin remis l’arrêté de nomination au roi de Bonoua.

Le nouveau roi des Abouré de Bonoua est un ancien professeur d’anglais qui a exercé en Guyane.

Avec COMSEG

Commentaires facebook

Author: La Rédaction