Côte-d’Ivoire: L’opposant Babily Dembélé cogne Soro « Pourquoi son nom est toujours impliqué dans les écoutes téléphoniques ? »

Par Connectionivoirienne

Affaire déstabilisation du régime

«Quel est ce monsieur dont le nom est toujours impliqué dans les écoutes téléphoniques ?»

Le président du Congrès ivoirien pour le développement et la paix (Cidp) était face à la presse samedi à Abidjan au siège de son parti. Babily Dembélé entendait joindre sa voix à la vague de réactions que suscite l’affaire du mandat d’arrêt lancé lundi dernier contre l’ancien président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro.

Contrairement à la tendance de l’indignation de l’opposition et des organisations de la société civile, l’opposant a plutôt embouché un discours condamnant Guillaume Soro pour ses velléités déstabilisatrices. Au cours de cette conférence à laquelle ont pris part de nombreux militants, il a d’abord demandé à ses derniers de ‘’se mettre en dehors du champ des péripéties politiques qui opposent le président du Gps et les gouvernants actuels de notre pays’’. Ceci en raison de la particularité desdits militants. Eux qui sont issus des ex-belligérants de la guerre de 2011 et qui ont décidé d’abandonner définitivement la voie de la violence.

Commentant d’ailleurs cette actualité au fil des questions des journalistes, Babily Dembélé se montrera peu tendre avec le président du Gps dont il dit ne pas partager la vocation de déstabilisateur. Aussi demande-t-il à Guillaume Soro d’aller au bout de son courage en venant répondre aux accusations du procureur. « J’aurais été à sa place que je serais venu me constituer prisonnier. On n’a pas besoin de menacer ce pays. Quelle est cette génération de jeunes qui veut nous gouverner avec des armes ? Je dis non ! Et dire que notre pays va prendre feu. Quel est ce monsieur dont le nom est toujours impliqué dans les écoutes téléphoniques ? Politiquement Soro n’est pas sage. C’est un délinquant politique » a-t-il vertement critiqué l’ex-Pan. Il donne au passage quelques coups à Konan Bédié du Pdci-Rda estimant que l’Etat avait bien des raisons d’interdire son meeting en collaboration avec la tendance Gbagbo du Fpi. « Le pouvoir a des renseignements. Donc s’il pense qu’il y a des éléments déstabilisateurs il prend des mesures appropriées. Toutefois, je ne suis pas d’accord avec l’interdiction à long terme », fait-il savoir.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: L’opposant Babily Dembélé cogne Soro « Pourquoi son nom est toujours impliqué dans les écoutes téléphoniques ? »

  1. Tu es vraiment un MINABLE á la solde de je ne sais qui.
    Tu connais QUI déstabilise la RCI depuis fin 1993.
    Mais par PEUR, tu REFUSES de le (doigter)(ou le designer)

Laisser un commentaire