« Aucune tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire ne pourra prospérer » (Ouattara)

Serge Alain KOFFI

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a assuré mardi soir à Abidjan qu’ “aucune tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire ne (pourrait) prospérer’’ alors que l’actualité dans le pays reste dominée par un mandat d’arrêt émis par la justice à l’encontre de l’ancien président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, poursuivi pour “atteinte contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national’’.

“S’agissant de l’actualité sécuritaire récente de notre pays, je voudrais vous rassurer à nouveau. L’Etat fera son devoir et ne faillira pas (…) L’Etat sera là pour garantir la paix si chèrement conquise ainsi que la sécurité des Ivoiriens et la stabilité de la Côte d’Ivoire. Nul ne pourra perturber cet objectif. Aucune tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire ne pourra prospérer’’, a déclaré M. Ouattara, dans son message de nouvel an, diffusé sur les antennes de la RTI (télévision publique).

“Pour tous ceux qui sont se sont rendus ou se rendront coupables de tels actes, la rigueur de la loi sera intégralement appliquée. Nous sommes tous responsables devant les juridictions de notre pays qui est un Etat de droit. Nul n’est au-dessus de la loi quelque soit son statut’’, a-t-il averti.

En conférence de presse à l’occasion d’une visite, samedi à Abidjan, du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, le président ivoirien avait déjà mis en garde contre toute tentative de déstabilisation.

“Nul ne sera autorisé à déstabiliser la Côte d’Ivoire. Le droit sera appliqué à tous, candidat ou pas. Et les candidatures ne sont pas encore ouvertes par la commission électorale indépendante. Et même si c’était le cas, nul n’est au-dessus de la loi. Aussi bien les anciens présidents, les présidents d’institution, le président de la République que tous les autres’’, avait-il affirmé.

Guillaume Soro est accusé par la justice d’avoir fomenté “une insurrection civile et militaire’’ pour s’emparer du pouvoir, ce qu’il nie. Il a tenté de revenir en Côte d’Ivoire le 23 décembre, après six mois à l’étranger, mais son avion a fait demi-tour vers l’Europe, où il se trouve actuellement.

Selon le procureur de la République, Richard Adou, qui a animé une conférence de presse jeudi, l’ancien président de l’Assemblée nationale encourt “l’emprisonnement à vie’’.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “« Aucune tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire ne pourra prospérer » (Ouattara)

  1. À toutes et à tous, je vous souhaite une très bonne et heureuse année 2020.
    Quoi Koïta depuis le Château Rouge.
    À chacun sa lorgnette !!

Laisser un commentaire