Mort de Wattao/Côte-d’Ivoire: « L’un des piliers du 19 septembre 2002, un frère s’est effondré », estime Soro (vidéo)

Serge Alain KOFFI

L’ancien secrétaire général de l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) et président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a évoqué lundi l’effondrement d’un “pilier’’ des FN, après le décès lundi aux Etats-Unis du Colonel-major Issiaka Ouattara dit Wattao.

“En effet l’irréparable s’est produit. L’un des piliers du 19 septembre 2002 s’est effondré. Je dis bien un des piliers. Je pense à ses enfants et à toute sa grande famille. Je reviendrai sur l’homme.’’, a écrit Guillaume Soro, sur Twitter.

Dans un communiqué plus tard en son nom, Soro evoquera la perte d’un « frère », avec lequel il était en contact durant la maladie.

Considéré comme un fidèle de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Wattao est décédé à un moment où M. Soro et certains de ses proches, sont poursuivis par la justice ivoirienne de vouloir fomenter une insurrection pour s’emparer du pouvoir.

“Je reviendrai sur l’homme’’, a promis M. Soro, qui “pense à ses enfants et à toute sa grande famille’’

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire