Côte-d’Ivoire: Ce que Ouattara a dit aux Chefs traditionnels et aux Guides religieux hier

Mesdames et Messieurs ;
Chers Frères et Sœurs,

Je suis très heureux de vous retrouver à l’occasion de la traditionnelle
cérémonie d’échange des vœux de nouvel an.

Je voudrais vous exprimer ma gratitude pour vos prières ainsi que pour
les vœux que vous venez de former à mon endroit, à celui de mon
épouse et des membres du Gouvernement.

Je voudrais, en retour, vous adresser mes vœux de santé, de prospérité
et de bonheur pour l’année 2020.

Je suis heureux de relever dans vos interventions, le sentiment de
satisfaction des populations pour les efforts et les résultats obtenus par
le Gouvernement en faveur du bien-être de nos concitoyens,
notamment dans les domaines de la santé, de l’enseignement et des
infrastructures routières.

Je vous remercie pour votre contribution car ces résultats n’auraient pu
être obtenus sans le renforcement de la cohésion sociale et de la paix,
valeurs pour lesquelles vous ne cessez d’agir chaque jour.

Je voudrais donc vous féliciter pour vos actions de sensibilisation et
d’éducation des populations, qui ont toujours contribué au maintien d’un
climat social apaisé, favorable aux résultats obtenus par le
Gouvernement.

Honorables Chefs traditionnels ;
Éminents Guides religieux ;

En vue de consolider ces acquis importants, je voudrais vous exhorter à
poursuivre votre implication dans le processus de renforcement du
climat de paix et de cohésion sociale, nécessaire à des élections
apaisées, indispensables à la marche de la Côte d’Ivoire vers
l’émergence.


En ce qui me concerne, je puis vous assurer que le Gouvernement
mettra tout en œuvre pour poursuivre l’amélioration des conditions de
vie de nos populations notamment en renforçant le Programme Social
du Gouvernement dont les effets bénéfiques se font déjà sentir sur le
terrain.

Notre engagement pour préserver la paix et la sécurité dans notre pays
se poursuivra tout au long de cette année 2020 et au-delà.
Nous poursuivrons les mesures en vue de préserver la paix et la stabilité
pour le bien-être de nos concitoyens et le développement de notre pays.

Honorables Chefs traditionnels ;
Éminents Guides religieux ;

J’ai également noté que la construction de l’Ivoirien nouveau, qui m’est
chère, est aussi l’une de vos préoccupations. Je m’en réjouis.
Le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour y parvenir à travers
notamment le système éducatif et la célébration du mérite et de
l’excellence, afin de motiver chacun de nos concitoyens, notamment les
plus jeunes, pour le travail bien fait et pour une meilleure prise de
conscience de l’intérêt général.

Cette mission doit aussi être la vôtre, en invitant chacun de nos
concitoyens à la responsabilité, au civisme et à la tolérance.
En somme, c’est par la conjugaison des efforts des filles et fils de la
Côte d’Ivoire que nous arriverons à connaître, comme en 2015, des
élections apaisées en 2020.

Pour ma part, j’ai confiance ; parce que je sais que les Ivoiriens ne
veulent plus revivre les affres du passé. Depuis plus de huit ans, notre
pays est en paix, grâce vos prières et à vos conseils. Cette paix, j’en
suis convaincu, est définitive et irréversible.
C’est sur cette note d’espoir que je voudrais clore mon propos, tout en
vous souhaitant, à nouveau, une bonne, sainte et heureuse année 2020.
Je vous remercie.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction