PDCI-Rda Cote-d’Ivoire: Bédié demande le maintien de la Constitution et la libération des prisonniers politiques

Par Connectionivoirienne

« En effet, la décrispation de la vie politique requiert comme exigence, la libération de tous les prisonniers politiques de 2010, l’abandon des poursuites et annulation des dernières condamnations au tribunal d’Abidjan à l’encontre du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goude. Je demande solennellement ce jour, l’abandon des poursuites contre Noël Akossi Bendjo. Je demande la libération de Mangoua Jacques et celle des élus et cadres membres des partis politiques Gps, Raci et Mvpci. Je demande le maintien à l’état actuel de la constitution, car toutes opérations de modification de celle-ci à 6 mois de l’élection, risque de perturber le jeu politique en pleine année électorale où les partis politiques déjà en pré-campagne s’organisent à choisir leur candidat », tels sont les exigences qui doivent être résolues au cours de cette année, selon le président du PDCI-Rda, Henri Konan Bédié, pour une vie politique paisible, lors de cette année électorale.

Il l’a signifié aux militants du parti, hier à sa résidence de Daoukro, lors des vœux des instances spécialisées du parti. Le président du parti septuagénaire a également invité le pouvoir exécutif actuel à proroger le délai de validité des Cni arrivées à expiration. De même, il a souhaité la gratuité pour les nouvelles Cni. L’occasion a été saisie par le premier responsable du PDCI-Rda, de féliciter ses militants, pour leur effort en 2919 et surtout de les exhorter à maintenir le cap, en poursuivant la redynamisation du parti en vue de la reconquête du pouvoir d’État.  » Tout d’abord, il nous revient de poursuivre la mobilisation du personnel politique de base, ensuite je note que l’engagement politique des organes opérationnels et des structures spécialisées a été un succès donc il faudrait continuer, enfin je retiens que les vices présidents et le secrétariat exécutif ont su mettre en mouvement l’ensemble des militants et militantes de par leurs actions concertées, ce qu’il faut poursuivre » s’est réjouit le président Bédié, face au travail réalisé par ses « soldats », au cours de l’année 2019 et dont il souhaite une continuation pour cette année décisive. Et de poursuivre :  » Je vous félicite pour cette détermination et vous encourage à persévérer, car les difficultés à surmonter en 2020, vont exiger plus de détermination et d’engagement dans la conduite sur le terrain et au sommet du parti ».

Le président du PDCI-Rda a tenu à donner des orientations pour cette année électorale :  » Au regard du contexte politique, il nous reviendra de nous mobiliser et d’agir avec les moyens que nous confère la loi de la République, pour obtenir du pouvoir exécutif les meilleures conditions d’organisation des élections justes et transparentes. Je voudrais inviter les structures spécialisées, à entreprendre dès ce mois de janvier sur le terrain, la remobilisation des militants et militantes, des partisans du parti.

Cette remobilisation doit s’accompagner d’actions fédérées avec les militants du Cdrp et de Eds. Demeurez mobilisés et soyez actifs sur le terrain, surtout ayez foi à l’avenir radieux de la Côte d’ivoire ». Bien avant lui, Traore Adam Kolia, délégué départemental de Daoukro 1 a souhaité la bienvenue. Doumbia Salimata au nom des militants, a dépeint les difficultés rencontrées en 2919, et salué la clairvoyance du président Bédié, pour la mise sur pied de la Cdrp. Elle a pris l’engagement au nom des responsables des structures spécialisées, d’encadrer, d’organiser et d’accompagner leurs militants à acquérir toutes les pièces requises pour les élections. Enfin, elle a rassuré leur leader de la détermination et de la fidélité des militants à son égard, tout en étant en ordre de bataille derrière lui, pour gagner tous les combats.

Frank B

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire