Transparence: Une carte « responsabilité pour le secteur du cacao » en Côte-d’Ivoire disponible

La « Carte responsabilité pour le cacao » de Mighty Earth instaure une transparence sans précédent dans le secteur du cacao en Côte d’Ivoire

Cette carte interactive comporte des informations inédites, comme les emplacements des coopératives certifiées Rainforest Alliance et Fairtrade et des informations sur les sources d’approvisionnement des principales entreprises de chocolat.

 

WASHINGTON, DC ET ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE — Mighty Earth a annoncé aujourd’hui la publication de sa Carte responsabilité pour le cacao pour la Côte d’Ivoire. Cette carte interactive, associée à une base de données intégrée listant près de 5 000 coopératives de cacao dans le plus grand pays producteur de cacao au monde constitue une première historique.

Les jeux de données inclus dans la Carte responsabilité pour le cacao sont inédits. Ils comprennent les listes des coopératives certifiées par Rainforest Alliance/UTZ et Fairtrade International ainsi que des informations retraçant la chaîne d’approvisionnement en chocolat de Hershey’s et Cémoi jusqu’au niveau de la coopérative. Des informations sur les coopératives de géants du chocolat comme Lindt, Nestlé, Valhrona et d’autres sociétés y figurent également.

« Pour la première fois, des entreprises et des organismes de certification ont mis à disposition des informations sur leur chaîne d’approvisionnement. Ceci nous permet, et permet maintenant à tous et partout, d’améliorer la traçabilité du cacao et plus rapidement », a déclaré Etelle Higonnet, directrice de campagne senior pour Mighty Earth. « Dans un secteur qui lutte encore contre les fléaux du travail des enfants et de la déforestation, la transparence est un premier pas essentiel vers une responsabilisation de l’industrie et une amélioration de ses pratiques. En substance, la Carte responsabilité pour le cacao fait ce que le secteur du chocolat et le gouvernement ont promis de faire il y a deux ans : créer un mécanisme conjoint de surveillance pour le cacao. Comme ils ne l’ont pas fait, nous le faisons pour eux. »

La Carte responsabilité pour le cacao de Mighty Earth ouvrira de nouvelles perspectives et apportera un niveau de transparence sans précédent dans le secteur du cacao. La carte :

Indique les alertes de déforestation pour l’ensemble de la Côte d’Ivoire et se réactualise automatiquement toutes les deux semaines à l’aide de la plateforme IMAGES de Vivid Economics et de Remote Sensing Applications Consultants, un outil financé par l’Agence spatiale du Royaume-Uni.

Indique l’occupation des sols pour près d’un tiers de la région productrice de cacao, avec une couverture de l’ensemble de la Côte d’Ivoire prévue pour mars prochain ;

Indique la quasi-totalité des coopératives de cacao du pays, avec près de 5 000 coopératives répertoriées et des informations telles que :

Le nom, les coordonnées, le nombre de cultivateurs, la superficie couverte et le numéro d’enregistrement de la coopérative ;
La certification ou non de la coopérative par Rainforest Alliance/UTZ, ou Fairtrade International ;
La proximité de chaque coopérative par rapport à une aire protégée ;

Et, point essentiel, les clients de la coopérative, quelle que soit la source de cette information. Mighty Earth a intégré des renseignements sur la chaîne d’approvisionnement jusqu’au niveau de la coopérative pour Lindt, Cémoi, Nestlé, Hershey’s, Valhrona et d’autres sociétés. Mars a commencé à fournir ses informations. Certaines entreprises telles que Blommer ont refusé d’adopter la traçabilité et de publier des informations sur leur chaîne d’approvisionnement.

« La Carte responsabilité pour le cacao sera un outil formidable pour aider le secteur du cacao à assainir sa chaîne d’approvisionnement, poursuit Etelle Higonnet. Le gouvernement et le secteur du cacao peuvent s’en servir pour vérifier facilement la provenance de leur matière première. Une journaliste peut utiliser cette carte pour voir où la déforestation a lieu avant de se rendre sur le terrain pour mener son enquête. Un activiste peut faire des recherches sur un sujet comme le travail des enfants ou la déforestation puis utiliser la carte pour avoir rapidement une idée de qui pourrait acheter les produits qui en résultent. Ça change la donne ».

« Nous félicitons les entreprises qui ont participé et nous remercions le ministère ivoirien de l’Agriculture et le Conseil Café Cacao qui en fournissant des informations sur leurs milliers de coopératives ont fait preuve d’un courageux leadership. Mais il faut faire plus. Les gouvernements du Ghana, de l’Équateur et du Cameroun doivent prendre des mesures semblables pour améliorer leur transparence — il est vraiment dommage que le Ghana se retrouve à la traîne par rapport à la Côte d’Ivoire. Des entreprises comme Ferrero et Touton, qui n’ont jamais répondu à notre demande de données sur les coopératives, doivent emboîter le pas. Et des entreprises comme Blommer Chocolate, qui ont catégoriquement refusé de participer, doivent moderniser leur mode de pensée et se rallier à la révolution de la transparence qui secoue leur secteur. Plus important encore, les trois plus grands négociants, Barry Callebaut, Cargill et Olam, doivent rendre publics les noms des coopératives auprès desquelles ils s’approvisionnent ».

Mighty Earth a également lancé un appel à l’action pour ce secteur. « La World Cocoa Foundation, l’Association européenne pour le cacao et Caobisco doivent élaborer un protocole à l’échelle de la filière afin de rendre public l’ensemble des données sur les fournisseurs des sociétés d’ici le 30 mars, a déclaré Etelle Higonnet. En outre, nous demandons à la GISCO et à toutes les autres plateformes du même ordre d’obliger d’ici le 30 mars toute entreprise membre à divulguer ses données sur ses fournisseurs en remontant jusqu’à la coopérative de cacao ».

Mighty Earth a publié ce nouvel outil de transparence juste avant le début du pic saisonnier de déforestation en Côte d’Ivoire et au Ghana — de janvier à mars — et avant la tenue d’une importante réunion au cours de laquelle les principaux investisseurs et les représentants des gouvernements ivoirien et ghanéen se rencontreront pour débattre de l’avenir du suivi de la déforestation dans le cadre de l’Initiative Cacao et Forêts (ICF). La Carte responsabilité pour le cacao est un outil en croissance, en évolution et en amélioration constantes — toute information supplémentaire envoyée à Mighty Earth pour compléter ses données sera la bienvenue.

Mighty Earth “Cocoa Accountability Map” Brings Unprecedented Transparency to Cocoa Industry in Côte d’Ivoire

Interactive map includes never-before-released information, including locations of Rainforest Alliance and Fairtrade certified co-ops and sourcing information for major chocolate companies

WASHINGTON, DC, AND ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE — In a historic first, Mighty Earth today announced the public release of its Cocoa Accountability Map for Côte d’Ivoire, an interactive map and integrated database covering almost 5,000 cocoa co-ops in the world’s largest cocoa-producing country.

Datasets included in the Cocoa Accountability Map that have never before been made public include the lists of co-ops certified by Rainforest Alliance/UTZ and Fairtrade International as well as supply chain info tracking Hershey’s and Cemoi chocolate down to the co-op level. Co-op information for chocolate giants like Lindt, Nestle, Valhrona, and others are also included.

“For the first time, companies and certification organizations have made their supply chain information available, allowing us – and now anyone, anywhere – to trace cocoa better and faster,” said Mighty Earth Senior Campaign Director Etelle Higonnet. “In an industry still battling the scourges of child labor and deforestation, transparency is a vital first step to accountability and improvement. The Cocoa Accountability Map is essentially doing what the industry and government promised they would do two years ago: create a joint monitoring mechanism for cocoa. They didn’t do it, so we are doing it for them.”

Mighty Earth’s Cocoa Accountability Map will break new ground and bring an unprecedented level of transparency to the cocoa industry. The map:

Shows deforestation alerts nationwide in Côte d’Ivoire and will refresh automatically every 2 weeks, using the IMAGES platform from Vivid Economics and Remote Sensing Applications Consultants, a tool sponsored by the UK Space Agency.
Shows the land-use for approximately 1/3 of the cocoa region and will expand to cover the entire country by around March
Shows almost all the cocoa co-ops in the country, with almost 5,000 included along with information such as:
Name, contact information, number of farmers, area covered, and registration number of the co-op;
Whether or not the co-op is certified by Rainforest Alliance/UTZ or Fairtrade International;
How close each co-op is to a protected area;
And, vitally, who the co-op sells to, wherever we were given that information. Mighty Earth has incorporated supply chain info down to the co-op level for Lindt, Cemoi, Nestle, Hershey’s, Valhrona, and others. Mars has begun the process of providing its information. Certain companies such as Blommer refused to embrace traceability and publish supply chain information. Some companies like ECOM have pledged to do so but have not been as fast as Nestle and others.
“The Cocoa Accountability Map will be a tremendous tool in helping to clean up the cocoa industry,” said Higonnet. “The government and industry can use this directly to check sourcing of their materials. A journalist can use this map to see where deforestation is happening before going to investigate the problem on the ground. An activist can conduct research into a problem like child labor or deforestation and then use the map to quickly get a sense of who might be buying the resultant goods. It’s a game-changer.”

“We applaud the companies that have participated and thank the government of Côte d’Ivoire’s Ministry of Agriculture and Conseil Café Cacao for their courageous leadership in providing the information about their thousands of co-ops, but more must be done. The governments of Ghana, Ecuador, and Cameroon must take similar steps to increase transparency – it is a real shame that Ghana is so far behind Côte d’Ivoire now. Companies like Ferrero and Touton, which never responded to our request for co-op data, must follow suit. And companies like Blommer Chocolate, which flat-out refused to participate, must modernize their thinking and embrace the transparency revolution sweeping their industry. Most crucially, the three largest traders – Barry Callebaut, Cargill, and Olam – must disclose the co-ops they source from.”

Mighty Earth has also issued a call to action for the industry. “The World Cocoa Foundation, European Cocoa Association, and Caobisco should develop an industry-wide protocol for complete public disclosure of company supplier data by March 30,” said Higonnet. ”Further, we call on GISCO and all other similar platforms to make it mandatory for any member company to disclose their suppliers down to the cocoa cooperative by March 30.”

Mighty Earth has released this new transparency tool just ahead of the peak deforestation season in Cote d’Ivoire and Ghana – January to March – and ahead of a key meeting taking place, where major donors and Ivorian and Ghanaian government officials will be meeting to discuss the future of monitoring deforestation for the Cocoa and Forests Initiative (CFI). The Cocoa Accountability Map is a growing, evolving, and continuously improving tool – any and all additional information sent to Mighty Earth to complete the data will be welcome.

About Mighty Earth

Mighty Earth is a global environmental campaign organization that works to protect forests, conserve oceans, and address climate change. We work in Southeast Asia, Latin America, Africa, and North America to drive large-scale action towards environmentally responsible agriculture that protects native ecosystems, wildlife, and water, and respects local community rights. Mighty Earth’s team has played a decisive role in persuading the world’s largest food and agriculture companies to dramatically improve their environmental and social policies and practices. More information on Mighty Earth can be found at www.mightyearth.org/.

###

Commentaires facebook

Author: La Rédaction