Cacao, café, coton et caoutchouc: La Côte-d’Ivoire réitère ses performances à l’export

Sur octobre et novembre, soit sur les deux premiers mois de la campagne 2019/20, les exportations de cacao (40% des exportations totales ivoiriennes) ont atteint 233 679 tonnes (t), en hausse de 19% par rapport aux mêmes deux premiers mois de la campagne précédente.

A noter que les volumes d’exportation sur le seul mois d’octobre ont été considérablement révisés à la hausse, passant de 6 412 t estimées précédemment à 11 907 t maintenant.

En revanche -et c’est la seule ombre dans ce tableau statistique- les exportations de produits semi-finis du cacao ont, quant à eux, chuté de 18% sur ces deux mêmes mois, à 57 278 t. Il s’agit de la poudre et du beure de cacao ainsi que du chocolat.

De janvier à novembre 2019, les exportations de café en grains ont bondi de 43%, à 98 470 t. Là encore, les chiffres d’octobre ont été revus à la hausse, passant des 5 761 t estimées à 10 479 t.


S’agissant du caoutchouc naturel sur ces 11 premiers mois de 2019, les expéditions ont grimpé de plus de 19%, totalisant 756 876 t. Les chiffres d’octobre ont été très fortement corrigés, passant de 49 311 t à 94 131 t.

Et le coton n’est pas en reste ! Toujours de janvier à novembre, les ventes à l’international ont progressé de 7%, à 375 695 t. Rappelons que la fibre provenant des pays enclavés comme le Mali et le Burkina Faso sont acheminés à Abidjan et expédiée de là. Les statistiques sur octobre ont aussi été revues à la hausse, des 9 404 t annoncées dans le rapport mensuel précédent du port à 13 153 t.

Commodafrica

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires