Côte-d’Ivoire: La marche annulée de l’Archevêché renforce le dégoût pour ce régime autocratique chez les Ivoiriens

Que retenir après la « sage » décision de la hiérarchie de l’Eglise catholique d’Abidjan, d’annuler sa marche priante et de se limiter à prier uniquement à la cathédrale ? Une ou choses choses. La première c’est que c’est bel et bien une reculade. Mais l’Eglise n’a pas vocation à « envoyer les jeunes en pâture » (dixit). Cela est donc une victoire pour certains partisans du RHDP qui ont publiquement appelé à son annulation, à travers des menaces voilées ou directes.

La deuxième est que certains partisans du RHDP peuvent bien jubiler, mais je ne suis pas sûr que cette annulation a contribué à faire gagner des supporters au parti d’Alassane Ouattara ? Bien au contraire.

Cette affaire de marche des catholiques a contribué à renforcer le dégoût chez certains de nos compatriotes, face à des méthodes autocratiques de plus en plus insupportables.

Ma question est: c’est sur qui vous comptez, pour gagner en octobre 2020, quand chaque jour qui passe, le lot de ceux qui ont du dégoût pour vos méthodes, s’agrandit ? Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !

André Silver Konan

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

6 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: La marche annulée de l’Archevêché renforce le dégoût pour ce régime autocratique chez les Ivoiriens

  1. …Et le piège se referma sur le régime autoritaire d’Abidjan ! Quelle bande de niais et de dadais ! Et dire qu’ils avaient gagné la bataille de l’opinion en 2010-2011, pour finir dans une si visible et si grossière souricière ! La panique fait vraiment rétrograder l’Homme, mettant en friche le néocortex pour laisser s’exprimer à sa place le cerveau reptilien, la plus archaïque et la plus primitive des 3 couches du cerveau.

  2. Tu as un baromètre de popularité dans ta tête pour mesurer les côtes de popularité on dirait.
    Quand à moi je dis: » »Jésus leur demanda de lui montrer un denier. Celui-ci ayant été fait graver par César, le Christ déclara : « il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. » » »

  3. La réthorique un art qui s’apprend.Ce n’est pas une juxtaposition de mot sans architecture.
    Revenons au cerveau reptilien qui reste encore une théorie du cerveau Triunique ( pour ceux qui pensent à la théorie de l’évolution humaine) joue un rôle essentiel à la survie de l’espèce humaine ( sa sécurité et sa reproduction).Et donc le cerveau reptilien n’a jamais été stupide. Au contraire en se basant sur cette théorie du cerveau triunique,le prélat a fait plutôt agir son cerveau reptilien pour se mettre en sécurité afin d’éviter tout débordement et ou une récupération politique comme dit dans le communiqué.
    Jusqu’à preuve du contraire aucune note du ministère de l’intérieur n’a interdit cette marche pour la paix.
    Quoi Koïta le malien du Château Rouge.
    À chacun sa lorgnette !!

  4. On va imager cette théorie du cerveau triunique ( reptilien, limbique, neocortex) pour faciliter sa compréhension.
    C’est comme un vélo pour avancer il lui faut des roues, une chaîne et une pédale.
    C’est dire qu’il y a une interaction entre ces trois cerveaux et l’être humain ne peut vivre sans l’un des trois cerveaux.
    À chacun sa lorgnette !!

  5. >être humain ne peut vivre sans l’un des trois cerveaux
    J’espère que tu connais bien cette théorie du cerveau triunique, aujourd’hui battue en brèche mais très à mode au moment j’allais encore à l’école. Il ne s’agira pas ici de la valider ou de la récuser, mais elle (la théorie) confère une fonction spécifique à chacun des 3 cerveaux : tu n’es pas allé à une école de tétée, ni à une école de coït, mais tu as su le faire quand cela a été nécessaire. C’est donc une réaction instinctive, dite primaire, qui n’en appelle qu’au réflexe donc à l’activation de fonctions « cachées », comme programmées en toi. En informatique et même en électronique (software et hardware), il en est de même pour le fonctionnement de la Read-Only Memory ou ROM, aussi appelé « mémoire morte », différente mais alors vraiment différente de la Random Access Memory (RAM) qui est mémoire vive. Les ROM et la RAM étant tous les 2 indissociables de l’ordinateur (hard) et du système d’exploitation (soft).

    Ce que tu me dis là est comme affirmer que l’humain ne peut vivre sans bouche, sans estomac, et sans anus. Vrai, mais il n’ont absolument pas les mêmes fonctions de sorte qu’on n’a jamais vu quelqu’un manger par l’anus. Le neocortex et seulement le neocortex sert de siège à la réflexion consciente. Pas le cerveau reptilien, pas le cerveau limbique, même s’ils sont utiles au fonctionnement d’ensemble du cerveau. Les 2 derniers cités ont un fonctionnement « inconscient », à l’instar des reptiles, des oiseaux (majoritairement) et de la grande majorité des mammifères non évolués. En conclusion, on peut assimiler ce coup de sang face à une simple marche, à une réaction réflexe, un acte grégaire venu du fond des âges. Comme le chien qui grogne ou qui mord si on s’avise à toucher à son os. Alors qui si ça se trouve, il s’agissait juste de changer sa gamelle. Mais il est dépourvu de neocortex pour y réfléchir avant de mordre. 🙂

  6. L’AUTRE LOT
    ===========

    Par définition s’il y a donc le lot des « dégoûtés », il existe à côté l’autre masse moins bruyante dd ceux qui ne le sont pas. Il suffit que mathématiquement ce second groupe soit toujours plus nombreux que le premier qui serait en hausse. Être en augmentation constante ne veut point dire être les plus nombreux !

    LA GROSSE DÉCEPTION DES BOSSONISTES
    ==========================

    Comme indiqué dans mon dernier post l’afflux des BOSSONISTES ayant fait cet cause à cette marche, serait une évidence. Mieux les risques d’apparition de pancartes et de tee-shirts accompagnés de chants politiques sur fond d’amalgames d’objectifs n’étaient pas à exclure.

    Avec cette decision bien murie, la sagesse du clergé est traitée de « sagesse » et de reculade.

    Un autre homme politique qui n’a pas eu le courage de l’initiative demande un changement d’itinéraire et que la marche initiale soit maintenue.

    L’éternel donneur d’ordres à ses suiveurs n’a pas encore dit publiquement son avis sur le changement d’orientation du clergé. Mais on peut l’imaginer…

    On est donc loin des finalités de la marche priante projetée par la clergé.

    A lire les émotions mal contenues par ce changement d’orientation, on comprend toute la déception. Le nouveau citoyen des pays de libertés, DJEREKE qui était aux anges à l’annonce de la marche, doit vouer aux gémonies, ceux qui ont pesé dans la balance pour l’initiative de la prière en l’église. On comprend son silence lui si prompt à s’en prendre par le passé au Cardinal Kutwa…

    Tout le monde ne va plus à l’église. Et ce depuis belle lurette.

    POUR JUGULER LA FASCINATION DU MAL
    ================================

    On ne peut plus se voiler la face. Le diable a pris ses quartiers parmi nous. Il suffit de la moindre étincelle pour embraser le paysage socio-politique.

    C’est pourquoi la main de la JUSTICE doit être IMPITOYABLE pour tous ces aventuriers du net qui sont les lanceurs d’alertes de ce Diable.

    On a tous soutenance que condamnée à un an d’incarcération le 20 septembre 2019 dans l’affaire de la profanation de la tombe de feu Didier Ange HOUON, Diane BLE a recouvré sa liberté le mercredi 6 novembre 2019. Après bien d’appels à la mansuétude de la JUSTICE. Mais après quand même près de deux mois passés à la maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan. Pour une étudiante c’est un choc psychologique qui la marquera à vie.

    Ceux qui ont lancé ces messages appelant à des actes contre les marcheurs du 15 février 2020 doivent être tous recherchés er soumis à la rigueur de la loi. Leur acte est pire que ce qui était reproché à la jeune Diane.

    La religion parce que reposant sur la sphère de la Foi, est adossée à la part d’irrationnalité qui sommeille en chacun de nous. C’est un sujet sensible dans la recherche de cohésion nationale. Dans cette quête d’un vouloir vivre ensemble qui nous semble nous fuir comme une asymptote.

    L’affaire du temple d’or avec les massacres anti-sikhs en Inde devrait faire réfléchir tous nos gouvernants au moment oû les djihaddistes tournent autour de nos frontières Nord.

    Il faut frapper vite et très dur avec la dernière énergie. Comme celle mise en oeuvre dans cette autre affaire des démolitions anarchiques dans le périmètre de sécurité autour de l’aéroport d’Abidjan.

    Enfin il faudra que les porte-voix du Gouvernement ne s’aventurent plus dans des réactions hâtives et personnelles qui frisent l’irresponsabilité. On peut démontrer que certains points soulevés par la déclaration de l’épiscopat sont discutables. En prenant le point de leur faire la leçon du lieu et du temps de cette communication.

Laisser un commentaire