Un film documentaire qui réveille les vilains sentiments en Côte-d’Ivoire: « 69 jours ou le temps des assassins »

En Côte d’Ivoire la toile est en branle depuis le début de cette journée du 28 janvier 2020. En cause, le visionnage d’un film documentaire intitulé ‘’ 69 JOURS OU LE TEMPS DES ASSASSINS’’. Il est réalisé par un certain Jérôme Pin, journaliste français et fils d’un ancien diplomate français à Abidjan, feu Dominique Pin (ancien premier conseiller de l’ambassade de France).

L’auteur qui relate des faits de 2002 au moment où le pays subissait un coup d’état mué en rébellion, est revenu 16 ans plus tard à Abidjan pour le tournage. Malheureusement, il a donné la parole à un seul camp, celui de Ouattara. Et bien évidemment, ces personnages choisis se mis à l’aise en racontant l’histoire de cette nuit tragique du 19 septembre 2002, selon un prisme déformant.

Depuis sa sortie, il met aux prises, partisans et opposants du pouvoir vu que toute la trame est basée sur le passé récent du pays, fait de crise et de violence. Ce qui irrite les détracteurs du film, c’est le choix unilatéral de donner dans le sentimentalisme en dépeignant le camp de Laurent Gbagbo comme celui du démon contre l’ange Ouattara Alassane.

Les personnages sont connus du grand public en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, l’actuel chef de l’Etat, son chargé de mission Soro, Amadou Gon Coulibaly son premier ministre, Adama Toungara, actuel médiateur de la République, le journaliste Venance Konan, Dg de Fraternité Matin.

Excepté une ancienne employée de la résidence du général Guéi, dame Albertine Z. identifiée par des sachants. Celle-ci fait valoir une version inédite et surréaliste en indiquant que ceux qui ont éliminé le général et sa maisonnée parlaient bété, la langue maternelle du président de la République au moment des faits, Laurent Gbagbo.

Excepté également un autre personnage moins connu, le sociologue Francis Akindès.

Ce que bon nombre de commentateurs ont du mal à comprendre c’est l’opportunité d’une telle production quand l’on se souvient qu’un travail de sape similaire du belge Benoit Schaueur en 2000 (Côte d’Ivoire poudrière identitaire) avait fait des dégâts collatéraux en son temps. Selon des observateurs avertis, il est difficile de comprendre ce film à 9 mois d’une présidentielle à haut risque. Surtout à un moment où les faits évoqués dans ce documentaire ont fait l’objet d’un jugement à la Cpi et le principal accusé, Laurent Gbagbo a été acquitté, blanchi.

« Pour sûr, ce film vient raviver des tensions politiques et communautaires déjà perceptibles à la veille du 31 octobre 2020. Est-ce une façon pour le camp Ouattara de susciter le repli identitaire et faire admettre à son camp qu’il n’a de salut que par son maintien au pouvoir par tous les moyens ? L’avenir nous le dira. Sinon pour un devoir de mémoire, l’angle du film pouvait ne pas être celui-là », commente un internaute.

Pour les défenseurs du film, les faits qui y sont décrits ont bel et bien existé en Côte d’Ivoire, peu importe la période où on les rend. Ils avancent que c’est un film interpellatif qui nous met en face de nos responsabilités pour que plus jamais la Côte d’Ivoire ne sombre dans le chaos.

Rappelons que Dominique Pin, le père du réalisateur a été, avant sa mort, un ami d’Alassane Ouattara. Les deux hommes se sont connus justement dans cette ambiance infernale de la tentative de coup d’état de 2002 quand l’actuel chef de l’Etat et son épouse ont trouvé refuge à la résidence de France, à quelques mètres de l’ancienne résidence présidentielle officielle de Cocody-les-ambassades. A cette époque-là, Dominique était devenu un conseiller de circonstance d’Alassane Ouattara, jouant parfois le ‘’go between’’ entre lui et les autorités françaises qui furent ses soutiens dans la conquête du pouvoir. En guise de reconnaissance, Alassane Ouattara a pris part à ses funérailles en août 2011 et il y a même prononcé une oraison funèbre. « Il nous a quittés dans un moment où j’avais besoin de lui et de ses conseils pour reconstruire la Côte d’Ivoire », avait déclaré le chef de l’Etat ivoirien.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

14 commentaires sur “Un film documentaire qui réveille les vilains sentiments en Côte-d’Ivoire: « 69 jours ou le temps des assassins »

  1. Dire où se trouve ce films ? Projection en salle ? Diffusion en ligne ? Diffusion à la télé ? Autrement, comment se faire son opinion personnelle ? Ceci était élémentaire, mon cher Watson, pardon, S. Debailly.

  2. Trouvé finalement l’élément documentaire sur Youtube, et regardé avec grand intérêt toute une heure durant. Y’a pas à dire, c’est de la grande, de la très grande manipulation de très haut vol, mais un peu gros pour passer. Un témoignage éminemment mannichéen, dont le script épouse à 100% les convictions, thèses et narrations de mon cher @Mantape. C’est un témoignage de notre histoire, et sur ce sujet, je souscris à 1000% au modus operandi proposé par @Wara : éviter que la rédaction de notre histoire soit prise en otage par les politiques. Donc, en confier la rédaction à un comité d’experts et de scientifiques. Parce que dans ce documentaire, on découvre un Ouattara tout en simplicité, en humanisme, en idéal et, bon Dieu, quel courââââge ce Ouattara ! Il n’échappera en revanche à personne sa profonde désolation pour sa cave pillée. MdR ! Une cave dans la maison d’un musulman ? Safroulaye x7 !!! 🙂 🙂 🙂

  3. @coigny

    Pendant un moment j’ai voulu ignorer ton délire et tes inepties mais vu la gravité du sujet je n’ai pas pu ..et feu mes « bra dri » le capitaine Dosso Aboubakary assassiné le 20 Septembre 2002 par le Seka Anselme dit Seka Seka à la résidence du PRADO ,Fabinho ,le Capitaine Fabien Coulibaly petit frère de Mado et Kader Coulibaly,le lieutenant Tiègbè Coulibaly dit «matériel mordant » assassinés par le commando à la tête duquel se trouvait Dogbo Blé à la résidence de Gueï au plateau de leurs tombes ne me le pardonneraient pas …

    Je ne vais pas être long …tout ce que tu as pu retenir de ce documentaire c’est la cave du musulman Ouattara..je ne ferai pas de parallèle entre celui à qui on montre la lune et qui regarde le doigt ..hier tu parlais de misère humaine non ? Mais vous autres êtes quoi ? Vous qui déterrez les mères de vos adversaires politiques..ah oui ,je sais c’est un montage ,ou mieux de la manipulation…Ado a dû déterrer sa mère lui même .
    Je retiens
    qu’Ado lui même a reconnu que beaucoup de nordistes en ont eu marre de sa posture très conciliante avec votre secte …les lignes bougent ..alleluia
    Que Papa Guépard ,le colonel-major Chérif ousmane alias commando Fa tchè ,tout comme Mantape a parlé des parents à déterrer pour prouver qu’on est ivoirien..Soro Jean Baptiste aussi …Ça commence à faire beaucoup de ouïe-dire ,de montages ,de raisons fallacieuses et autres …allons seulement
    J’ai revu des unes de certains de vos journaux …
    MME Gbagbo a dit le nord va payer …sans toutefois qu’on sache si elle parlait politique ou ménage ..hilarant
    Bref je te confirme c’est de la manipulation,un autre montage ,le FPI et Gbagbo n’ont jamais rien fait ,ne sont coupables de rien ,ce sont ces nordistes ,musulmans ,maliens du Château Rouge et pas nécessairement dans cet ordre,qui veulent se croire plus ivoiriens que vous les vrais ivoiriens…Pour cela une seule solution :ramener votre parti de tropico-nazis encagoulés au pouvoir en octobre 2020 pour terminer ce que vous aviez commencé…d’ici là je pense que les nordistes & Co auront compris tout le bien que vous leur voulez et vous aideront dans l’accomplissement de vos lugubres desseins …qui vivra verra

    Té ande …Maïga depuis SINDOU ..

  4. « Si la guerre était une activité intelligente, on n’en confierait pas l’exécution aux militaires », disait un auteur dont je n’ai plus le nom. Dans les années 70, 80, 90,… chaque famille en Côte d’Ivoire a eu sa tête brûlé, sa feignasse, son bon à rien, voir même son trisomique… dont l’on s’est débarassé en l’envoyant dans l’armée. C’était ainsi et ce fait social est incontestable. Bien sûr, nous avons eu les officiers qui, pour l’essentiel, ont fait des études supérieures avant d’embrasser le métier des armes. Mais là encore, on est loin des pays développés où l’armée fait le pied de grue devant les écoles techniques et universités prestigieuses pour recruter le surdoué qu’on veut intégrer. Qu’il suffise de se rappeler le parcours scolaire et universitaire brinquebalant (en tout cas loin d’être brillant) de notre ex-CMA, Philippe Mangou, pour comprendre que rarement la crème a choisi l’armée.

    Ceci étant dit, et dans un pays comme le nôtre, il est compris de longue date que l’armée est un corps avec lequel il faut minimiser les rapports au strict minimum. Nous n’étions pas en guerre quand dans les années 70 (nos parents nous l’ont relaté), les militaires de la ville fortement militarisée de Bouaké investissaient les villages alentours pour molester et violer sans raison. Les conflits étaient fréquents qui voyaient même les militaires envahir des écoles primaires, casser et molester instituteurs et enfants (un inspecteur français sera célèbre à cette époque à Bouaké, l’inspecteur Guiraud ou Guerrier si ma mémoire est bonne, pour s’être souvent opposé à ces militaires par la force). Sans oublier les conflits avec la police qui rendirent là aussi,, célèbre un certain commissaire Tiécoura. La rue des rideaux bleus au quartier Koko de Bouaké, près de la maternité du quartier, voyait ses travailleuses fermer les samedis où les militaires du 3ème bataillon étaient de sortie à cause de leurs exactions. Chacune des « Boom » que nos aînés organisaient dans les quartiers de la ville connaissaient toujours des bisbilles avec des militaires – naturellement pas invités – surexcités par la bombance et les belles filles à l’intérieur.

    Dussais-je te heurter @Mantape, je n’ai jamais eu le moindre respect pour un militaire, ayant passé une partie de ma tendre enfance dans cette ville de Bouaké. Qu’attendre ici en Côte d’Ivoire, dans le contexte du gnagamissage politique promis, comme cela fut le cas au lendemain de l’attaque du 19 septembre ? Les actes décrits par cette bonne dame au service des Guéi ne m’étonnent nullement. Il ne fallait pas ouvrir la boîte de pandore. Les actes documentés commis par la force en face n’ont pas été plus humains, en dépit de la tentative de présenter les rebelles comme des Robins-des-bois, prévenant et ampathiques. Non, cette vision est mannichéenne : je ne crois ni aux anges, ni aux démons, surtout dans les armées. Et l’avenir proche suivant la période couverte par le documentaire nous l’a prouvé, avec des Robins-des-bois qui laissent 25 des leurs (entre eux-même !!!!) sur le macadam en pillant l’agence de la BCEAO. Et ce n’est pas leur pire acte, mais on a déjà suffisamment cité ici leurs méfaits.

    Je compatis pour tes amis et proches, militaires. Je te ferai l’économie de la liste des miens – civils – dont le seul tors a été d’avoir choisi de bâtir leur vie à Bouaké. Ils n’étaient ni militants du FPI, ni sympathisans de Gbagbo. Ils étaient selon l’expression consacrée, « au mauvais endroit au mauvais moment ». Appellons Ouattara, personne très au fait des circonstances qui libèrent l’expression de ces bas instincts, à réunir les conditions pour qu’on ne revive plus jamais cela. Il en va de sa responsabilité à titre personnel dabord et ensuite, en tant que chef d’Etat, chef suprême des armées, président de la magistrature, garant de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale. Il connaît ces conditions, elles viennent de lui être rappelées par le clergé catholique depuis Kohogo. Agiter les fantômes du passé ne nous rapproche pas de ces conditions, bien au contraire !

  5. Personne ne ramène ou n’agite quoique ce soit …mais lire les ivoirito-nazis que vous êtes se présenter comme de blanches colombes qui n’ont jamais rien fait mais qui ont été attaqués par une nébuleuse islamico-nordico-étrangère ,alors qu’au pouvoir vous étiez le nec plus ultra de la concorde et l’unité nationale,( et tu participes extrêmement largement à ce négationnisme et révisionnisme) est quelque chose qui ne peut pas passer et que je me dois de combattre…
    Ce que le PR doit faire ? Je pense qu’il est en discussion ( il ne comprend toujours pas ce qui se passe VRAIMENT le PR ) avec vos partis non ? fais lui passer le message ..Moi ,ça ne m’intéresse guère ,c’est de la politique…Par contre faire face au poison que BEDIE VALPIERRE et ton polygame épileptique ont inoculé dans la société ivoirienne avec comme cible désignée un groupe ethnique que je ne te ferai pas l’injure de rappeler,est plus prenant,plus fondamental..
    Ton aversion pour les milos ? C’est ton droit inaliénable et personne ne t’en empêchera..je suis moi moins extrémiste..j’ai de l’aversion pour les assassins déguisés..nuance
    Pour moi un soldat sans éthique,sans honneur,ni savoir-vivre est un assassin déguisé…quelque soit son grade ..
    Tu soulèves le parcours de Mangou pour étayer ta thèse en occultant ( volontairement sans aucun doute ) celui plus que brillant de gens comme Feu le général Doué. ( lettres supérieures et st-cyr ) …très calé le chinois …pour la différence que tu fais entre le recrutement européen voire américain et celui de Côte d’Ivoire ça démontre une méconnaissance abyssale de l’armée de Côte d’Ivoire avant votre refondation…
    le recrutement qui te laisse pantois d’admiration,c’est là-bas que le pays envoyaient les premiers au classement..
    C’est ainsi que certains ont fait Cyr ,d’autres comme le contre-amiral Fadka ont fait l’école navale de Brest ,ou comme le général Abdoulaye Coulibaly ou feu le Colonel-major Dosso ont fait l’école de l’air de Salon de Provence ( je les cite parce que ce sont les premiers) ,et arrivés là-bas étaient formés avec ta «crème » européenne…Ça n’a pris fin que lors de l’arrivée calamiteuse d’un nazi populiste et polygame au pouvoir …oui je sais c’est un montage ..mais bon tu peux prospérer dans ton ignorance,comme je l’ai dit on reste un pays libre
    Je ne t’ai pas cité les civils que j’ai perdu ( n’oublie pas que nous sommes des maliens du Château Rouge pendant l’ère du fascisme gbagboin) ..j’ai parlé juste de ceux qui sont morts chez Gueï et chez ADO vu que c’est le sujet du documentaire,que j’ai vu hier nuit grâce à tes indications,sois en remercié..si tu ne comprends pas je peux reprendre l’explication..en plus je veux éviter que tu répondes avec ta morgue atavique,ouïe-dire,montages,bla bla ..pour les milos c’est moins grave ,ils sont payés et formés pour se faire tirer dessus .mais pour les civils innocents morts juste à cause de leur région d’origine je supporte moins ….
    L’église catholique a cité selon elle les conditions pour aller à la paix et à des élections calmes …C’est son point de vue ..moi ce qui me gêne c’est que nul part vous les créateurs de l’ivoirité et du nazisme tropical n’êtes indexés.Après vos chefs d’œuvre,l’église vous dispense de quoique ce soit pour qu’on vive en paix..are you kidding me ? n’est elle pas belle la vie ?
    Mais bon ,on verra bien si cette dichotomie était la bonne …

  6. Ah @coigny j’oubliais

    Quand Napoléon 1er restructurait l’école polytechnique en 1804 ( aujourd’hui à Palaiseau) il en fit une École Militaire pleine et entière et elle garda ce statut jusqu’en 1918 ( fin de la der des ders ) …tu ne mettrais pas en doute j’espère les conditions d’admission à l’X.
    A connaît pas A demandez…

  7. @Mantape,
    Entendons-nous bien en s’interdisant de déformer les propos de l’autre.

    1. De façon fortuite, j’ai été emmené à rencontrer l’élite future de notre pays : ce que nous comptons de meilleur à Polytechnique Yamoussoukro en classe préparatoire devant intégrer l’X Paris. La crème des cracks et surdoués en maths et physique. Je te dis que aucun, absolument AUCUN de ces jeunes, quand ils parlent de leur avenir, n’envisageait une carrière militaire. Bien sûr que l’uniforme de parade de l’X avec son épée est un sens connu d’eux et ils en rêvaient, tout comme l’histoire de cette très prestigieuse école, mais l’armée ne les faisait, pour ainsi dire, pas « bander ».

    2. Dans les pays développés et ceux de vieille tradition militaire, l’armée répère des talents et leur fait une cour assidue pour les convaindre de la rejoindre. Leur argument ne m’est pas connu, mais le fait reste que certains de ces cracks, de ces génies, se laissent séduire. On est là bien loin de l’exemple ivoirien. Du reste, je ne t’apprends pas que chez nous, pour intégrer l’EMPT, la gendarmerie, la police et les écoles militaires, il faut « intégrer le contexte » c-à-d contre espèces sonnantes et trébuchantes. Bel exemple d’inversion de valeurs !

    3. Je veux bien que nos officiers soient des personnes n’ayant rien à voir avec les crânes brûlés, feignasses et autre trisomiques cités plus haut qui sont surtout des hommes de troupes. Mais en vérité, il est rare qu’un étudiant possédant toutes ses chances dans la vie choisisse les armes, chez nous. J’ai rencontré des médecins militaires extrêmement qualifiés dont la qualité – réelle – est vendue au point que de nombreuses personnes choisissent aujourd’hui de se faire soigner à l’Hôpital Militaire d’Abidjan. On parle bien là des officiers. Mais ma conviction profonde est que l’armée n’est en définitive qu’une « force d’assassins légalisés par le système, l’Etat ». Travaille à me convaincre du contraire, même si la devise du Génie Militaire au sein de l’armée ne conforte que partiellement cette analyse froide.

    En conclusion, je me rappellerai toujours ce refus de Guéi de faire donner l’armée contre la population, sur réquisition de Bédié : l’armée n’a pas vocation à entretenir un rapport simplifié et policé avec la population, en raison de sa nature profonde (force d’assassins légalisés par le système). Faire sortir l’armée des casernes est un fait grave, quelque soit le commanditaire de cette demande. Qu’on arrête donc de faire croire que des militaires étaient sauvage uniquement parce qu’aux ordres de Gbagbo, et d’autres de braves types, des Robin-des bois simplement parce que commandés par Ouattara par le truchement de Soro Guillaume. Ce n’est pas vrai, ça ne peut pas être vrai et ce ne sera jamais vrai. En conséquence, ce docu « le temps des assassins » fait fausse route et preuve de mauvaise foi en n’indexant qu’un seul camp d’assassins.

  8. Et contrairement à toi, je milite pour que ce pays soit purgé de tous ses démons et criminels. Tous, d’où qu’ils viennent et qu’importe leur ancrage ethnique, philosophique, religieux, culturel, etc. Il se trouve que l’un des camps n’a pu être confondu par la CPI sur la question des 3.000 morts de la crise post-électorale. Que l’autre camp soit, lui aussi, soumis au « gôpô » de la CPI, parce que les âmes des 3.000 morts (officiels) crient JUSTICE !

  9. Entendons nous effectivement

    Les classes prépa de Yakro n’ont pas le niveau pour une rentrée directe à l’X.le Maroc et le Vietnam ( et maintenant la chine ) sont les pays étrangers dont les prépas sont du niveau de celle des gaulois ..
    La preuve depuis Tidiane Thiam,quel ivoirien a réussi le concours direct de l’X.? Je n’en suis pas informé.par contre des entrées sur titre ou sur dossier ça on en a …
    De notre temps pour rentrer ( concours direct ) à l’X il faut faire au moins une spé ( maths spéciales) M’ cad Maths renforcées ..quelques P’ ( physiques renforcées) réussissaient mais ils étaient rares .Les prepas de l’Inset sont à peine du niveau M…alors intégrer l’X en 3/2 ou même en 5/2 au concours direct je veux voir …
    3/2 étant le résultat de l’intégrale de x.dx sur l’intervalle [1,2] soit intégrer l’X dès la fin de la première année de maths spé
    5/2 le résultat de la même intégrale sur l’intervalle [ 2,3] soit intégrer après trois ans cad en ayant doublé sa spé…
    Tous les anciens « kagneux» ( élèves de prépa) te le diront ..
    Les lycées les plus cotés Henri IV ,janson de Sailly ,Saint Louis ,saint ge ( surnom du lycée sainte-Geneviève de Versailles) le lycée Hoche Versailles aussi et l’incontournable Louis le grand à Paris …et pour le plus grand malheur de coigny les prépas militaires ( le Coldo ( lycée militaire d’Aix en Provence) ,le lycée militaire d’Autun,le lycée naval de Brest , qui réussissent à y faire intégrer des candidats et malheureusement pour coigny avant sa refondation chaque année une demi douzaine au moins de bacheliers avec au moins mention (empt Comme civils ) allait en prépa au titre de l’armée et intégrait soit esm st -Cyr à Coëtquidan,soit la baille ( surnom de l’école navale) à Brest ou le piège ( ecole de l’air de Salon de Provence ) ,là -bas il n’est point question de contexte…ce que tu produits le blanc te note ..
    Apparemment tu ignores complètement qu’il existait avant Koudou ce type d’officiers dans notre armée…
    Forces d’assassins ? Oui pourquoi pas ..c’est ton point de vue ..
    Quant à la sauvagerie dont il est fait cas concernant les milos de Gbagbo ,tout dépend des consignes du chef de détachement…
    S’il dit violez ,tuez …c’est ce qui se passera ..Si au contraire il insiste sur la discipline,le modus operandi,l’habeas corpus et la responsabilité pénale individuelle ,tu verras que la troupe saura se tenir ..
    69 jours n’indexe qu’un seul camp c’est indéniable…mais ce que Les interviewés disent là c’est vrai ou c’est faux ? C’est cela le débat ..
    Juger l’autre camp ? Excellente idée coigny,bravo ..sauf que pour le faire il faudra changer le fonctionnement du monde de telle sorte que les vainqueurs soient jugés..
    Ainsi on jugera les alliés,on jugera les Usa pour la guerre de Corée,celle d’Irak, le FLN pour la guerre d’Algerie. On jugera les Viêt-minhs et HO chi-minh ( l’oncle HO) pour la guerre du Vietnam..why not? That should’n be a big deal buddy…keep tryin’…
    Et vlan! c’est reparti pour le négationnistme et le révisionnisme…
    Un camp n’a pu être confondu? Are you serious ? tu as bien lu les motifs de relaxe ? Tu y as lu innocent ou insuffisance de preuves ou encore argumentaire pas suffisamment étayé par l’accusation…sacrés GOR ….

  10. >Les classes prépa de Yakro n’ont pas le niveau pour une rentrée directe à l’X
    • Première nouvelle ! Remets à jour ton logiciel, tu seras bien surpris de ce qu’il se passe à Yakro ces 3-4 dernières cannées. De sorte que depuis Tidiane Thiam et Aboudramane Cissé, plusieurs autres ont suivi depuis Yakro, après concours

    >Juger l’autre camp ? Excellente idée coigny,bravo ..sauf que pour le faire il faudra changer le fonctionnement du monde de telle sorte que les vainqueurs soient jugés
    • Cette seule déclaration vaut que je revienne plus tard, tant c’est énorme. La jurisprudence passée est rare et je te le concède, mais on est au XXIe siècle, pas à l’époque des invasions des Uns, des Tartares, Goths et autres Wisigoths. Rêvons toujours, et t’accompagnerai dans ce rêve, dans la journée. Promis ! 🙂

  11. Chose promise, chose due !
    Que le fonctionnement du monde interdise de juger les vainqueurs est une chhose. Qu’on souscrive à ce principe en est une autres. Petit aréopage des trisomiques qui peuvent donc dormir sur leurs 2 oreilles :

    – Mahadou a toujours été curieux de savoir ce qu’il se passe dans le ventre d’une femme enceinte. Si ses hautes études jusqu’en classe de CM2 ne lui ont pas permis de satisfaire cette curiosité scientifique, la rébellion lui aura permis au moins de pouvoir dorénavant témoigner sur cette question devenue quasi-existentielle pour lui. Dorénavant plus savant, il n’a rien à craindre de la justice, il est vainqueur de la guerre.
    – Mohamed est est garçon perspicace. C’est lui qui, à Korhogo, a décelé des trous dans un container par lequel les emprisonnés pourraient s’offrir le luxe de respirer. Il a entrepris de boucher méthodiquement les trous de sorte à ce que l’air ne passe pas. Avec la conscience tranquille du travail bien fait, il peut dormir rassuré, il est vainqueur de la guerre.
    – Salif a toujours eu un faible pour les femmes baoulé qu’on dit peu farouches et très portées sur la chose. Alors, quand on a ramené de Sakassou 7 d’entre elles qui dansaient à poil (l’Adjanou, danse mystique, se danse nu), il a entrepris de donner une concrétisation à son vieux fantasme, quitte à équarrir celles qui criaient trop. Mais y’a fohi, il est vainqueur de la guerre.
    – Sékou a toujours plus aimé l’argent que les travaux harassants. Quand il intègre la rébellion, c’est surtout pour voir « y’a quoi dedans qu’on peut se mettre en poche ». Informé du pillage en cours de la BCEAO, il a déserté son poste au corridor sud pour aller « voir clair dans l’affaire » parce que « pour lui pouvait sortir » à cette occasion. Quand il a vu 2 gars du corridor ouest sortir en courant avec un gros sac sur l’épaule, il les a défouraillés sans réfléchir puis a pris la tangente avec le butin encore sanguinolent. Qui va parler ? Il est vainqueur de la guerre.
    Et tant, et tant d’autres qu’on ne pourrait citer ici : ex-balanceurs, cordonniers, apprentis terrassiers, menuisiers, vendeurs à la criée, etc aujourd’hui tranquilles de leurs passé malfaisant mais couverts du statut de « vainqueur de la guerre ». On se demande bien pourquoi il existe dans toutes les armées une police militaire ? Pourquoi un procureur militaire ? Pourquoi une prison militaire ? Pourquoi les règles d’engagement sont expliquées et enseignées aux militaires ? Pourquoi l’armée américaine a chopé, jugé et emprisonné une geôlière qui humiliait (simplement humilié) des prisonnier en Irak ?

    Mais @Mantape n’en est pas à un dérapage près, lui qui avait estimé que Laurent Gbagbo aurait du payer tous ces traîne-savates de la zone CNO, au même titre que ceux de l’armée régulière. A chacun ses convictions mais je ne peux m’empêcher de poser cette question : si tous ceux qu’il indexe comme assassins du camp Gbagbo (il remet une nouvelle couche à chaque intervention) avaient gagné la guerre, aurait-il été parfaitement à l’aise avec leur totale immunité, du fait de leur statut de « vainqueurs de la guerre » ?

  12. Bon pour le concours direct tu dis d’autres ont suivi…trop facile coigny…..lesquels …je sais que tu es assez friand de déclarations et affirmations intempestives et alambiquées mais qui ? Des noms stp…tu as vu que même Cissé a fait «Kagne» en France …
    Qui a intégré sur CONCOURS DIRECT l’X depuis la prepa inset…si vraiment tu as l’info ,informe moi je serais très heureux d’informer d’autres anciens kagneux …ceci sans polémique,à titre d’information personnelle….

    Pour tes exemples d’atteintes graves aux droits de l’homme de façon évidente tu n’as pris que des noms à consonance nordiste euh pardon des noms à consonance étrangère comme on le dit dans votre secte d’ivoirito-nazis …suis je surpris ? Que nenni …à un certain âge on ne se refait plus ..
    Ce qui est bien chez toi c’est que tu poses les questions et tu donnes toi même les réponses ….ta litanie lyrique sur les prisons militaires les juges militaires etc…utilité ? sanctionner des soldats ayant commis des actes contraires à l’éthique,à la doctrine d’emploi des armées ,et au règlement de service intérieur…
    Mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit ,le procès Gbagbo est un procès qui donnerait l’opportunité de savoir si l’utilisation des troupes par Gbagbo était conforme aux règles en vigueur et leur éventuelle implication dans les trois mille morts par des exactions,des crimes de masse et autres …
    et dans ce cas Les vainqueurs sont toujours les juges….désolé pour toi mais c’est le déroulé..
    Tu penses qu’au Japon les marines n’ont pas commis d’exactions ? On dit que le 1er septembre 1939 l’envahissement de la Pologne par la wehrmacht a déclenché la guerre 39-45 …ça figure dans les motifs du procès de Nürnberg ( Nuremberg) ..mais laisse moi te rappeler que si l’Allemagne Hitlerienne a attaqué l’Ouest de la Pologne,l’armée rouge de Staline a attaqué et envahi à la même date l’est de la Pologne….qui en parle ? Même au procès ce fut silence radio …beaucoup de révisionnistes et négationnistes ( tu t’y connais bien ) occultent même ce pan de la seconde guerre mondiale..
    Les bombes atomiques ricaines sur les nippons …quelle horreur …procès ? Que nenni
    Volonté d’utilisation de cette même arme par Mac Arthur lors de la guerre de Corée ( heureusement refusé par Truman ) ….en justice l’intention affirmée vaut l’action..procès de Mac Arthur ? Jamais …
    donc voilà je ne te dis pas que c’est ma vision je te dis ce qui se fait …je suis pragmatique

    Quant à ta question sur l’éventuelle victoire des troupes du polygame épileptique et leur immunité induite ,sache que vous avez déjà prouvé que c’est votre pratique…tu as la mémoire hyper courte et super sélective,le tout arrosé de mauvaise foi chronique alors laisse moi te rappeler
    En 2000 aucun procès sérieux du charnier…un procès de gendarmes à Agban avec non lieu de tous les acteurs ..ça te remet ? Pour parler comme toi
    Toujours en 2000 85 militants du RDR morts pour les législatives après avoir entendu notre Hitler local dire « ordre est donné à tous les policiers ,gendarmes,militaires de s’opposer PAR TOUS LES MOYENS ,aux fauteurs de troubles »…il y a eu un procès ? Pardon je n’ai pas bien entendu …
    Toujours en 2000 à l’école de police viols de militantes du RDR et passage de fer à repasser chaud sur le dos de certains militants…l’épouse du Sud nous apprit que c’était elles mêmes qui l’ avaient cherché,rien de moins…diantre …procès ?
    Qu’a dit mon frère coigny à l’époque…ah oui j’oubliais connectionivoirienne n’existait pas ….
    EN mars 2004 500 morts selon l’opposition,120 selon l’ONU pour la marche du G7 sur l’application des accords de Marcoussis…procès ? Non bien au contraire félicitations de Koudou
    On continue on va en profondeur…en 2010 décembre exactement attaque du siège RDR de Yopougon par des troupes de ton héros …5 morts ..procès ?
    On continue attaque en février 2011 du siège du PDCI par la CRS 2 dirigée par le lieutenant T.M ..trois morts …procès ?
    Attaque des militants RHDP en décembre 2010 lors de la marche pour l’installation du Dg de la RTI…procès ?
    Qu’a dit coigny sur ces événements ? Pourtant connectionivoirienne existait à cette date …donc ton indignation sélective et orientée,bien que je la connaisse reste toujours mal placée et je la dénoncerai à chaque fois que tu la serviras …
    Autre preuve de mauvaise foi concomitante au révisionnisme et au négationnisme…j’aurais dit que ton épileptique d’héros devait payer les traine -savates comme tu l’écris avec tant de mépris ( guère étonnant pour un ivoiritaire de la zone CNO …
    C’est ce que Koudou the Baker a signé..ce n’est pas moi …je n’étais pas présent lorsque the Baker envoyait Tagro discuter avec Guillaume et qu’il signait sous l’aile de mon grand frère mossi l’accord Politique de Ouagadougou….
    Mets ta mauvaise foi atavique et ta haine viscérale et sclérosante de côté pour une fois dans ta vie et relis la partie de l’accord qui concerne les grades et la rémunération…c’est en français clair et précis …
    C’est vrai que le boulanger comme tout ce qu’il signe n’avait sans doute pas l’intention de respecter sa signature,et qu’il a refilé la patate chaude au PRADO mais c’est lui qui a signé pas Mantape….sacré coigny

Comments are closed.