PDCI/Côte-d’Ivoire: Des nouvelles de Guikahué et de Zongo Djénébou, directrice de la communication ?

Depuis que le président Bédié a nommé KKB comme son conseiller spécial, on n’entend plus le ministre Maurice Kakou Guikahué, encore moins, la directrice de communication, madame Zongo Djénébou.

Peut-on poser cette interrogation ?

Le pdci rda veut se donner les moyens d’aller à l’élection présidentielle de 2020. Il a boycotté les assises de la mise en place des membres de la commission électorale indépendante, la CEI.

Le président Bédié a mis en place, une plateforme dénommée cdrp, en vue de reconquérir le pouvoir d’état.

On se souvient qu’avant la nomination de KKB au poste de conseiller spécial du président Bédié, le ministre Maurice Kakou Guikahué faisait feu de tout bois et depuis un certain moment, le « capitaine courage » a disparu des radars.

PDCI-RDA: le torchon serait-il en feu?

Des sources crédibles nous confirment que rien ne va autour du président Bédié. KKB fait de l’ombre au capitaine courage, qui ne sait pas jusque-là, ce que le président Bédié a confié à KKB pour qu’il agisse comme s’il était ou devenait son dauphin constitutionnel.

Quand KKB arrive dans les réunions, il est reçu en grande pompe comme si c’était le président Bédié qui arrivait. Entre-temps, tout le monde sait qu’entre KKB et le ministre Maurice Kacou Guikahué, le soleil ne brille pas. Le président Bédié prépare-t-il KKB à sa succession au détriment de l’ancienne classe de ses secrétaires ?

Maurice Kakou Guikahué n’est pas content et si rien n’est fait, il poserait sa valise ailleurs. D’ailleurs, on murmure qu’il en a marre du comportement népotique des aboulé autour du président Bédié et qu’il compte solliciter l’aide du président Ouattara pour aller à l’Organisation Mondiale de la Santé et abandonner la politique, qui lui témoigne de l’ingratitude.

Madame Zongo Djénébou

Maintenant, où est la puissante directrice de la presse et de la communication du président Bédié, madame Zongo Djénébou ? Après son éviction du conseil économique et social, ses démêlés auraient commencé. Elle aurait sorti sa voiture sans respecter les consignes douanières pour laquelle, un dossier judiciaire serait pendant sur sa tête. Elle a préféré l’aventure pour se mettre à l’abri.

Une autre cadre du pdci rda contrainte d’exile. Décidément !

Ainsi, le vide se creuse autour du président Bédié. Le secrétaire exécutif en chef, le ministre Kakou Maurice Guikahué s’est retiré pour venir rejoindre sa famille basée dans une ville de province française.

L’animation du pdci rda revient maintenant à KKB qui pense pouvoir faire la pluie et le beau temps pour prouver sa ferme fidélité au président Bédié.

Les élections arrivent et le pdci rda veut organiser sa convention d’ici peu, l’éloignement et le silence du ministre Guikahué, ne vont-ils pas ralentir l’animation ? Un conseiller spécial peut-il se substituer à un secrétaire exécutif ? Le parti veut aller aux élections, à ce rythme ?

En attendant que la direction donne les explications sur le silence de ces deux majors, il serait vraiment souhaitable que le président Bédié soit vraiment sincère, en faisant appel à ses lieutenants pour harmoniser le ton, pour une campagne dont son parti part perdant, n’ayant aucun représentant dans les organes qui régissent ces élections.

Joël ETTIEN
Membre du Bureau politique du PDCI
Directeur de publication
Businessactuality.com

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “PDCI/Côte-d’Ivoire: Des nouvelles de Guikahué et de Zongo Djénébou, directrice de la communication ?

  1. Il n’y a pas de fumée sans feu dit-on très souvent chez nous. Je voudrais relever 2 erreurs qi sont dans le post de Guy Tressia:
    1) Le nouveau président de la société savante de Cardiologie est le Prof Euloge Kramo qui a été formé par le Pr Guikahué.

    2) Le congrès de la société Française de cardiologie a eu lieu entre entre le 18 et le 20 janvier. Il est terminé depuis deux semaines.

    Tous nous savons que les élections approchent à grands pas. Tous les camps affûtent leurs armes et c’est la léthargie auPDCI, depuis la nomination de KKB. Ne pas reconnaître cela, est faire preuve de mauvaise foi. Mr Ettien a soulevé quelques points qui ont besoin d’éclairage et non de manipulations.

Laisser un commentaire