Côte-d’Ivoire: Nicolas Sarkozy fuit Soro

Par Connectionivoirienne

S’il y a une personne à mesure de rapprocher les deux alliés d’hier, Alassane Ouattara et son prétendu « fils » Soro Guillaume, c’est bien l’ancien président français Nicolas Sarkozy.

Pourquoi ?

Parce qu’il est le grand artisan de la courte guerre militaire menée et gagnée contre Laurent Gbagbo. Car, sans les missiles de Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo serait selon toute vraisemblance encore assis au pouvoir à Abidjan.

Quoi de plus normal donc que les deux complices de la rébellion, en conflit ouvert sur le partage du poste de président de la République, voient en l’époux de Carla Bruni, le médiateur idéal.

Mais couac ! Selon La Lettre du Continent, canard français bien ancré dans les réseaux (magouilles) de la Franceafrique, Sarkozy refuse de recevoir l’ancien Premier ministre ivoirien malgré les nombreuses sollicitations de celui-ci.

La Lettre du continent indique que :
«Très critique à l’endroit de Macron, l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro cherche depuis plusieurs semaines sans succès jusqu’à maintenant à rencontrer l’ancien président français Nicolas Sarkozy (…) aujourd’hui positionné pour jouer le rôle de médiateur, mais n’agira que si le chef de l’Etat ivoirien le mandate. »

Sylvie Kouamé

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction