Addis-Abeba/Côte-d’Ivoire: Quand l’Union africaine reste muette sur le retour de Gbagbo au bercail

La France néocoloniale et prédatrice empêche Laurent Gbagbo de rentrer dans son pays malgré son acquittement, parce qu’elle craindrait qu’il n’y gagne l’élection d’octobre 2020.

Les chefs d’État africains, qui n’ont rien dit sur ce non- sens et cette injustice, lors de leur sommet à Addis-Abeba les 9 et 10 février, auraient-ils peur, eux aussi, du retour du Woudy ou bien ne voulaient-ils pas tout simplement déplaire à la France bien représentée comme d’habitude à cette rencontre folklorique ?

Cette lâcheté et cette démission collectives ne prouvent-elles pas une fois de plus que, à la tête de nos pays, nous avons, non pas des dirigeants, mais des dirigés ?

JCD

Commentaires facebook

Author: La Rédaction