Côte d’Ivoire: «L’entrepreneuriat est la solution, tout le monde ne peut être fonctionnaire», Touré Mamadou aux jeunes d’Adjamé

Financement de projets –

Après la commune d’Abobo où 1000 jeunes vont recevoir des chèques de l’Unacoopecci, Cocody où 538 jeunes seront servis, la caravane ‘’Agir pour les Jeunes 2’’ était à Adjamé dans la cour de la mairie le mardi 11 février 2020.

A Adjamé, sont concernés par cette première phase de financement de projets, 500 jeunes. Le montant des prêts à repartir s’élève ici à 256.410.000 FCFA. Les prêts sont compris entre 100 mille et un million de nos francs. Ils sont remboursables ainsi que l’a vivement rappelé, à chaque étape, le directeur du crédit à l’Union nationale des Coopec de Côte d’Ivoire (Unacoopec-ci), Serge Kouao.

En tant que maître d’œuvre de cette action gouvernementale, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Touré Mamadou a tenu un bref discours mais fort en thèmes. Il a rappelé tout le chantier de son département dans la satisfaction des questions liées à l’emploi jeunes. Des mesures qui vont de l’aide à l’embauche en passant par les stages de pré-emploi au programme d’apprentissage dans les entreprises. Tout programme confondu, a étayé le ministre, ce sont 127 mille jeunes qui seront pris en compte dans le cadre du programme social du gouvernement. Quant au présent programme ‘’Agir pour les jeunes’’, il concerne, au total 19.500 jeunes entre 2019 et 2020 pour une enveloppe évaluée à 11 milliards de FCFA.

Pour le membre du gouvernement, toutes ces mesures visent un seul objectif : booster l’emploi des jeunes en leur donnant les outils de leur insertion dans le tissu économique. C’est pourquoi, il leur a tenu ce discours en guise de conseil : « L’entrepreneuriat est la solution (au problème de l’emploi). Tout le monde ne peut pas être fonctionnaire. (…) Vous pouvez être de grands entrepreneurs, de grands artisans, de grands commerçants… ». Il a soutenu son discours par l’exemple d’un commerçant ayant vendu des tissus au marché d’Adjamé avec un investissement de base de 50 mille FCFA et qui est devenu aujourd’hui un grand hôtelier. Toute chose pour dire qu’on peut partir d’un montant visiblement insignifiant pour bâtir un projet de vie et s’en sortir. « Soyez des Irié Lou Collette en puissance », a-t-il encouragé prenant l’exemple de cette dame qui a fait fortune dans le commerce du vivrier.

Président de cette cérémonie, le ministre des Sports Danho Paulin a exhorté pour sa part les jeunes à prendre leur destin en main. Pour lui, si l’argent en Côte d’Ivoire a travaillé pour réaliser des ponts et autres infrastructures, aujourd’hui, l’argent agit pour les jeunes.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte d’Ivoire: «L’entrepreneuriat est la solution, tout le monde ne peut être fonctionnaire», Touré Mamadou aux jeunes d’Adjamé

  1. Vraiment n’importe quoi! Il faudrait déjà avoir soi même entreprit et réussi quelque chose pour prétendre donner des leçons aux autres! Je ne sais pas d’où vous sortez vos conseils mais distribué 200 ou 300 000 f à des personnes comme vous le faites n’est pas du tout viable.

Laisser un commentaire