CEI/Côte-d’Ivoire: Affi N’guessan appelle à une réorganisation de la commission électorale

Serge Alain KOFFI

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N’guessan a appelé jeudi à une réorganisation de la commission électorale indépendante (CEI), chargée d’organiser la présidentielle d’octobre en Côte d’Ivoire, à l’issue d’un tête-à-tête avec le vice-président de la République Daniel Kablan Duncan.

“Il faut que des décisions soient prises pour que tous les acteurs majeurs de la vie politique soient représentés dans cette commission électorale indépendante et que les commissions locales qui sont à l’heure actuelle dominées à plus de 98% par des représentants du RHDP soient réorganisées de manière à ce que qu’elles reflètent l’ensemble des forces politiques du pays’’, a déclaré M. Affi N’guessan, face aux journalistes présents, après la rencontre au palais de la présidence.

Pour le président du FPI, “les perspectives pour que cette élection se tienne dans la sérénité et la paix ne semblent pas encore réunies à l’heure actuelle’’ en raison de l’absence de certains acteurs politiques.

La nouvelle CEI est contestée par une grande partie de l’opposition, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), la plateforme Ensemble pour la démocratie et la paix (EDS), qui ont refusé de l’intégrer et la juge encore déséquilibrée en faveur du pouvoir.

Le 30 novembre, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a estimé, quant à lui que l’actuelle commission “ est plus équilibrée que la précédente, celle qui a organisé les élections de 2015’’ et assuré qu’il n’y aurait plus de nouvelles discussions sur la CEI.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire