Le nombre de chiens en Côte-d’Ivoire évalué à 9 millions, la moitié non vaccinée (préfet)

De récents incidents ont mis en lumière la vie du chien à Abidjan.

Les morsures causées par les chiens , il y en a beaucoup pas toujours relayées par la presse . Elles sont autant du fait d’animaux de compagnie que de chiens errants.

Les services de sécurité ( Sécurité des institutions, Gendarmerie, Police , Pompiers Militaires) pour qui les chiens ont différents usages de sécurité sont venus donner des conseils sur la relation êtres humains-chiens et les procédures pénales en cas de morsures et de manquements des propriétaires de chiens ce jour jeudi 13 Février 2020 à l’Ivoire Golfe Club.

Les services de secours, de santé et les services vétérinaires ont indiqué les premiers gestes à effectuer en cas de morsures , le traitement des cas et les vaccins obligatoires.

Il y a des cas médiatisés mais il faut savoir que notre vigilance et les services administratifs se penchent toujours et résolvent ces phénomènes de sécurité.

Il y existe une puissante association d’amis du chien appelée Club des Amis Canins de Côte d’Ivoire (CAC-CI).

Au-delà des incidents sécuritaires pour lesquels des dispositions légales et réglementaires sont prévues (notamment la Loi de 2016 en ses aspects sur la divagation des animaux) et exécutées pas les services administratifs et les services de sécurité, le chien est d’une importance capitale pour les communautés humaines aujourd’hui : sécurité, santé , administration, secours , social , recherche scientifique , équilibre environnemental, art, culture , religion, croyances, etc.

Il y a également un grand volet économique autour de la vie du chien à Abidjan. Beaucoup de professions existent en partie à cause du chien : dresseurs , accessoiristes, cliniques vétérinaires, industries des produits alimentaires consommés par le chien , esthétique du chien , publicitaires , commerce gadgets pour chien, etc.

Il y a donc aussi un enjeu économique important.

À Adjamé, la tête d’un être humain est coiffée à 150 frs CFA. Mais une toilette d’un chien une fois par mois coûte au minimum 15.000 frs CFA.

Une niche de base de chien coûte 150.000 frs mais peut aussi coûter des millions de frs , c’est à dire autant qu’une maison ordinaire de campagne.

Il est vrai que les chiens d’Abidjan n’ont pas tous des propriétaires et maîtres financièrement stables. La majorité n’a même pas de propriétaires, vit en errance où se « débrouillent ». Certains finissent en choukouya ou en kedjenou dans des restaurants spécialisés clandestins en cours de démantèlement.

Des milliers de jeunes travaillant dans des activités dérivées du chien sont rémunérées. Certains ont des revenus d’activités allant à plusieurs millions de francs par mois et des salaires proches de ceux de hauts fonctionnaires de la République.

Le chien n’est donc pas l’ennemi de l’être humain, surtout pas dans le Département d’Abidjan .

La chienne met bas au bout de 69 jours de gestation. Elle peut donner naissance à 10-13 chiots et peut mettre bas deux fois l’an. Sans contrôle des services vétérinaires, la population de chiens peut exploser .

Nous avons donc instruit les services municipaux à l’effet de se pencher cette question, qui peut devenir un réel problème de sécurité s’il n’y a pas d’anticipation. Certaines villes optent pour des abattages systématiques mais la Côte d’Ivoire est liée par des conventions qui ne l’y autorisent pas et qu’elle respecte . Une bonne coordination administrative dans le Département d’Abidjan peut donc être une solution.

Enfin pour vous étourdir et pour vous montrer que le chien est vraiment l’ami des habitants de Côte d’Ivoire, sachez qu’environ 4.500.000 chiens ont reçu au moins une fois un vaccin.

Le CAC-CI évalue à environ 9.000.000 le nombre de chiens vivant en Côte d’Ivoire, soit un peu moins que la moitié de tous les êtres humains vivant en Côte d’Ivoire. Et la bonne proportion de ce chiffre est concentrée à Abidjan chez nous .

Le chien est l’ami de qui ????

VINCENT TOH BI IRIÉ,
Préfet Hors Grade,
Préfet de Région,
Préfet d’Abidjan

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire